Ça passe ou ça casse!!!

Bonjour à vous,

Je ne sais pas si il y a encore des gens qui viennent sur ce forum, mais enfin, je prends le risque de demander de l'aide...

Je suis avec un homme âgé de 39 ans, moi j'en ai 29. Nous sommes ensemble depuis 3 ans 1/2 et il a une fille de 15 ans que nous avons à la maison 1 fin de semaine sur deux. Mon problème, c'est que je ne sais plus si ma relation avec lui est vraiment épanouissante pour moi...

Lorsque tout se passe bien pour nous, qu'il n'y a pas de disputes.... Nous sommes comme deux hirondelles heureux de s'émerveiller côte à côte devant les nouveaux horizons. Notre relation est parfaite car je ressens vraiment le bonheur envahir tout mon être, et je me laisse planer tout doucement. Il me dit qu'il m'aime plusieurs fois par jour et qu'il est l'homme le plus chanceux au monde. Il me trouve terriblement belle et ne cesse de me rappeler qu'il n'aurait aucunement le désir d'être avec une autre femme puisqu'il obtient entière satisfaction avec moi et même plus. Parfois, en me disant qu'il m'aime... il ne peut s'empêcher de laisser venir les larmes dans ses yeux tellement il est heureux d'être avec moi.... Bref, comment s'imaginer le contraire après toutes ces choses??

Où tout semble chavirer, c'est lorsque nous essayons de nous expliquer lors d'un désaccord. Ce n'est pas très long que le ton hausse et que la musique n'a plus d'accord... Jamais il ne s'excusera si je ne prend pas la peine de lui en reparler. Il est toujours sur la défensive et lorsque l'on se dispute, il est persuadé que j'ai des problèmes spychologiques et cela ça me fait terriblement mal de me faire dire cela.

Si je réagit à ce qu'il me dit, il dira que c'est parce que je sais qu'il ne fait que mettre le miroir devant mes yeux. Il dit que la vérité nous fait sortir de nos gons... Il va chercher des histoires anciennes et j'ai l'impression qu'il est prêt à n'importe quoi parfois pour éviter d'avoir le blâme sur son dos. Il invente même des paroles ou des gestes que j'aurais dites ou posés en interprêtant ceux-ci en sa faveur pour nous prouver que je suis toujours la fautive.

Dans ces moments-là je sens à l'intérieur de moi, que je ne peux plus avoir confiance en lui. Je deviens complètement vidée pendant quelques jours et je ne comprends jamais ce qui m'arrive. Il y pleind de choses que j'aimerais vous faire part. La liste est longue. Je sais que j'ai grandement besoin d'aide mais je n'arrive pas à aller la chercher. J'ai pensé souvent au suicide mais je ne peux pas, j'aime trop la vie et je sais qu'a l'intérieur de moi, je suis une personne énormément généreuse et bonne. Je n'ai pas de malice et de vengeance envers personnes.

Si seulement il savait que je suis ici, en train de vous raconter tout cela, il me ferait probablement la gueule car il ne l'accepterait pas. Il a tellement peur qu'un autre homme prenne sa place que parfois même il semble paranoyer.

Comme toute femme mon rêve aurait été de me marier et d'avoir des enfants. Il peut lui arriver de m'en parler... seulement si moi j'aborde le sujet... Les enfants.... On peut en parler même des heures, et je sens vraiment qu'il me lance des paroles sincèrement honnêtes. Et ça me fait terriblement rêver. Pour moi, c'est moment là pourraient durer toute une journée et je n'en serais pas plus lassé. Pour moi les enfants c'est le plus beau cadeaux que l'on puisse se faire avec l'aide de Dieu... Et je ne pourrai jamais y renoncer. Sans cela, pour moi la vie n'a pas de sens. Et je sais, au plus profond de mon être combien un enfant pourrait me faire grandir encore d'avantage. Je suis rendu à cette étape là de ma vie encore plus que jamais. J'ai toujours aimé les enfants, mon frère à 4 garçons que j'ai adoré prendre soin. Ce que je ressens pour eux est très fort et je n'hésiterais pas à donner ma vie pour eux en cas de besoin. Tous les hommes qui ont fait partie de ma vie ont toujours su combien les enfants de mon entourage étaient pour moi un trésor et parfois je me demande si ce n'est pas cela qui leur ferait peur parce que je n'ai jamais rencontré de conjoint qui était prêt à me faire un enfant. Bien sûr on peut en parler avec beaucoup d'émotions mais pourquoi ne pas passé aux actes, où du moins le prévoir de façon spécifique comme par exemple l'année prochaine ou dans deux ans au pire...

