Lithium et risperdal effet secondaire Fatigue extreme???

Bonjour,

Je suis maintenant atteint de cette maladie depuis 10 ans, j'ai donc 30 ans et je suis un professionnel du milieu des technologies de l'information.
J'ai perdu un emploi dernierement a cause qu'on me disais moins energetique, fatiguer, down... C'est la premiere fois que quelqu'un du milieu.. constate ca... (faut dire que je travaillais dans un endroit genre discotheque avec les pitounes,etc) Faut croire que je fitais pas dans le decor..LOL J'ai toujours eu des problemes a me lever le matin pour aller travailler depuis l'age de 20ans, je suis tres endormi.. Je crois que mes medicaments me rende comme ca...

Y a qq qui a une xplication et solution.. J'ai entendu dire que le traitement a l'électrochoc est tres bien ce qui pourrais me permettre de cesser le lithium et risperdal..

any hint for that?

2fast...

Ça y est, une autre psychose.... je suis rendu à 600 mg de séroquel. Je pête carrément les plombs, ras le bol! Deux hospitalisation en 6 mois je commençe à être drôlement découragé. En plus 600 mg de seroquel ça me rend complètement zombi. Plus de suite logiue dans ma pensé, plus d'émotion et plus de libido....

bref....

imao

Je suis un peu perdu sur ce site. Je recherche quelqu'un qui prend des IMAO type Marsilid,Niamide... Merci de vos réponses.

Ouais clair : on a bien de la chance d'être bipolaire car il y a encore beaucoup de maladies qu'on ne sait pas soigner... Et en plus, on peut BIEN vivre avec, sans y penser constamment. ça fait un an que je suis "guérie" et non seulement je vis "normalement" ie sans stage en hopitaux, mais en plus j'ai appris à mieux me connaitre, j'en sors grandi en clair.
Moi c'est comme tetrodon : si je prends un antidépresseur, je vais finir par être speed, ne plus dormir, parler fort dans la rue en accostant tout le monde et finir à l'hostau!! au moins je sais que si je veux me tapper un trip, je n'ai pas besoin de drogues illégales!! Mais bon, je vous rassure ça ne me tente pas du tout! marre des piqures et des mecs en blancs...
Matheuse ça veut dire qui fait des maths! Je suis prof de maths. Je suis remplaçante et ne travaille donc pas tout le temps ; je viens juste d'avoir un poste : je suis très contente, j'aime pas trop l'oisiveté! Du coup je suis plus speed que d'hab... Devant les élèves c'est fendard!!
Bon courage à Pwouitte! J'aimerai juste savoir ce que te disent tes psy exactement car je suis un peu pommé avec ton diagnostique!!

ouais ben sérieux... bipolaire = psychose, si tu n'en a pas fait(delirium tremens lol) c'est que t'es plus du genre cyclothimique (cycle de bas et de haut sans phases dites psychotique) ou bien bordeline... rien de majeur.
Tu vois, si j'ai le malheur de prendre un anti-depresseur(a part peut-être le chlorydrate de buproprion) du genre d'effexor je me ramasse vite fait a l'hosto avec une piqure dans l'cul lol.... ça déclenche des 'hi' dans la majorité des bipolaire... donc ton diagnostic reste pour moi un mystère. Et tant mieux t'es pas dans la classe des schyzo, psycho et compagnie lol.
Tu semble plutôt soufrir de d'autres troubles plus émotifs??? En tous cas, je suis pas psychiatre, juste biochimiste. Mais dans tous les états de cas, fait attention à toi!! Il n'y a rien que ça qui compte Smile Moi j'ai 27 ans et je vis avec mon trouble depuis 10 ans.... j'en suis pas mort!!

