Stress amoureux: paradoxal?

Bonjour,
je cherche une explication à un phénomène paradoxal.
J'ai 28 ans, une vie amoureuse et sexuelle à peu près normale, sociable, réussissant bcp de choses dans la vie, etc. Néanmoins, chaque fois que je suis tombé amoureux de quelqu'un (au sens ou je sentais que la relation était rapidement, d'une façon assez fulgurante, "ce qu'il me fallait"), je suis devenu plus nerveux, ressentant des douleurs abdominales et dans le dos. Visiblement je somatise quelque chose. Lorsque je rencontre une personne à qui je pense très souvent, qu'elle crée quelque chose de positif dans ma vie, rapidement, je prends peur ce qui gâche largement la situation, notamment d'un point de vue sexuel puisque je suis stressé.
Il m'arrive aussi, au début, d'avoir des idées obsédantes quant à la personne que j'ai rencontré: du type "est-elle si jolie?" et, quel que soient les qualités objectives de la personne, l'idée de tel ou tel défaut me revient en tête (souvent physique), comme une obsession, souvent dans la journée. Je peux avoir plus de mal à dormir, plus de mal à me sentir tranquille. Je projette bcp trop dans l'avenir (et si je m'empêche de projeter, la somatisation prend le relais). Plus jeune, j'avais aussi des réactions d'aveu compulsif de "fautes" qui auraient pu blesser ma compagne, de choses, anodines que j'aurais faites et que je me sentais obligé, maladivement de lui dire, jusqu'à certains infimes détails. Aujourd'hui cela semble être moins le cas. Je sépare mieux et échappe à la fusion.
Tout se passe comme si, quand je tombais amoureux, mon corps et mon inconscient, cherchaient à m'éloigner de la personne que j'ai rencontré. Je me sens plus en insécurité.
Je viens de rencontrer quelqu'un avec qui j'aimerais me donner toute les chances. Des relations passées ont un peu échoué à cause de cette disposition chez moi et j'aimerais comprendre, me comprendre.
Merci d'avance pour votre éclairage et votre aide.

mon avis

Je réponds tardivement mais peut-être qq1 sera ds la même situation?

J'ai fait quelques études de psy qui n'ont pas abouti mais je cotoie beaucoup de gens riches de vécu et dont il ressort en chacun un problème à résoudre.
J'ai connu un mec qui était éjac précoce et cela, je l'ai deviné avant même qu'il me le dise car il était tout speed, tout dans la précipitation.

Bref tout ça pour dire que tu m'as l'air très lucide et que soit tu as déjà été suivi soit tu devrais te trouver la bonne thérapie (je pense qu'il faut choisir son psy ou sa sorte de thérapie au feeling, pour ma part, j'ai vu des psy d'horizons différents (gratuit, étudiant, psychiatre) et j'ai suivi une conf d'hypnothérapie et j'ai su que je voudrais faire de l'hypnose avec elle). Je pense que je devrais continuer d'aller la voir mais les quelques séances m'ont fait énormément de bien et m'ont fait grandir, avancer.

Tu es lucide mais ça ne te sert pas à avancer (comme moi avant sur mes pbs),bah saches qu'une thérapie qui te convient, te fera changer. Si t'y crois, ça marche. J'ai un pote qui a payé une somme astronomique pour un "guérissologue" (rien le nom, c'est de l'arnaque), eh bah il s'est senti différent après et mieux selon ses termes!

Il est clair que t'as un genre de syndrôme compulsif... j'avais ou j'ai (l'avenir me le dira, car je pratique aussi la pensée positive) le même problème que toi en faisant fuir les autres)

Bonjours...

moi ça ne m'est jamais arrivé... par contre... pour avoir rencontré ma psy une fois et m'a fais réaliser certaine choses... j'ai subit 3 crose de panique en deux se;maine... sans s'Avoir vraiment c'étais quoi l'élément déclencheur... en étant une fille qui recherche ce qui est parfais... maison, famille, emploie etc... et bien à vouloir tout TROP bien faire et bien je me suis brulé et ça m'a détruit...
peut-être je dis bien peut-être... quand tu dis "réussissant bcp de choses dans la vie"... peut-être que tu chercher TELLEMENT et réussir ta relation que le stress prends le dessus et ça fais tout gâché en tout point de vu...c ar quand on est stressé on ne peut performé... va falloir apprendre à relaxer et relativé les choses... face à l'être aimé

Bonne chance....

je n'ai peut-être pas trouvé le point... mais peut-être que oui Wink