Lorsque nous avons sa fille avec nous, il semble parfois différent. Il semble porté en lui une grande peur par moment que j'ai beaucoup de difficulté à comprendre. Je ne dois plus essayé dans discuter avec lui parce que cela tourne toujours inévitablement au drame et bien entendu contre-moi.

Si j'en ai beucoup à dire comme cela, c'est que je ne parle de mes problèmes à personnes puisque nous n'avons pas d'amis. Il n'aime pas la visite mais il me dit que c'est moi qu'il ne veut recevoir personne. Cela m'est peut-être arrivé de dire que je ne voudrais pas que quelqu'un arrive à la maison lorsque je suis en train d'écouter mon programme préféré par exemple ou bien lorsque la maison est sans desssus-dessous. Je crois que les histoires du genre "elle a commis l'infidèlité avec le meilleur ami de son conjoint" lui fait énormément peur... puisqu'il m'en parle très souvent.

Il y a un de ses amis qui à passé son temps à nous apppeler à plusieurs reprises, jamais mon conjoint n'a retourné ses appels. Je ne comprends pas pourquoi, c'est un amis d'enfance pourtant. Mon conjoint possède sa propre entreprise, parcontre il accepte que son ami aille lui rendre visite seulement qu'à cette endroit. Il peuvent même y bavarder des heures...

Il s'est combien je suis fidèle à mon homme, je l'ai toujours été. Il s'est aussi que moi j'ai comme principe, si jamais une femme s'en approchait, que ce serait à lui de réagir et non à moi. Jamais, je crois, je ne pourrai me battre contre une autre femme pour un homme. Elle se qu'elle peut penser ou faire me laisse complètement indifférente puisque ce qui compte c'est la façon dont mon conjoint réagira. Lui ne comprend pas ma réaction. Il dit que ce serait normal que je bouscule l'autre pour défendre mon territoire pendant que lui reste là les deux bras croisés???? Il me semble que se serait à lui de me prouvé son amour en me démontrant que cette femme lui est complètement indifférent et qu'il n'a pas peur que celle si le sache.

Il me dit qu'il aimerait que je sois plus jalouse parfois... Je crois que c'est parce que lui n'est pas heureux avec sa jalousie comme bien d'autres défauts je crois et que peut-être cela pourrait-être un soulagement pour lui de voir qu'il n'est pas le seul mais qu'il ne pourra jamais l'admettre.

Vous voyez la façon dont je peux penser. Et je me sens terriblement moche d'être ainsi. Je me demande pourquoi es-ce que je n'ai pas une vie normale. Je sais tout le monde ont leurs bobos. Mais les miens, pourront-ils se guérir une bonne fois pour toutes. Parfois je me dit, que si d'autres apparaissaient mes que ceux-ci disparaîtraient, cela me ferait quand même du bien. Cela changerait le mal de place comme on dit.

Je sais que je vie la dépendance affective parce que je n'arrive pas à me trouver un emploi. Je travaillait pour lui, je suis aujourd'hui en arrêt de travail parce qu'il n'y en avait plus. Il n'arrive pas a aller chercher d'autres contrats et les finances de la cie ne vont plus du tout. Il doit beaucoup d'argent à tous le monde et cela m'a fait beaucoup souffrir. Il ne prends pas ses responsabilités autant dans sa vie financière personnel que pour son entreprise. Mais c'est toujours moi, qui imagine le mal si jamais j'ouvre la bouche.