@+

Oufff

C'est freakan tout ca. Bordeline, Schizo etc. Ca me fait un peu capoter. J,ai peur que mon état enpire qt que je devienne skizo et entendre des voix et etc. Oui je me sens mieux mais a vous lire, j'ai peur. Non je ne me reconanit pas dans tout les aspect de Bi-Polaire niveau 2. Oui j'ai des up, oui j'ai des down mais pas a deconnecter raide pis a faire des foleiries. J,ai prix un coup pendant l'Effexor c'est effrayant. J'Ai fumé du weed aussi. Depuis le sevrage 1er janvier, J,ai bu 3 bière et aucun pétard. Je me retourve tout a fait comme avant et je n,ai plus le gout de ca mais alors pas du tout. tetredon, j'ai bien compris ou tu est Biochimiste? Si c'est le cas, je suis tres content car j'ai un travail assez important mais je ne veux pas me mettre a freaker ou etre mis au rancard parcequ'on pense que ju craké. Donc, ca m'encourage de voir que des gens comme "nous" peuvent quand meme avoir des boulots important. Ce qui s'est passé pour que je soit diagnostiqué Bi-Polaire, en fait c'est dure a dire. J'ai fait une pseudo burn out il y a 4 ans on ma mis sur Effexor et c'est la que j'ai commencer a me crisser de tout. L'effexor enlevais mon stress et anxiété et je faisais dure. Je me suis divorcer car je me suis mis a courrir la galipote. (Baiser avec des filels du boulots) Ja,i été consulté un Psycologue et a force de parler de mon passé etc, elel m'a envoyé voir un psychiatre car elle pensais que j'étais bi-polaire. Le psy a confirmé sansl'ombre d'un doute que c'est le cas. Sauf qu'avec le recule, je réalise que j'ai des "problèmes" émotif dpuis que je usi petit...

Flho...c'est quoi une Matheuse !?

Je suis bien d'accord avec toi Tedrodon : l'important c'est d'être "guéri" et surtout de se sentir mieux!!!
Pwouitte, ne fais donc pas attention à mes remarques sur ton traitement ; comme je te l'ai déjà posté, je suis personnellement fâchée avec les nouveaux médicaments : mais si c'est bon pour toi c'est l'essenciel!!
Ne te fais pas de bile, écoutes ton psy, et dis toi qu'on a énormément de chance : ce trouble de l'humeur, d'origine nerveuse se SOIGNE très bien et depuis plus de 30 ans. Et je peux témoigner que ce n'est pas le cas de toutes les maladies (ma tante est skiso, j'ai des amis alcooliques)
estimons nous donc chanceux et ne perds pas de vue ce fait : on fini par guérir...

Merci pour tes précisions Tedrodon : l'épilepsie est donc "proche" de notre maladie?!! J'en apprends une belle! Et tes explications me semblent très logiques (je suis une matheuse!)
Un de mes psy, qui me traitait lors d'une phase de manie, m'avait parlée d'électrochocs comme une solution radicale (je me suis calmée par voix médicamenteuses) mais je ne comprenais pas le rapport avec mon "super cerveau". Désormais, je sais que ce sont des impultions électriques anarchiques qui sont à l'origine de nos petits écarts... Merci beaucoup!

J'ajouterai à toutes ces infos ma petite pierre modeste :
1% de la population est atteinte de troubles de l'humeur (c'est énorme, isn't it?) on est pas seul!
Dans le language courant, une personne maniaque aime l'ordre et la propreté de façon névrosée (cf Hercule Poirot!) C'est rigolo car lors de mes manies, je suis très très bordélique ; je fais des petits tas, et passe mes nuits à aller des uns aux autres, en fonction de ce à quoi j'ai envie de jouer : peinture, écriture, sculpture, etc... bref!
Une personne qui a des "manies" est forcément un peu névrosée : rictus, collection, habitude, etc... pour ce rassurer en général.
Le mot maniquéïsme. J'ai lu "les jardins de lumière" d'Amin Maalouf (je vous le recommande) sur la vie de Manie, le prophète du maniquéïsme, qui en gros a deux pôles le bien le mal et entre les deux, il n'y a rien (tiens tiens ça me rappelle l'idiot du village "maître du monde")
Tout ça pour dire que dans l'esprit collectif, mani, à tord, induit une névrose. Bien malheureux le bipolaire au moyen âge! Le maniquéïsme se rapproche plus de notre situation déjà. (j'ai trouvé! Bush est bipolaire en fait Laughing out loud et dieu ne peut guère l'aider...)
Bref c'est curieux que ce mot "maniquéïsme" avec la seule racine "mani" implique deux états ; peut-être est-ce l'ancêtre du mot "bipolaire" pour décrire cette maladie ancestrale...
Bon si ça vous passionne pas mes réflexions dites-le! Sinon aidez-moi à trouver dans l'étimologie l'histoire de notre maladie, je trouve ça interressant de comprendre comment nos ailleux malades étaient traités.. (n'oublions pas que c'est génétique cette maladie, en fait on est une grande famille! Laughing out loud)
ça fait plaisir de dicuter avec vous!

Ha!!! Marseille!!

Moi je suis d'ici Montréal... de parent français Wink .

