A la une



Bonjour!

J'ai 34 ans et mon conjoint des 4 dernières années a de plus en plus de sautes d'humeur. Il crie après moi à la maison, devant les enfants et même en public. Je ne sais jamais ce qui le fera exploser. J'essaie d'être parfaite et il y a toujours quelque chose qui le fait exploser. Nous avons un bébé de 6 mois ensemble et elle a peur quand il crie. Je ne veux pas me séparer car la garde partagé pour un bébé de 6 mois j'en serai incapable.

Je suis vraiment épuisée moralement. Il y a une chose qui le rend vraiment agressif et il menace de partir. c'est parce que je suis suivi par un psychologue qui m'a suggéré de ne plus fréquenter sa famille car sa mère m'empoisonnait la vie carrément. Comme j'allaite le bébé, sa famille on vu notre enfant pour la dernière fois en mars. Depuis sa naissance ils l'ont vu 3 fois. Quand je suis en présence de sa mère ou que j'entends sa voix sur le répondeur, je suis prise de tremblement. Mon conjoint dit que je suis folle et que j'exagère. Il voit sa mère comme la victime.

Je suis au bout du rouleau.......



C'est toujours difficille de parler de sois meme, mais je vais le faire quand meme.

Voilà, j'ai vecue une mauvaise experience ça fait maintenant 6 ans, et je n'arrive pas à vivre normalement, mon fiancé m'a laissé tombé pour se marier avec une autre, sans explication, il a disparut pendant 2 mois et quand j'ai pu l'avoir par telephone il m'a dit que tout est terminé sans plus, j'ai beaucoup souffert, je ne suis pas sortie de chez moi pendant 2 ans et demie, je suis restée cloitrée chez moi, j'etais en colère contre le monde entier, je ne me supportais plus, et ca a duré tres longtemps, apres 6 ans j'ai commencé à reprendre un peu confiance en moi, cad j'ai trouvé un travail, je m' y plais beaucoup mais cotè sentiment rien je n'arrive pas. ma vie maintenant c'est le travail et la maison, et j'ai tout le temps une angoisse au fond de moi meme, derniérment j'ai commencé à avoir des problemes de respirations, des palpitations et des vertiges j'ai deja le sommeil perturbé.

Enfin ....ma vie n'est plus ce qu'elle etais et pourtant j'essaye de faire un effort mais je n'arrive pas je me sens perdue, je ne fais que travailler, manger et dormir et encore...

Je veux vivre comme avant m'amuser avoir des amis mais je n'arrive pas.

C'est tellement dur pour moi que parfois je me dis à quoi ca sert de vivre puisque je ne trouve aucun charme à cette vie.

merci


..." Les aidants naturels qui ont eux-mêmes besoin d'aide peuvent attendre jusqu'à six mois avant de voir un psychologue ou un travailleur social du CLSC.

... Un chercheur de Québec, Serge Dumont, a conclu que 62 % des aidants naturels présentaient des signes élevés de détresse dans les dernières semaines précédant la mort de leur proche. Il a aussi remarqué que plus les aidants ont de l'aide, tant psychologique que physique (aide pour le ménage, le bain, etc.), moins ils sont susceptibles de souffrir de détresse psychologique.

... Au Québec, on estime qu'entre 70 et 80 % des soins sont donnés aux malades à domicile par les proches. Pourtant, le Québec arrive à l'avant-dernier rang quant aux sommes accordées à l'aide à domicile."

Source: www.cyberpresse.ca<


"Au moment où la prescription d’antidépresseurs pour les enfants est fortement critiquée aux Etats-Unis (lire ci-contre), se repose le problème de la prise en charge du trouble déficitaire de l’attention/ hyperactivité (TDAH) chez les enfants. Sciences et Avenir invite


"La Société canadienne du cancer vient de rendre accessible, au Québec, la ligne «Cancer J'écoute», destinée à apporter du soutien moral et affectif aux personnes atteintes du cancer ainsi qu'à leurs proches.

(...) Le service, gratuit, a ceci de particulier que le bénévole qui pratiquera l'écoute active et le soutien affectif, à l'autre bout de la ligne, a lui-même été atteint de cancer ou a vécu le cancer d'un proche.