Je dois vous laisser parce que je crois que je n'aurait pas assez de place pour terminer toute mon histoire.... Je croix que je devrais aller consulter. J'aimerais trouvais la force de me relever mais je ne sais plus comment. C'est comme si il s'acharnait à ce que je sois comme lui. Je ne me reconnait plus du tout. Si je prends un peu de distance pour réfléchir, il arrive a me faire sentir coupable, il croit que je ne l'aime plus.

Je ne sais même plus quoi penser... Une journée je suis parfaitement heureuse, mais il y a d'autres jours où je ne comprends pas ce qui m'arrive.

Bref, si jamais quelqu'un d'entre-vous à pu déceler quelque chose à me faire part dans tout ce que j'ai bien pu raconter, n'hésitez pas je vous en pris, les critiques constructives seront grandement appréciées et merci de m'avoir lu, cela est très généreux de votre part.

Je reviendrai...

emye


Désolée, mais je n'ai pas le temps de te répondre, je suis en pleins partiels.
Je te reecris dés que je finis, c'est à dire samedi normalement.

Gros bisous, et prends bien soi de toi,

à bientôt,
Marie

c'est vrai: c'est au passe

et heureusement...Maintenant, depuis 4 ans, je reconstruis ma vie.
Je vais de mieux en mieux,je reprends confiance en moi et dans la vie: la VRAIE
Je n'avais encore lu que le premier de tes messages quand je t'ai ecrit, les autres sont malheureusement venus confirmer ma premiere impression
J'ai voulu croire jusqu'au bout que mon mari ne comprenait pas le mal qu'il faisait. Puis j'ai voulu croire qu'il voulait vraiment changer lorsqu'il est rentre volontairement en clinique psychiatrique(...j'avais enfin depose plainte!) Rien n'y a fait. Je n'ai jamais entendu le moindre regret de sa part: il m'avait mene au bord de la folie et du suicide, battue, violee parce qu'il m'aimait!!
Bien sur, tout n'est pas arrive du jour au lendemain. D'abord quelques remarques auxquelles on se plie, l'isolement en douceur "pour me proteger", jusqu'au jour ou il a completement pete les plombs: des yeux qui changent et des paroles qui n'ont plus aucun sens, que j'aille a gauche ou a droite suivant ce qu'il demande j'ai toujours tort, je le fais expres... je dois etre corrigee!! Puisses-tu ne jamais en arriver la
Je voudrais simplement te dire qu'on ne change personne a part soi-meme et ceci seulement quand on arrive a reconnaitre ses propres erreurs. Je crois que c'est valable pour ton mari aussi.
S'il tu vois un VERITABLE espoir cours-le mais je t'en prie ne te laisse pas aveugler par la peur de la solitude. Il ne peut rien faire sans ta soumission: c'est ta force qui tient ton couple en apparence uni. Si tu en as pour deux dans ces conditions, de quoi es-tu capable sans un pareil fardeau??
Toutes mes pensees avec toi

J'ignore jusqu'où j'irais....

Pour l'instant j'ignore jusqu'où je serais prête à aller pour lui. Oui j'ai déjà eu très souvent ce petit pincement au coeur, la sensation d'être bien avec lui, le plaisir de donner et d'être tout simplement. D'une façon très naturelle sans avoir peur comme par le passé avec d'autres hommes.

Ce qui m'a toujours rassuré avec lui, c'est que je n'ai vraiment aucune crainte qu'il puisse me tromper avec une autre. Enfin, cette peur ne fait plus partie de ma vie. Je ne le prends par pour acquis, mais je sais qu'il est du genre à n'être qu'à une seule femme à la fois donc qu'il ne pourra jamais jouer double jeux sans remords.

Je sais par contre jusqu'où j'aurais été prête à aller il n'y a pas si longtemps. J'AURAIS DONNÉ MA VIE POUR LUI SI JAMAIS L'OCCASION SE SERAIT PRÉSENTÉ. Je ne sais pas si c'est bien ou mal, mais je suis persuadée que je l'aurais fait. Aujourd'hui, c'est un peu différent parce que j'hésiterais.