Non sérieux j'vais vous dire(biochimistement parlant Tongue ) qu'on ne connais pas le mécanisme d'action des médicaments que l'on prend!!!!
Même le lithium... ont a une vague idée(canaux sodique(1|0) mais rien de précis. Ont pense que le trouble bipolaire est proche de l'épilepsie car il déclenche une tempête électrique dans le cortex... d'ou l'utilisation d'anti-convulsivant. Mais ont ne connais en aucun cas le mécanismes d'action ou d'hinibition exact.(Même chose pour l'aspirine qui est a une molécule près identique au L.S.D. L'un te soigne le mal de tête et l'autre te pête un trip lollllllllll)))) en fait ont est tous dans le même bateaux(Chercheur, Doc, pharmacien, patient) en gros l'adage c'est; l'important c'est que ça marche!! héhéhéhé c'est juteux la médecine du cerveau. Les anthropologue sont daccord pour dire que le bipolaire vien de la préhistoire. Dans c'est temps la l'hivers l'organisme était au minimum et l'été il se petait un trip....ça se tient.
T'inquiète pas trop la personnalité limite c'est le trou noir de la psychiatrie... il y a plusieurs classement tu pourra les retrouver dans les sujets du forums(schizoide, etat limite(Bordeline) ont les classe en Cluster A, B et C.

L'important c'est que tu aille bien et que tu soit stable et que tu puisse vivre normallement peut importe le médicament que tu prenne(Tant que tu n'en prenne pas un expérimentale LOL))), c'est juste que certain psychiatre donne le lamictal pour les états limites....

Mais je suis curieux Laughing out loud qu'est ce qui c'est passé pour que l'on te diagnostique bipolaire??

A plus! Laughing out loud

Personnalité limite c'est tendance sckiso.. Mais ne t'affoles pas!
J'ai déjà pris du zyprexa, dédié normalement aux skisos, donc tu vois c'est normal de prendre des mesdocs qui ne sont pas spécifiquement de notre maladie...
En revanche je suis comme tetrodon, je suis un peu perplexe qu'on te donne uniquement un anti-convulsivant et pas de lithium.
Moi, je le prenais vraiment pour dormir en fait (maniaque, j'associe le sommeil à la mort, donc je reffuse de dormir.. et le rivotril est très efficace, j'en prenais une dose de cheval!! en 5 min je pouvais plus aligner deux mots articulés! c'étais très rigolo, je me bavais dessus! et finissais par dormir...)
Je connais pas très bien ton médicament à part le lien que je vous ai mis la dernière fois... Sans être alarmiste ou pécimiste (il faut faire confiance au médecin, mais poser des questions) je ne vois pas l'utilité d'inventer des "mesdocs dernière génération" étant donné qu'on soigne les bipolaires avec du lithium depuis les années 70 et que ça marche très bien!! Sans doute pour engraisser l'industrie pharmaceutique, déjà obèse! Mais c'est pas le sujet, passons!
Demandes à ton médecin pourquoi un anti-convulsif, ça aide à stabiliser l'humeur... je vois pas le rapport, mais bon je ne suis pas docteur. Excuse ma suspition, mais on m'a fait prendre de la dépacote la première année, et les docs m'ont dit : tu verras c'est le dernier cri en matière de traitement bipolaire : sauf que j'ai pris 15kg, et que j'ai abandonné le traitement en pleine dépression. Puis on m'a donné du théralite, et depuis tout c'est arrangé. Depuis je me méfie donc de ces "médicaments revolutionnaire" alors que le lithium marche déjà très bien...
Pour étencher ta curiosité : j'habite en France à Marseille (il fait 15° ces derniers jours! Laughing out loud )

Salut trtodon.

Je prend du Lamictal depuis septembre. Je semble avoir envie de bien réagir. Je n'ai jamais été "hospitalisé" jusqu'a maintenant pour ma 'maladi'
saif que je pensais bien pendant mon sevrage d'effexor. De quel région etes vous? D'apres vos expression, je crois que vous ^tes de france je me trompe ? Moi je viens de L,estrie au Québec. Il N,a jamais été question de cluster B dans le diagnostic. Personalité limite ? C'est qoui au juste?

