arreter ou pas ?

bonjour a tous ceux qui me relirons
je fume depuis l'age de 11 ans j'en ai 32 a ce jour a 2 reprise j'ai arreter de fumer la 1er cela a durer 6 mois la 2 eme 3mois et a chaque fois je replonge dans cette mer.. et pire au niveaux des doses !enfin je ne sait plus si je doit reelement arreter car j'ai remarquer que a chaque arret je ne me controler plus trop de stresse anxieter mal dans ma peau , malgrer que je sais que je me tue petit a petit j'ai du mal a arreter car j'augmente mon mal etre.si quelqu'un a une idee pour palier a ce probleme ca ne serras pas de refut merci

Je pense qu'il n'y a qu'une seule personne à répondre pour l'arrêt de cigarette. C'est toi et l'envie réelle que tu as. Dans la cigarette il y a plein de cochennerie et c'est une véritable drogue, moi je me suis arrêter plusieurs fois et à chaque fois je repique. Tu ne dois pas culpabiliser quand cela t'arrives c'est normal, par contre maintenant tu as des centre anti-tabac, qui pourront bien t'aider à tes démarches. Moi pour le moment j'attends le prochain train Laughing out loud

Arreter de fumer graduellement

Bonjour,

Je sais pas si je peux t`aider mais je vais te donner mon opinion.
Je crois qu`il est possible d`arreter de fumer avec de la volonte mais graduellement

Si non tu auras des rages de cigarettes ou bien tu seras pas de bonne humeur. C`est un peu comme un regime Tongue Je sais que c`est par cycle de 7, 14 et 21 jours pour briser des habitudes.

J`espere que je t`ai donner un petit coup de pouce, je te souhaite du succes dans ta demarche et c`est pour ta sante.

Stephanie

Arrêter de fumer ou pas????

Bonjour à tous!

Je suis fumeuse depuis l'âge de 17 ans et j'en ai 35. J'aimerais être non fumeuse mais deux choses m'en empêchent..

Tout d'abord, je n'arrive pas à me souvenir du temps où j'étais non fumeuse donc pour moi, c'est un changement radical de vie et donc je n'arrive pas non plus à me projeter en tant que non-fumeuse..

Ensuite je vais parler médecine. Depuis toutes ces années, mon corps s'est donc bien habitué toutes les substances de la cigarette. Je crains qu'en arrêtant radicalement de fumer, mon corps peut être trop fragile puisque en manque et par là, développer une maladie. J'en parle car j'ai eu deux cas dans la famille. Deux personnes, dont mon père, six mois après avoir arrêté de fumer, ont déclaré un cancer qui les a tués. Quand le cas est isolé on peut encore dire que c'est du hasard mais là, çà fait place à un gros doute chez moi. J'ai déjà posé la question à un médecin mais à peine perdue car de par son métier, il ne va surement pas me dire de ne pas arrêter.

Pouvez-vous me donner votre avis sur ceci?

Merci beaucoup...

c'est partis

salut il y a quelque temp je me demander si oui ou non je devais arreter le tabac.
j'etais arriver a une cigarette toute les 15 mn et la je part avec un patche , j'ai l'impression qu'il ne fait aucun effet car cette sale envies de fumer et toujours presente.
je me suis lancer que c'est dur de rester 2 heures sans fumer et la semaine prochaine ca serra 4 heures puis la semaine d'apres 6heures puis la derniere 8 heures et j'espere reussir a stoper a la 4 eme semaine
voilas je poste ce message pour dire a ceux avec qui j'ai parler que je me suis lancer.amitier a tous ceux qui ce donne la peine de conseiller ou meme parler avec ceux qui poste.cela fait toujours du bien d'etre conseiller ou ecouter. Tongue

re

pas de quoi être désoler shamash, et pur ce qui est des medocs je ne suis pas trop pour je vais essayer les patches pour commencer car cela a déjà marcher une fois et je suis rester sans fumer pendant 3 mois.
de plus j' en ai fait part a ma concubine de ce coter je suis seul car elle m' a dit que ça allez être la misère, et que c' étais pas le une bonne idées, je sais ce qu' elle veut dire car niveaux caractère dur dur.
Titebrise tous ça
1- ma santé va mieux, enfin je peut respirer plus profondément, sans avoir l' impression d' étouffer.
2- mon linge ainsi que la maison n' ont plus cette odeur de fumée.
3- j' ai beaucoup plus d' argent, enfin je vais pouvoir me faire plaisir.
4- mon haleine sent bien meilleur
5- je peut me permettre d' aller au resto, sans finir mon assiette en vitesse pour aller fumer dehors.
6- et arrêter de me geler la couenne dehors chez des non-fumeurs.