Mon conjoint à une entreprise que nous avons bâtis ensemble il y a 2 ans à peine. Aujourd'hui, nous sommes dans le rouge jusqu'au cou. Je ne dis pas que je connais tout, mais j'ai essayé de le prévenir à plusieurs reprises mais il ne voulais pas assez souvent m'écouter. Il se fait manipuler par son frère qui lui a fait faillite à 2 reprises. A tout bout de champs il vient lui faire croire qu'il pourrait l'aider et mon conjoint lui fait confiance à 100 milles à l'heure. Il le sait comment il est et tout finit toujours par me tomber dessus. Chaque fois qu'il arrive avec un nouveau projet, je le sens venir de loin. Alors j'essayais de le mettre en garde et de ne pas tomber dans ses histoires, parfois je devenais très colèrique parce que c'est toujours la même histoire : RIEN NE SE PASSE COMME SON FRÈRE L'AVAIT PRÉDIT. Alors mon conjoint devient complètement démotivé et il n'a plus de courage pour s'en sortir seul, chose que tout le monde lui dit de faire. Il dit comme nous mais retombe toujours dans le piège. Il le sait comment est son frère mais refuse de faire les efforts nécessaire pour s'en sortir et ne plus s'en occuper.

Pas besoin de le souligner nous n'avons presqu'aucun loisirs parce qu'il ne peut même pas se permettre de se prendre un salaire. La cie doit environ 30 000 $ à ses créanciers. Je ne sais même pas à quel point cela peut être énorme... J'ose même pas en parler à personne qui nous connaît. J'ai honte. Il passe sont temps à se créer des barrières avec des choses anodines et il le sait très bien. Il faudrait qu'il aille sur la route pour vendre, mais il lui manque toujours quelque chose. Je sais qu'il manque énormément de confiance. Mais j'ai vraiment fournit beaucoup d'efforts pour le sécurisé mais je ne peux pas y arriver seul il doit s'aider lui aussi. Il est pleind de talents mais il a peur d'être rejeté. Je sais qu'il serait capable et je lui ai dis 100 fois.

Je lui ai fait des pamphlets pour ces produits, des listes de prix, bons de commande, son logo, sa comptabilité, bref, pleinds de très belles présentations qui sont toujours à recommencer chaque fois que son frère revient. Chaque fois je retroussais mes manches avec beaucoup d'enthousiame et d'optimisme mais aujourd'hui je n'y arrive plus. Je lui ai dit de tout abandonné et de cessé de rêver, parce qu'il croit que tout lui tombera dans les bras sans même être reconnu. Je pourrais aller vendre mais je manque de confiance, la différence s'est que moi je n'ai pas peur de lui dire. Malgré tout, il n'abandonne pas, il ne veut pas mais rien ne bouge pour l'instant.

Je retrousserai mes manches peut-être une dernière fois parce qu'il semble être à nouveau sur son envoler mais cette fois si l'enthousiasme et l'optimisme n'y sera pas. Je ne lui dirai pas. Je me suis brûlé trop souvent. Je n'avais même plus d'énergie les dernières fois. Lorsque son frère réapparaît je devrais me taire, parce que sinon je suis celle qui n'aime personne son frère étant le point de mire. Jusqu'à ce qu'il s'apperçoive qu'il s'est fait avoir comme à l'habitude. À CHAQUE FOIS C'EST LA MÊME CHOSE ET MOI JE ME TUE À LUI DIRE QUE SON FRÈRE EST PARFAITEMENT CONSCIENT DE CE QU'IL LUI FAIT. Cela fait 4 ans bientôt que je suis avec mon conjoint et s'en mentir, je jure devant Dieu, il s'est fait avoir par son frère entre autre au moins 15-20 fois. Il n'a aucune parole et tourne toujours tout en sa faveur.