Salut Pwouite,

moi c'est comme flho... neuroleptique(Seroquel) et benzodiazépine(rivotril) et un anti-convulsivant spécifiqe: Pirimidone dans mes périodes de manies, lorsqu'elles apparaissent. Histoire de leurs foutres la baston Laughing out loud
Le lamictal est effectivement la troisième génération anti-convulsivant/épileptique:
1: ex: Rivotril
2: ex: Épival
3: ex Lamictal(lamotrigine si tu veux plus d'infos)

Sauf de ce que j'ai appris, le Lamicatal est donné en premier lieu dans les troubles du Cluster B ou personnalité limite. Il semble donner de bon résultats a ce niveau.
Effets secondaires: Possible apparition de rash(Comme de l'uritcaire mais en plus grave!(24%) des cas dans les première deux semaines de traitement. Provoque une chute des plaquettes(lymphocytes).... il y en a d'autre mais rares. Dans le cas du rash arrêt immédiat du traitement!!

Ce que je trouve spécial, c'est que dans les cas de bipolaire il se trouvait toujours en adjonction au lithium et non comme élément actif unique...
Tu voit comme lors de mon dernier hi(Yippppppiiiiiiiè) ont m'a rajouter de l'épival!!

En tous cas, tient nous au courant des développement Smile ('Ca fait combien de temp que tu prend du Lamictal?? Séjour en hospitalisation??))

Lache pas!

Lithium VS Lamictal

En fait , les médecin dient que c'est la nouvelle génération de médicament tout comme le Lithium. c'est avant tout un anticonvulsivant mais tu a pas besoin de controle sanguin pour vérifier le taux. Juste un au début et puis ca y est. Il ne projete pas me mettre sur le lithium mais bien sur le Lamictal... Je suis un peu inquiete donc de ce que tu me dit. Le lamictal non plus apparament que ca ne rend pas dépendant. Et enfin , oui je suis Bi-Polaire niveau 2...J,attend tes commentaires

Soyons Fort !! et restons le

J'ai pris aussi l'antipsycotique risperdal ; mieux ça allait, plus on me le baissait, jusqu'à ce qu'il disparraisse complètement de ma vie! J'en ai pris à chaque fois qu'une crise de manie appaissait, pour "réorganiser" mes pensées, pour éviter de psycoter, quoi Laughing out loud
chez moi, au bout d'un moment le risperdal me tassait, donc on me le baissait et ainsi de suite (mais je crois que 2fast4U en prend régumièrement, donc ça dépend des gens...)
Je prenais en même temps un anti épileptique (le rivotril) toi c'est le Lamitcal, mais c'est pareil, et lui aussi à terme il disparaitra si tout va bien.
En revanche je ne comprends pas pourquoi t'es pas encore au lithium.. Je suis curieuse pourrais-tu me dire pourquoi?
Si t'es bipolaire, ça, tu vas en manger jusqu'à la fin de ta vie! Mais le corp (les reins) le détecte comme le sel ; je te dis ça pour te montrer que le lithium n'entraine pas de dépendance, ce n'est pas violent comme truc, et ça stabilise ton humeur, on en est donc dépendant par le coeur (pour éviter de replonger) ça met un an en gros à se stabiliser, l'année de tous les dangers donc (moi pendant la stabilisation j'ai fait une crise d'hypomanie) mais ça, c'est pour plus tard pour toi!!
Je suis contente que tu ailles mieux, le pire est passé mais il va falloir lutter encore, non pas physiquement mais psychiquement, faire attention au sommeil, et surtout accepter le traitement comme définitif. Mais vraiment tu as fait le plus dure, BRAVO!!!
J'attends ta réponse pour le lithium, merci de contenter ma curiosité!

Lumiere au bout du tunel peut etre ?

Bonjour Flho

Et bien pour la confiance au Psy...je pense que je lui fait confiance. Il est , apparament, un des bon au Québec. Sans vouloir le nommé car je ne sais pas si ca serait adéquat, il est tres renommé. Pour les médicamants, je pense que je suis d'accord avec ce que tu dit à propos de L'effexor et de L'héroine. Je n,ai jamais sevré l'héroine, mais l'Effexor a été dure en sacrament. Je m'attendais vraiment pas à ça. Ça commence à alelr beaucoup mieux. Je suis rendu à 150 de Lamictal et .5 de risperdal. Même si le risperdal esttres rescent, j'ai vue disparaite tout les effet de L,effexor je crois. Je me sens vraiment plus stable depuis 2 jours. J'en suis au jour 15 du sevrage et à un certain moment donné, je ensais vraiment ne pas m'en sortir. Vraiment... Je n'aime pas à avoir à prendre 2 sorte de médicaments surtout qu'il y en a un qui s'appelle "Antipsycotic" alors chez nous on parle seulement de risperdal. Mes médecin disent que c'est claire comme de l'eau de roche que mon traitement au Lamictal + risperdal sera TRES bénifique. Je crois que je suis en train de voir la lumière au bout du tunel. En fin...pour le moment. Merci encore Flho......venir sur ce site pendant les premier jours de mon sevrage a vraiment fait en sorte que je ne retombe pas dans L'effexor car si je n,avais pas vue des gens qui se sevrait et qui vivait les même choses, J,aurais abandonner et je n'aurais pas pu me débarasser de ceci. Mon médecin a des reserve pour ce genre de site mais lorsque je lui ai dit ca, il a alors dit que c'etait une tres bonne chose d'y etre aller car ça m'a évité de recommencer.