j' en suis conscient mai moi ça seras pas le restos mais un pc tous neuf lol, mais même en sachant tous ce que cela m' apporteras de bon j' ai du mal, car la cigarette et en moi elle fait partis de ma vie, elle me détruit chaque jour qui passe mais a chaque cigarette tu ne peut pas savoir le bien que cela me procure c' est comme si le stress et l' angoisse partais en fumer, mais faut pas rêver tout et la.mais faut dire que chaque jour qui passe mon envie augmente"celle d' arrêter" a moi de trouver la meilleur façon.
je vais déjà commencer par les patches et si ça marche pas il va falloir que je trouve autre chose.
je vous dit a + avec plaisir

:oops: :oops: toutes mes confuses, José28100!!
Désolée pour ce mélange des genres!
Je pense que j'ai tendance à projeter ce que je suis dans les autres; merci de m'en faire prendre conscience, je vais tâcher d'arranger ça.

Lâche pas pour les clopes, pourquoi pas avec un médoc pour aider à déstresser!

Shamash :roll:

Bonjour à tous,

j'ai arrêter de fumer depuis presque 4 mois maintenant, j'ai fumé pendant 25 ans , ça n'a pas été facile, mais chaque jour je me motivais, je n'ai pris aucun médicaments ou timbres ( parce que je suis allergique à plein de chose) quand j'avais une rage je m'âchouillais un bâton de cannelle ou de la gomme sans sucre, et partait prendre une marche quelques minutes, pour que la pensée s'envole.

j'ai pris du poids certes, non pas parce que je mangeais plein de cochonneries, mais parce que je mange beaucoup mieux, j'me suis dit une chose à la fois. ( la diète après)

Puis, quand je croisais un fumeur, j'me disais pour m'encourager, "regarde il est encore esclave", Biensûr la fumée des autres au début, je trouvais qu'elle sentait bonne, mais de jour en jour,l'odeur est insurportable, c'est ça qui m'a fait tenir.

il y a aussi une chose qui me fait tenir, je ne regarde plus ce que perd à ne plus fumer mais ce que je gagne.

1- ma santé va mieux, enfin je peut respirer plus profondément, sans avoir l'impression d'étouffer.

2- mon linge ainsi que la maison n'ont plus cette odeur de fumée.

3- j'ai beaucoup plus d'argent, enfin je vais pouvoir me faire plaisir.

4- mon haleine sent bien meilleur

5- je peut me permettre d'aller au resto, sans finir mon assiette en vitesse pour aller fumer dehors.

6- et arrêter de me geler la couenne dehors chez des non-fumeurs.

avec les jours qui passent, l'envie de fumer est moins présente et surtout c'est de perdre l'habitude, mais on y arrive.

Perds pas courage , tu vas y arriver , mais une journée à la fois.

les émotions vont aussi diminuer à mesure que les jours vont passé.

re

salut shamash,
oui il y a bien des emotions cacher mais trop moche pour laisser remonter la je me met en question a me demander comment faire justement pour evitez de laisser place a ma nervosier et mon stresse de plus le probleme en question pour en homme ce n'est pas pareil que pour une femme car pour un homme il y a le coter de la virilite (la fierte masculine).
tu dit Prends le temps de te faire à l'idée de devenir non-fumeuse ca serrait mieux de dire non-fumeur pas grave mais je me suis deja fait a cette idee et je me demande si il ne va pas falloir que je prenne quelque chose pour justement diminuer ce stresse et cette nervositer dur dur pour moi qui deteste tous ce qui ce raporte au medicaments mais bon si cela et necessaire ca va etre a etudier.car si je ne trouve pas de remede pour la nervositer la ca deviendras insuportable pour ma concubine deja que je refoule la violence qui est en moi si je laisse tous ca sortir je vais me retrouver tous seul et ca non plus je ne le veut pas lol et pour finir je suis mal polis mercis d'avoir poster car ta facon de dire les chose ma fait du bien chaque personne a sa propre facon de s'exprimer et surtout ceux qui ont etais blaisser arrive a mieux le faire partager je trouve.

Bonjour, c'est encore moi.