Il devrait fournir beaucoup plus d'heures au travail prendre le temps pour la planification se fixer des buts, il dit qu'il ne veut pas me laisser seule qu'il veut me voir. Je me tue à lui dire que je serai toujours là et qu'il ne soit pas inquiet que l'important pour l'instant c'est de se sortir de la misère. Je sais qu'il sait tout se qu'il doit faire pour s'en sortir.

Il faut qu'il réagisse le plus tôt possible sinon non seulement il faudra qu'il dise adieu à son rêve d'être entrepreneur mais il devra vivre avec une défaite. Une défaite qu'il trouvera bien amer parce qu'il saura très bien qu'il n'aura pas fournit les efforts nécessaires pour se sortir du sable mouvant.

Hier nous avons discuté avant de finalement nous disputé. À notre discution, je lui ai demandé ce qu'il ferait si je le quittais, Il m'a répondu qu'il travaillerait comme un défoncé que cela serait en quelques sortes une façon d'apaiser sa peine. Ajourd'hui, je me questionne là dessus. Es-ce que mon départ serait à ce point bénéfique pour lui????

Depuis un certain temps, je ne lui disais plus rien. J'ai cessé de l'encouragé à prendre confiance envers tout le potentiel qu'il possède parce que oui il en a beaucoup. J'ai agit de la sorte parce que je croyais que je pouvais peut-être être la cause de son problème. Que je poussais trop la note. Croyant d'une certaine façon bien agir, aujourd'hui je m'apperçois que la réalité est encore pire. Il se laisse aller complètement. Maintement, je crois que la seule façon pour qu'il puisse s'en sortir s'est qu'il le veule bien. Peut-être qu'il ira encore plus loin et qu'il pourra seulement de cette façon se redresser en force. J'espère que non parce que la situation est devenu insupportable et irréaliste.

J'aime sa tendresse, sa sensibilité, ses marques d'attention, tout se dont une femme peut désiré avoir. Mais j'ai aussi besoin que l'homme qui partage ma vie sache se tenir debout parce que c'est de cette façon que je peux me sentir en sécurité au même titre que je tiens à se que mes enfants le soient. Je passe mon temps à garder espoir mais celui-ci n'a plus toute ses formes et parfois je me demande si j'ai vraiment le droit d'exiger cela de lui parce que je sais que nous sommes plus dans les années 50.

Pour lui, je m'en fais toujours pour rien lorsque à mon tour je constate la réalité....

Allez je te quitte et demain je te parle de sa fille... enfin de ce que j'ai pu voir.

J'apprécie toujours ton soutien si précieux....

Merci!!!!!!!!!!!


À bientôt petite Marie
XXX

emye


Peut être que tu as l'impression d'entendre des hommes parce que tu en attends un qui te comprenne.

Pour ce qui est de l'amour, là encore c'est assez simple. Quand on aime on le sait, il y a le petit pincement du coeur, la sensation de bien être avec la personne qu'on aime, le plaisir de donner, juste être, simplement.

Maintenant pour être sûre, parce qu'on a tous notre façon d'aimer. Souviens toi de ton dernier amour, et compare.

Jusqu'où serais tu prête à aller pour lui ?

Voilà des questions que tu pourrais te poser. Mais je vois une autre alternative. Tu pourrais simplement me decrire ce que tu ressens pour lui, au quotidien, quel genre d'homme est il. Souvent, les mots qu'on emploie eclairent plus que ce qu'on peut en penser.

Mis à part ça, une autre question sans réponse, qu'as tu vu chez sa fille que lui ne voit pas ?

Gros bisous, et à bientôt,

Marie

RECTIFICATIONS IMPORTANTES À MON 1ER MESSAGE

Bonjour Cerise,

Excuse-moi, je viens de relire ton message et je me suis apperçu que ton cauchemar était chose du passé. Je croyais voir que tu semblait malheureuse alors que cela ne doit être certainement pas le cas. Tu as dû être plutôt terriblement malheureuse pendant ces 8 longues années.

Si tu veux m'en raconter plus, l'offre tient toujours.

