A la une

Au cours des deux dernières décennies, il y a eu un regain d'intérêt en psychologie pour l'étude du thème ancien de la sagesse, en particulier de la part de chercheurs intéressés par les stades de développement chez l'adulte et les aspects positifs du vieillissement.

Alors que plusieurs définitions ont été données de la sagesse, elle est généralement vue comme une utilisation compétente des connaissances et de l'expérience pour améliorer son propre bien-être et celui des autres (1).

Près de 3 personnes âgées sur 4 ont plusieurs maladies chroniques et près de 1 sur 4 prend des médicaments qui agissent les uns contre les autres, selon une étude américaine publiée dans la revue PLOS One. Un médicament prescrit pour une maladie peut ainsi empirer une autre maladie.

"Les médicaments ont tendance à cibler une maladie à la fois et la plupart des médecins traitent tout le monde de la même façon", dit David Lee de l'Université d'État de l'Oregon.

"Les gens qui cèdent régulièrement à l'appel nocturne du frigo pourraient mettre leur santé en péril", suggère une étude canado-américaine publiée dans la revue Eating Behaviors.

Le syndrome de fringale nocturne (syndrome d'hyperphagie nocturne ou syndrome d'alimentation nocturne) touche 1 à 2% de la population et environ 10% des personnes obèses, précisent les chercheurs.

Après 55 ans, un seul verre d'alcool peut réduire la capacité à conduire, selon une étude publiée dans la revue Psychopharmacology.

Alfredo Skar et Sarah Jo Nixon de l’Université de Floride ont, avec leurs collègues, comparé les effets d'une consommation d'alcool chez les 25 à 35 ans et les 55 à 70 ans au moyen d'un simulateur de conduite.

Deux doses d'alcool, insuffisantes pour dépasser la limite légale, étaient comparées à une boisson placebo.

Une proportion relativement faible des personnes âgées atteintes de trouble cognitif léger (ex. pertes de mémoire…) voient leur état évoluer vers la maladie d'Alzheimer dans une période de 3 ans, selon une étude allemande encourageante publiée dans la revue Annals of Family Medicine.

Le trouble cognitif léger est un déficit plus important que le déclin cognitif normal dû à l'âge mais moins sévère que la démence dont la maladie d'Alzheimer est la forme la plus fréquente.

Des chercheurs, dont les travaux sont présentés dans la revue Nature Medicine, ont développé un test sanguin permettant de déterminer si une personne en bonne santé est susceptible de développer la maladie d'Alzheimer dans les 3 années à venir.

Howard J. Federoff de l'Université Georgetown et ses collègues ont mené cette étude avec 525 personnes âgées de 70 ans et plus.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a souligné vendredi l'importance d'instaurer l'éducation sexuelle à l'école dès 12 ans pour informer notamment sur la contraception.

Cette ligne directrice fait partie de "nouvelles orientations et recommandations destinées à aider les pays à garantir le respect des droits de l’homme lors de la fourniture des informations et des services dont ils ont besoin pour éviter les grossesses non désirées aux femmes, aux jeunes filles et aux couples".

Syndiquer le contenu