Soyons Fort !!!

Il faut savoir non pas si tu as confiance dans le Lamicatal mais dans ton psy! ça ne peut pas marcher si tu ne lui fait pas confiance! Rassure toi en te disant qu'il a fait des études... As tu regardé la posologie du Lamitcal? Ce n'est pas un médicament pour soigner les bipolaires : Demande à ton psy pourquoi il te donne tel médicament et à quoi ça sert. ça ne te fera pas moins souffrir mais au moins tu sauras qui sont tes alliés et comprendre ça fait toujours du bien : j'ai l'impression que tu manque d'infos.

Je pense qu'on te l'a donné pour que le sevrage se passe bien. Je prenais aussi un antiépileptique pendant mes crises.
Quand à l'effexor, certains anti-depresseurs sont plus difficile à s'en défaire que l'héroïne.. Parole de psy! Alors patience tout va s'arranger ; il faudrait que tu vois ton psy pour lui confier ta souffrance, même si tu ne lui apprends rien, mais au moins, il pourra te rassurer sur tes médicaments...
Allez tiens bon, donne des nouvelles

Merci FLHO

C'est vraiment cool quand on voie que quelqu'un nous répond. Aujourd'ui, jour 13. La nuit dernièere j,ai encore eu les fameux trouble de someil. Je dit trouble car c'est comme si je restais dans un demi someil sans jamias y sombrer. J'y reste pendant des heures et j'ai limpression que je suis dans un gros cauchemar avec plein de petit cauchemar dedans. Je fait des reve de malade qui me boulverse toutes la journée. Les maux de tête sont encore la aussi plus la journée avance. Tu sais dans mon autre message je disant ne pas avoir vecu de high comme vous mais je veux quand même nuancer. Plus je prend du recul, je m,appercoie que oui j'ai eu des high, èa la seul différence que ça n'a jamais été assez important pour me rammasser à l'hopital et etre obligé d'y rester un bout. Je prend du Lamictal. Mais je ne voie pas grand monde ici qui prenne ca. Plus de l'épival ou le lithium. J'en suis à me demander si j'ai confiance au lamictal? Merci Flho de prendre le temps de me rassurer car j'en ai besoin

Pwouitte, tiens bon!
Le sevrage c'est très dur, je ne t'apprends rien. Mais ne perds pas de vue que bientôt, tout ça sera un cauchemard.
Je me permets de te rassurer un peu concernant ta maladie, notre maladie : si tu n'as pas connu de phase maniaque ou hypomaniaque, ça ne veut rien dire, ça ne veut pas dire que tu n'as pas cette maladie. Les cycles sont de durée différentes selon les personnes, et toi puisqu'on t'as mal diagnostiqué et donné de l'Effexor, on t'as ainsi "enfermé" dans la dépression, tu n'as donc pas eu de hi, que des down.
Mais laisse-moi t'encourager : tu vis le plus dur, après tu pourras traiter ta vraie maladie et connaître la sérénité.
Tiens bon, ça vaut le coup! Tu pourras être toi même, travailler, aimer comme tu le désires.
Courage, ne perds pas espoir.

Sevrage Effexor jour 9 .....

Bonjour

Je suis encore dans une mauvaise Journée. Mon sevrage Effexor allais pas si pire depuis 2 jour ( je croyais) et aujourdhui ....hop... l'angoise. Les larmes(crise assez importante de pleurs d'aillerus). presque la panique de voir que ça continue. J'ai même encore des courants électrique au mouvements des yeux. Mais ce qui m'inquiete le plus, c'est que je lit vos post et ne me reconnais pas vraiment dans les hypomanies au point d'etr obligé d'aller àa l'hosto etc. Je sais ce que c'est car on ma diagnostiqué bipolare niveau 2 mais je n'ai pas vécu de high tel que je doivent me ramasser à l'hopital. PAr contre, depuis que j'ai cessé cette merde d'Effexor( merde car le sevrage est dure mais ca m'a quand même permis de fonctionner pendant ces années) je suis très inquiet. Mes pensé me font capoté. J'ai peur. Je sais que je ne ferais pas de gaffe car ma femme est TRES TRES forte dans tout ca et elle deal avec ça tres bien. Mais c'est l'enfer total. Sans parler des trouble du someil. (Depuis le début du sevrage) Les jours ou je vais bien depuis le sevrage j'ai l'impression que je vais peut etre m'en sortir mais les jour ( comme aujourdhui) ou je vais mal, j'ai l'impression que je ne m'en sortirai JAMAIS. J'ai horreur meme peur d'etre obligé de prendre une combinason de médicaments. Je ne veux pas devenir un VEGE car je veux continuer mon travail et performer. J'ai peur. Est ce que ca va cesser? À l'aide