Merci infiniment de m'avoir lu et de m'avoir fait ressentir que je n'étais pas la seule au monde...

Je te fais encore mes excuses...

XXX

Je ne sais pas dans quel sens...

Bonjour Cerise,

Cela me touche énormément que mon histoire puisse te toucher à ton tour. De plus, que la tienne dure depuis 8 ans.... J'aimerais bien faire quelques choses pour toi. Tu sembles terriblement malheureuse et qui sait tu es peut-être moi dans 4-5 ans...

Mon expérience fera peut-être en sorte que tu n'accepteras plus de t'enfoncer dans l'oublie.... comme moi... Je ne sais si cela est normal à nous tous de se demander un jour ou l'autre si ce que nous vivons est vraiment l'amour ou bien que lorsque cela nous arrive vraiment la question n'apparaît même pas à notre esprit.... ?????

Si tu as besoin de te vider le coeur comme moi... Je suis toute ouie et je ne serai pas la seule probablement. Je ne sais pas si tu viens souvent ici mais cela pourrait être pour toi devenir la bonne main dont tu as toujours eu besoin....

Petit train va loin comme on dit et surtout Rome ne s'est pas bâtis en une seule journée...

Merci pour ton témoignage, il fait partie de la main qui m'est tendue... C'est toujours énormément apprécié...

XXX à bientôt j'espère....

Si je l'aime?.....

Bonjour Marie,

Je croyais que tu étais un homme... Rassures-toi, ce n'est pas la première fois que cela m'arrive. Il m'arrive très souvent de confondre les femmes des hommes sur le site, et j'aimerais bien savoir si cela peut signifier quelque chose...

Là tu m'as posé une question très simple, et oui vraiment pas facile d'y répondre... L'autre jour je voulais te répondre mais je ne sais pas si c'est parce que j'avais peur d'y répondre ou bien si ma conscience m'a vraiment joué un tour...

Tu sais je me suis déjà demandé la même chose... Es-ce que je l'aime ou bien si je l'aime parce qu'il m'aime? Je suis consciente qu'il y a vraiment une très grande différence. Le problème est aussi stupide qu'il puisse paraître aujourd'hui... je ne sais plus comment faire pour le savoir....

Es-ce que tu pourrais m'aider s.v.p.? Présentement je me pose tellement de questions que je ne sais plus où j'en suis dans ma tête. Tout devient pas mal inconhérent ces temps-ci. J'ai pas mal de difficultés à poser des gestes réfléchis.

Pourrais-tu par exemple me citer quelques questions que je devrais me poser à moi-même afin que je puisse réaliser la chose la plus important à savoir si je l'aime vraiment...????

Je te remercie infiniment et merci de me faire réfléchir avec des paroles tellement simples. Elles sont si simples mais parce que la vie parfois est compliquée on croit pouvoir trouver celles-ci au bout du monde alors qu'elles sont tout près attendant qu'on se retourne.

Parfois les réponses nous les avons depuis toujours à l'intérieur de nous, parce que les questions on se les a déjà posées... mais lorsqu'elles refonds surface par la voix de quelqu'un d'autre, pourquoi ont-elles plus de signification???

Merci encore une fois et j'attends de tes nouvelles...

XXX

courage...mais dans quel sens?

Ton appel me touche particulierement: j'y ai retrouve pratiquement mot pour mot un cauchemar qui a dure 8 ans. Excuse-moi si j'emploie des mots tres, trop forts: je ne sais toujours pas a quel ange gardien je dois le fait d'etre encore vivante
D'abord et surtout ne te tais pas meme si c'est dur de parler de sa vie intime. Ne te laisse pas isoler et enfermer: c'est le debut du lavage de cerveau. Tu courbes le dos pour ne pas eveiller sa jalousie NON tu as le droit d'etre comme tu es, apres tout c'est comme ca qu'il t'a rencontree et que tu lui as plu. A moins que ce qu'il a vu en toi c'est quelqu'un de blesse, fragile et donc facile a manipuler ???
Tu dis eviter les contacts avec son ex et la description qu'il en a fait te convient: es-tu sure de ne pas vouloir le voir comme quelqu'un de malchanceux qu'il faut absolument proteger? S'il te plait, dis-moi que tu ne fais pas les memes erreurs que moi!! Si j'avais voulu ouvrir les yeux...Je t'en supplie consulte un medecin, cetainement pas pour t'entendre dire que tu es malade(sauf de la depression qui est normale dans la situation ou tu te trouves) mais pour te soutenir Et resiste: oser dire a l'exterieur et surtout hors de son controle ce qui se passe entre vos murs declanchera probablement ses coleres.
Aimer quelqu'un ne passe jamais par sa propre destruction