Je voulais te dire aussi qu'il y a une idée reçue: c'est que voir les autres fumer donne envie de fumer.
En fait, c'est un peu vrai (dans le cas d'un film), mais ce n'est pas uniquement de voir les gens fumer, qui donne une envie irrésistible de refumer. La fumée des autres, avec qui tu es, passe dans ton corps via la peau, la respiration et réactive la dépendance, comme si tu avais tiré quelques taffes sur une clope!
Alors, pas besoin de mettre à défi sa volonté: autant éviter les endroits enfumés et demander aux fumeurs d'aller dehors.

Bye
Shamash

Bonjour! Laughing out loud

Arrêter ou pas? à mon avis la question appelle la réponse: c'est mieux pour ta santé, ton portefeuille, ta beauté... et ton bien-être d'arrêter cette dépendance!

Tu dis que ton mal-être augmente lorsque tu arrêtes les cigarettes.
Si je peux me permettre d'apporter une correction: il n'augmente pas! Il se révèle.
Je m'explique. Ce mal-être est en toi, et les cigarettes, tu les utilises justement pour le refouler, ne pas le laisser sortir, rentrer toutes les vieilles émotions au plus profond de toi, ne pas vouloir regarder les blessures...
Bien sûr, lorsque tu arrêtes le tabac, plus rien ne retient tout ce mal-être qui est en toi, et il surgit: tu en prends alors conscience à ce moment, ce qui te fait croire que c'est l'arrêt du tabac qui en est la cause.

Alors, arrêter ou pas...?
Il faut voir si tu te sens capable de supporter justement ce mal-être, cette remontée des émotions profondes, que tu refoules peut-être bien depuis tes 11 ans. C'est bien sûr très destabilisant et douloureux (aussi difficile à supporter pour l'entourage). Les émotions sortent décuplées: rage, détresse, colère, peur, même de la haine...

Pour t'encourager, je te dirai néanmoins que ces émotions, une fois sorties... elles ne t'embêteront plus. Elles ne te rongeront plus de l'intérieur, tu n'auras plus besoin de tuer ton corps à petit feu pour endormir la douleur.
Je te conseille même de travailler sur tes émotions avant d'arrêter de fumer: accepte peu à peu qu'elles remontent, qu'elles se manifestent... et tu n'auras plus besoin des cigarettes pour les gérer, et ce sera donc bcp plus facile d'arrêter (avec moins de chocs pour l'organisme).

Je te conseille aussi d'arrêter dans une démarche d'amour envers ton corps (et donc toi-même): fais-lui du bien, il a souffert tant d'années avec toutes ces cigarettes et autres, qu'il a droit à un peu de douceur, d'être bien, d'être aimé; qu'on prenne soin de lui. Tu verras, il te le rendra bien...

A nouveau pour t'encourager: après quelques mois d'arrêt des cigarettes, la peau du visage se retend, les rides s'atténuent, le tonus musculaire augmente, le désir sexuel aussi, et surtout c'est l'occasion de régler leur compte à ces vieilles émotions parasites, et donc d'aller mieux (le truc: ne plus les refouler; être ultra sincère avec soi-même).

Pour ma part, quand j'ai arrêté les clopinettes ,il y a 14 mois, j'ai pété les plombs pendant environ... 10 mois!! (c'est pas réconfortant, hein?).
Mais je ne regrette pas d'en être passée par là car je vais réellement vingt fois mieux qu'auparavant. J'ai même réglé mes vieux problèmes concernant mon père suicidé (enfin, en grande partie).

Ne crains pas les divers effets qui accompagnent temporairement l'arrêt des clopes; il faut le temps que le corps réapprenne à fonctionner sans ça:
constipation, cauchemars, prise de poids (hélas, faut vraiment faire très gaffe), nausées, insomnies, envie d'envoyer paître tout le monde (voire de les assommer), etc.

Le mieux est d'expliquer ta démarche à tes proches pour qu'ils acceptent mieux tes humeurs et ton mal-être pour cette période.

Prends le temps de te faire à l'idée de devenir non-fumeuse pour le restant de ta vie, fais le deuil des clopes; puis au moment où tu te sens prête, là arrête.

Un dernier conseil: ne change pas que les cigarettes dans ta vie: profites-en pour faire d'autres changements dans tes habitudes, agréables pour toi. Ca t'aidera à rester motivée (à t'investir sur autre chose, à être dans une dynamique de changement).

Bon voilà, j'ai encore dix mille conseils, mais ce mail devient long et je ne voudrais pas que tu aies une intoxication Wink .

Dis-moi ce comment ça se passe pour toi.

Au plaisir de discuter,
Shamash Laughing out loud