A la une

Dans une étude menée en Californie, les femmes vivant à proximité de champs et de fermes où des pesticides ont été appliqués pendant leur grossesse avaient un risque accru de 66% d'avoir un enfant ayant un trouble du spectre autistique ou un autre retard de développement mental.

Le lien entre exposition aux pesticides et autisme était plus important lorsque ces expositions avaient lieu durant les 2ième et 3ième trimestres de la grossesse, montre l'étude publiée dans la revue Environmental Health Perspectives.

Pour les personnes atteintes de fibromyalgie, le traitement doit être individualisé et inclure des méthodes non pharmacologiques, qui sont souvent plus efficaces que les médicaments, a indiqué le chercheur allemand Winfried Häuser lors du congrès 2014 de l'European League Against Rheumatism (Eular), rapporte le site médical Medscape.

"L'exercice d'aérobie est l'arme la plus efficace dont nous disposons, les gens en santé bénéficient de l'exercice physique continu, et de même, les personnes atteintes de fibromyalgie", estime-t-il.

Infertilité, malformations de l'appareil génital des garçons, cancers hormono-dépendants (testicule, prostate, sein), obésité et diabète, troubles autistiques et neuro-comportementaux des enfants : les frais de santé liés à ces 5 catégories de troubles ou de maladies liés à l'exposition aux perturbateurs endocriniens représenteraient environ 4 milliards d'euros en France et 31 milliards en Europe, selon un rapport rendu public 18 juin par l'Alliance pour la santé et l'environnement ("Health and Environment Alliance", HEAL).

La pollution de l'air aux particules fines est lié à un déclin cognitif plus rapide, selon une étude américaine publiée dans The Journals of Gerontology: Series B.

Un nombre croissant d'étude montre que la pollution de l'air par les particules fines affecte la santé et le développement du cerveau, mais peu d'attention a été accordée à ce que cela signifie pour le vieillissement du cerveau, souligne Jennifer Ailshire de l'Université de Californie du Sud, coauteure.

Le nombre de décès aux États-Unis et au Canada attribuables à des médicaments analgésiques couramment prescrits est plus élevé que celui des décès par surdose d’héroïne et de cocaïne combinés, selon une étude publiée dans l'American Journal of Public Health (AJPH).

En 2010, ces médicaments ont été en cause dans plus de 16 000 décès aux États-Unis, ce qui représente une augmentation spectaculaire au cours des deux dernières décennies.

Une bonne compréhension de la personnalité peut aider à comprendre pourquoi nous mangeons ce que nous mangeons, et ce que nous pouvons faire à ce sujet, expose le psychologue Patrick Fagan dans une chronique publiée par le site PsychCentral.

Il présente une revue des études en psychologie qui portent sur les liens entre les 5 grands traits classiques de la personnalité (appelés "Big five") et les comportements alimentaires ayant une incidence sur le contrôle du poids.

Dans un article publié dans le New York Times, intitulé "Quand le stress de l'hôpital vous rend malade", le Dr David Newman, urgentiste new-yorkais et auteur (1), décrit le syndrome post-hôpital.

Il est connu depuis longtemps, souligne-t-il, que les hôpitaux peuvent être la source de maladies : 1,7 million d'Américains développent des infections nosocomiales chaque année. Mais le syndrome post-hôpital est différent.

Syndiquer le contenu