emye


Tu voulais que je parle un peu de moi, disons pour situer que je me retrouve dans certaines de tes expériences.
Mes parents ont divorcé quand j'avais quatre ans, mais mon père a quitté la maison quand j'avais un an et demi. Mon père était lui aussi quelqu'un de pas très équilibré, et je l'ai finalement peu connu.

Ce qui me vient en lisant ton message, c'est une tentative de réponse à ta dépendance envers cet homme. A mon avis, il a une blessure narcissique qui le pousse à être jaloux. Peut être que sa nevrose te rassure, parce que tu es sûre qu'il sera là ( pas comme un autre...), et d'une certaine façon, il te conduit à adopter la même réaction que plus jeune: t'isoler, protégée du monde.
Bien sûr si c'était la seule raison qui te faisait rester, tu t'en serait rendue compte. Il y a qu'il semble te donner aussi, tout n'est jamais blanc ou moir.

Ce qui fait que je te repose une question qui je sais n'est jamais simple, mais tant pis je la pose quand même: est ce que tu l'aimes ? Ou est ce que tu l'aimes quand il t'aime ?

Gros bisous, et à bientôt,

Youyou (-:

Youyou

Boujour Youyou,

Tout semble bien aller pour toi... Tu sais tu peux me parler un peu de toi, si tu en as besoin. Tu n'es pas obligé non plus soit bien a l'aise...

Si tu veux en savoir plus, tu peux aller voir la dernière réponse que j'ai fourni à Nébuleuse. Je viens tout juste de la relire et croit moi, je ne sais pas ce que j'avais avalé cette journée là mais ce fût à fond la caisse... Certains que ce n'est pas complet mais, je crois que le principal y est sauf ceci qui pourrait peut-être t'aider :

Ma mère a divorcé lorsque j'avais 3 mois. Je n'ai jamais revue mon père biologique avant l'âge de 17 ans.

Lorsque je parle de mon père, je parle de celui qui a fait partie de ma vie et qui était donc le conjoint de fait de ma mère pendant 15 ans. Il est décédé lorsque j'allais avoir 16 ans. Lorsque j'avais 13 ans il a essayé de me tripoter(1 seule fois, il était saoul et moi aussi pour la première fois). Je l'ai annoncé à ma mère seulement lorsqu'il est décédé, elle a eu comme réaction de me demandé si j'avais aimé cela...

À 17 ans, j'ai rencontrer mon père biologique qui lui aussi a essayé la même CHOSE. Je l'ai tout de suite dit à ma mère, et je n'ai plus jamais revue mon autre supposé père.

À oui, mes parents fréquentais énormément les bar avant le décès de mon père. Je dirais sur une période de 7-8 ans assez régulièrement. Il revenaient complétement saoul très tard et se chicanaient régulièrement dans ces moments là. Ces certains qu'il y avait des périodes plus calmes mais cela ne durait jamais. Très tôt il m'arrivait donc d'avoir très souvent des nuits agitées.

2 mois après le décès de mon père, nous avons subit un vol par effraction commis par 3 hommes armés d'un poignard à 5:00 a.m. Pas besoin de te dire qu'aujourd'hui, je dors bien mais qu'un rien peut me réveillé.