Ce bénévole sera jumelé à une personne qui téléphone à la ligne 1 888 939-3333 et qui exprime le désir d'obtenir du soutien affectif, de l'écoute qui va au-delà des simples conseils de santé."

Extraits de:
http://www.cyberpresse.ca



Bonjour, j'ai 15 ans.Je pèse 58.6 kg pour 1.60m.J'ai trop de formes, aux haches et un gros ventre avec bourrelets disgracieux je voulais m'en débarrasser en faisant un règime pas trop restrictif.Je ne peux pas beaucoup faire de sport pour des raisons personnelles donc je mise tout sur le régime et 30 min de sport par jour.Vous me direz c'est très bien et en 2 semaine j'aurai perdu mes kilos superflus.Je veux faire 48/50kg.Donc j'ai environ 10 kg à perdre.C'est les vacances et donc sur la plage...mais je veux que ça aille très vite, et pour cela hier j'ai jeûné, je n'ai rien mangé de la journée et aujourd'hui à midi 1 pomme et 1 yaourt 0%, mais j'ai craqué, il n'y avait personne chez moi et j'ai mangé, autant que je le pouvais, chips, gateau en tt genre, croissants, pistache tout ce que je trouvais!!J'avais honte et triste car les efforts que j'ai fait sont parti d'un coup en fumée, il fallait que je fasse quelquechose, je me suis "vidée".Et sa m'est arrivé 2 fois, la 1ere fois je m'étais promis de ne plus recommencer à manger autant! mais j'ai vite recommencé, je viens de finir d'enlever tous ces aliments de mon corps.J'ai honte de ce que j'ai fais.Avant quand je lisai ce genre de message de filles anorexiques et/ou boulimiques, je me disai que cela ne m'arrivera jamais car je ne souhaite pas me faire du mal!! Je me sentais mieu une fois "vidée" et je compte rien mangé juska samedi mise à part un fruit par jour et faire du sport.Je ferai cela qu'une semaine, et j'espère tenir, j'aimerai arriver à 55kg samedi et je commencerai aprés un vrai régime : Scarsdale.Voilà et j'espère ne plus jamais recommencé ce que j'ai fait toute à lheure.


Sortie en août prochain, du livre intitulé "CRIMES IMPUNIS OU NEONTA: HISTOIRE D'UN AMOUR MANIPULE" chez PRIME FLUO EDITIONS.

Livre sur la destruction familiale par les manipulateurs destructeurs, communément appelés "pervers narcissiques".
Ce livre poignant, décrit la descente aux enfers d'une famille, jour après jour aux côtés d'un manipulateur destructeur.
Il est présenté sous une forme romancée qui permet de bien mesurer l'horreur que vivent ces victimes.
Parallèlement, l'auteur explique en italique en quoi consiste la manipulation dans ses moindres détails, non seulement pendant la période de vie commune, mais également après la séparation, au travers du droit de visite où le conjoint -victime et ses enfants, continuent à subir l'emprise du manipulateur.
Ce livre décrit bien les dévalorisations, les reproches incessants que subissent les victimes, puis les insultes et la violence physique qui se greffent.
Il montre également bien les alternances de colères et de bouderies par lesquels passent les manipulateurs, de plus en plus violentes et qui déstabilisent de plus en plus les victimes, personnages au demeurant jugés comme tout à fait charmants à l'extérieur du cercle familial. Il montre enfin la façon dont le manipulateur isole sa famille et les escroqueries financières qu'il met sur pied.
L'auteur explique que 30% de la population environ, est victime de ce genre de personnage.
Une étude du Droit des Femmes de 2000 montre que ne serait-ce qu'en France, 24% au moins des femmes, sont victimes du comportement manipulateur destructeur de leur compagnon.
Mais, cela ne tient pas compte de toutes les victimes hommes ou femmes qui se taisent, rongées par la honte et, de tous les enfants qui subissent cette maltraitance aux côtés du conjoint-victime!

Une interview de l'auteur sur Radio France Internationale sera diffusée sur ce thème vers la mi-septembre. D'autres interviews se préparent sur plusieurs autres médias, télévisées notamment.

Diane
Syndiquer le contenu