BONNE ANNEE!!!!! à vous tous chers petits compagnons bipolaires!!
Je vous souhaite une lithiémie stable (!!) et pas de down.. Que des Hi!! (c'est pas possible mais c'est bon de rêver!!)

Je suis très contente de vous lire et de pouvoir échanger avec vous, même si je m'en suis sortie, comme vous tous les phases maniaques me manquent.

2fast4u wrote:
moi etre dans un high c'est devenir peu a peu le centre de l'univers, tandis qu'en amour...
Je crois que notre ego nous joue des tours... bien mysterieuse est cette maladie

Laughing out loud tu m'étonnes!! Moi, la première fois maniaque, je me croyais la princesse de la révolution! genre tout le monde lit dans ma tête, paye pour moi dans les bars (!! du coup je partais sans payer!!) bref, quand on m'a interné je croyais qu'on voulais me protéger, car j'étais appelé à diriger le monde!! En plus c'était pendant sep 2001!! Les attentats, je croyais que c'était pour de faux et qu'il y avait une révolution en France pendant ce temps!!
Qu'est-ce qu'on est égocentrique dans ces moments là!! Si ce n'était pas la crise, j'en aurais presque honte... Le plus dur c'est comme je l'ai déjà dit, c'est de lutter contre une maladie qui fait du bien, et comme la cocaïne (j'en ai jamais pris c'est un psy qui a fait ce parallèle) on est vite accros! Moi je me suis résignée à me soigner à cause de la mélancolie, mais même encore maintenant, j'ai envie d'arrêter (je le ferai pas) et de sentir ce sentiment de toute puissance, cette grâce qui nous fait tendre vers la perfection ;

Tetrodon, ça fait combien de temps que tu sais ta maladie? T'as l'air au points question pharmaco, et ta lithiémie chie.. Tiens bon et dis toi que la dépression va partir seule (tu le sais déjà je pense) courage. Pense que tu es capable de démolir la socio en deux jours!!!! Ce qui est remarquable à mes yeux, car moi je ne peux pas lire maniaque c'est trop lent! Et puis comme tu l'as dit on a la chance d'avoir une maladie qui se soigne ; tout ne peut que s'arranger.

2fast4u : t'en as fait quoi de ta subvention? C'est clair que maniaque le monde tourne autour de toi, et dans la réalité c'est à peu près ça, vu le charisme qu'on développe! Mais toi t'es allé super loin! Ta description de l'état maniaque est très rigolote et parfaitement exacte en ce qui me concerne!

Moi tout va bien, mais un peu trop à mon gout, j'ai déconné avec mon sommeil du coup je suis un peu speed mais je maitrise. Pour l'instant.

A très vite

Salut Pwouitte,

Je ne sais qu te dire.... lâche pas en fait. J'ai pris du Lamictal(lamotrigine)pendant quelques mois avec mon lithium et plusieurs autres médicaments car j'étais dans une grave manie. Le Lamictal est un peu comme l'épival ou l'acide valproîque, mais c'est la nouvelle génération et semble être asser efficace dans les troubles de l'humeurs. Tant Bipolaire que Bordeline. Il serait peut-être souhaitable d'envisager un retour au travail un peu plus tardif?? non?? Peut-être ausi remplacer l'effexor par le Wellbutrin ou le Celexa??? Bref, c'est ton psy qui détient les outils et les réponses. N'Hésite pas à lui parler de tes craintes et troubles.

Bref, c'est tout ce que je peux te dire, à part bonne chance, mais tout devrais bien se terminer... ça se termine toujours bien Smile

Bi-Polaire niveau 2

Bonjour. Je viens de découvrir ce site. On viens de me diagnostiquer Bi-polaire niveau 2. J'ai 37 ans. J'étais sur l'effexor depuis 4 ans pour une "pseudo depressions" mais semblerait il que le traitement n,est pas approprié. Je suis en sevrage d'efefxor. C'est mon 4eme jour sans médication. ENFER ....Je pense que je vais cracker. Je suis sur le Lamictyal depuis environ 2 mois à raison de 125/mg au coucher. Quelqu'un prend ce médicaments avec succes? La dose visé est de plus ou moins 150 à 200 mg. En fait ce que je cerhce c'est un peu d'encouragement car c'e4st très difficle aujourdhui a cause du sevrage et du retour au travail......

Help ..... Sad

flho wrote:

Etes-vous dans ces périodes-là, où la lithiémie chie?!!

Ben dans mon cas, elle chie carrément ma lithémie 8O .... je passe de 0.7 à 1.2... allez hop, malaise totale et bonjour l'angoisse!... ça arrive il parrait avec l'activité du métabolisme... en tous cas, moi aussi j'ai hâte de redevenir moi même et pouvoir. Je viens de sortir de l'hosto pour une foutu manie!!!! (héhé j'adore cet état) et la c'est la depress totale et pas moyen de remonter... prendre un anti- depresseur c'est prendre le risque de me repartir un Hi.... en tous cas lithémie demain matin!
C'est vrai que c'est quand même une bizarre de maladie.... a moi tout seul j'ai démoli les fondements de la sociologie en deux nuit d'insomnie....LOL Laughing out loud

Il y a longtemps que je n'ai pas eu de high, au moins 3 ans... Je me souviens d'avoir eu énormément confiance en moi. assez pour décrocher une subvention du gouvernement pour un démarrage d'entreprise...

Mon corps dégagais toute une sensualité, chaque mouvement étais une chorégraphie suivant le rythme de la musique. Je plannais au beau milieu du cosmos, la ou les coincidence ne sont pas rare, fesant partie des signes que la vie nous envoie... un peu comme dans le livre de James Redfield LA PROPHETIE DES ANDES mais version techno lol... A un certain point tout ca est vraie mais quand on franchie une certaine limite tout ca tombe en illusion, très décevant...

J'ai fréquenté une fille une fois, c'étais vraiment l'amour, je crois que s'étais l'opposer d'un high, pour moi etre dans un high c'est devenir peu a peu le centre de l'univers, tandis qu'en amour...

Je crois que notre ego nous joue des tours... bien mysterieuse est cette maladie

2fast4u Wink

bonjour à vous tous, bande aux surnoms si colorés et imaginatifs Laughing out loud

je dois m'y reprendre par 3 fois pour suivre votre filon tellement il y a de la pharmacopée 8O , de l'esprit :? , des paradoxes Wink et le reste. Un peu mêlant mais très très intéressant je vous assure.

je cherchais à mettre mon grain de sel mais n'ai rien trouvé à dire :oops: alors SVP continuez tout simplement, je vous lis avidement et embarquerai + dans un avenir rapproché c'est promis...

Salut flho et tetrodon!

J'ai pris du poid depuis les 6 derniers mois... mais en janvier je vais m'entrainer 3 fois par semaine et faire une diète. J'ai deja été capable de perdre 30 livres en 4-5 mois, le truc c'est de manger beaucoup de poissons et légumes. Ma derniere hospitalisation remonte il y a 3 ans, depuis je suis assez stable a part les effets secondaires mais je resterai toujours marquée de mes épisodes maniaco!

Bon samedi!

2fast4u

tetrodon wrote:
Ben moi aussi je suis bipolaire et ont me donne un paquet de truc selon mon cycle... mon dernier cycle Hi ma propulser dans un lit d'hopital lol,

ça fait combien de temps que tu as découvert ta maladie? On n'arrive pas à stabiliser ta lithiémie?

Moi, en fait j'ai été inter-née Laughing out loud à la suite d'une bouffée délirante maniaque. Peu de temps après ma sortie, j'ai arrêté mon traitement (dépakote de merde qui donne faim) je me sentais bien, et surtout j'avais pris 15 kg et pour une fille en phase down c'est pas très motivant!
Donc j'ai arrêté la dépakote et le rispperdal.

6 mois après (d'ailleurs durant la même époque de l'année précédente : ça vous fait ça aussi?) j'ai "rechuté" Laughing out loud et re hospital... Mais c'te fois, j'ai pris du théralite (encore maintenant) et d'autres neuroleptiques Sad et du Rivotril...
On m'avait dis que NORMALEMENT en suivant le traitement (thératite uniquement) je serai stable en un an...(ma lithiémie a fait des bonds d'hallu!)
Toujours à la même période que les dernières fois, j'ai fait une crise hypomaniaque, moins forte, donc je suis restée chez moi!! Et j'ai découvert le Solian(montée de lait), et après le Zyprexa : très efficace chez moi...
Depuis (je viens de passer la période critique sans encombre) je ne prends que le lithium et pour la première fois en trois ans, je n'ai pas "beugué"

Etes-vous dans ces périodes-là, où la lithiémie chie?

Aujourd'hui encore je ne souhaite qu'une chose c'est retrouver mon "petit paradis", être plein de jeux de mots, avoir hyper confiance en moi, séduire tout ce qui bouge...

C'est ça le réelle difficultée de notre maladie : se soigner contre la volonté profonde de notre esprit! on se prive du meilleur, pour éviter le pire...

Bon courage à tous!!

risperdal

Ben moi aussi je suis bipolaire et ont me donne un paquet de truc selon mon cycle... mon dernier cycle Hi ma propulser dans un lit d'hopital lol,
Et la j'ai reçu du Séroquel qui est a peu près la même chose que le risperdal(neuroleptique) plus mon lithium et des benzodiazépine...
La je suis dans un down que l'on esssai de stabiliser avec un anti dépresseur Wellbutrin(c'est celui qui provoque le moins de Hi) mon lithium plus du zyprexa et des benzodiazépine.... le pire c'est que j'ai l'air quasi normal LOL mais avec tout ça je suis évidemment moin dynamique que dans mes hi(bordel ce que ça me manque!!!)

Ben je te souhaite Bonne chance et bon snow

2fast appelle son medecin!

Salut et merci a tous pour vos conseil, j'ai appeller mon medecin pour qu'il dimininue mon risperdal de 3 mg a 1 mg... J'ai un lithium a 1500 mg le maximum possible alors je peut surement me permettre de cesser le risperdal d'ici 1 an peut etre vu que ma lithemie se situe bien au dela du .6 borderline.. le pire c'est que j'ai passer un entrevue au bureau chef d'un des pharmaciens les plus connu au Quebec, il ont choisi mon cv parmis 4 cv ont exiger de me rencontrer moi seulement et suite a l'entrevue il m'on dit que j'étais pas assez dynamique... ha ha ben oui je vais marquer dans mon cv que je suis bipolaire...

mais au moins je vais passer un super temps des fetes en vacance a faire du snow...

byebye
et merci

2fast4u

Allo 2fast! ( 2 slow )
Je suis moi aussi bipolaire et je prend du lithium depuis 2 ans.
Dans mon cas ca ne m'endors que si je suis dans un down.. Depuis 6 mois je prend un antidepresseur et ca regle ce petit inconvenient.
Le mieux cest d'en parler a ton medecin!

Trouble bipolaire

:roll: Bonsoir à toi .
Tu as peur des médicaments, c'est bon. Mais il ne faut pas que cette peur te nuise au point que tu te prives de cette "béquille" tellement utile pour se remettre d'aplomb.
Moi on m'a prescrit cu Celexa 30 mg et du Risperdal 0,5mg et je me sens parfaitement bien depuis: d'accord c'est pour 6 mois, donc au total ça fera en tout un an, mais c'est un beau succès dans mon cas.
Donc, à toi de voir avec ton doc ce qu'il te faut. Byblos qui pense à toi.

Hi

J'aimerais savoir ce que vous pensez du Risperdal et si vous avez essayé d'autres antipsychotiques comme le Zyprexa.
Vous en prenez en cas de crise ou en permanence ? A quelle dose ?
Vous avez des effets secondaires ?

Je n'ai encore jamais pris d'antipsychotiques (mais des neuroleptiques) et mon psy veut m'en prescrire mais j'ai peur et j'en ai marre des psychotropes car j'en ai déjà pris pas mal.

Merci

Re: Lithium et risperdal effet secondaire Fatigue extreme???

Salut 2fast4u! pseudo interessant, vu notre maladie! Je suis également bi Laughing out loud bref, quand je prends du risperdal, c'est quand je suis en crise maniaque, pourquoi en prends-tu depuis 10 ans? J'ai du mal comprendre, ou alors bien que n'étant pas neuro psy, je comprends que tu sois à 2 à l'heure! Moi je le prenais pour me "réorganiser" ma pensée et ensuite on me le baisse, et je ne prends plus que le lithium. Je te plainds tu dois être complètement "tassé" comme y disent.
Dis moi si tu le prends tout le temps le risperdal
Courage!