Je ne sais pas si tu peux répondre à la question à savoir pourquoi maintenant es-ce que je suis dépendante de mon conjoint, mais cela peut toujours te donner une petite idée de ce à quoi je suis passé. Mais cela ne me tourmante plus maintenant. Le pire temps pour moi est déjà passé. Je suis passé par d'énormes remises en question... et malheureuse se fût dans ma plus jeune jeunesse. Aujourd'hui j'ai découvert que presque tout les jeunes ce cherche mais moi je croyais que j'étais la seule. Il aurait fallu que je m'ouvre plus aux autres pour découvrir que nous étions tous un peu pareil. Mes ces événements m'ont figés et on fait en sorte que je me suis renfermée sur moi-même.

Ces comme cela ... Je pourrais t'en dire long sur mes longues analyses, mais une choses que je sais maintenant du plus profond de mon être... Je ne savais pas non plus à cette époque là combien j'étais malheureuse. Je ne le savais pas parce que ma vie étais rempli de négatif.

Mon coeur ne porte aucune vengeance, aucune haine qui pourrait être relié à cette époque. J'ai pardonné en cessant de penser à tout cela en voulant à tout pris trouver des réponses... Aujourd'hui, je veux le vivre à 100 milles à l'heure et demain n'est pas encore là. J'ai vécu ce que j'ai vécu comme tous le monde.

Mais je comprends ton point de vue. C'est inévitable, le passé nous est à la base de se que nous sommes. Surtout l'enfance qui est sans aucun doute si fragile.

Voilà, voici ma vie résumé en quelques paragraphes... Si jamais tu peux y voir matière à pouvoir m'aider de quelques conseils que ce soit, ils seront les bienvenue.

Merci et à bientôt... Oup's je te reparle de la fille de mon conjoint un peu plus tard...

emye


Hello Emye jolie !

La première chose que je voulais te dire, c'est que je trouve etrange que tu complexe d'être jolie. Parce que, soyons honnêtes, c'est quand même un sacré avantage dans la vie, que ce soit avec les hommes ou pour un entretient professionnel, ça ouvre bien des portes !
C'est vrai qu'il y a le désavantage que les hommes sont souvent plus jaloux, et qu'on a peur de n'être que jolie. Mais c'est facile de renverser cette tendance, en s'exprimant gaiement et sans avoir peur de ne plus coller avec la navrante caricature de la belle qui ne s'impose pas.

Pour paler de choses plus sérieuses, je sens que tu es en plaine remise en question. Pour ta question sur la passé, je crois qu'effectivement, si tu n'arrives pas à faire des choix, c'est le signe que tu dois y replonger. Les certitudes du passé font les certitudes de l'avenir.
Tu pourrais m'en parler de ce passé, t'en libérer pour qu'il t'aide à avancer.

Sinon, j'aimerais que tu me parles des comportements que toi seule remarque chez sa fille. Ce me semble important dans la vision que tu peux avoir de lui en tant que père, et puis l'ambiance générale à la maison.

Pour ce qui est de sa jalousie, vu ce qu'il a vécu avec sa femme, ça explique bien des choses. Je serais à ta place, je crois que j'essairais d'en savoir plus sur les conséquences qu'a eu la rupture sur lui.

Enfin, j'aimerais te dire d'ârrêter d'avoir peur de ce que tu peux ressentir ou dire. Si tu appelles à l'aide: ne murmure pas, fais toi entendre !

Dernière petite question: est ce que tu l'aimes ?

Bonne chance à toi, et à bientôt. En attendant, garde le sourire, et n'hésite pas à relativiser,

Bisous,

Youyou

Merci...

Merci Youyou de ton attention...

Cela s'est très mal passé entre la mêre de sa fille et lui. Selon ce qu'il m'a raconté...

Elle a commis l'adultère à plusieurs reprises... Elle passait son temps évidemment à lui mentir... Elle passait son temps à se chicaner avec tout le monde...
Elle était jalouse des belles filles et de ceux qui avaient plus qu'elle ne pouvait avoir...
La veille de leur mariage, elle ne voulait plus se marier...
Elle ne supportait pas que les femmes que mon conjoint rencontrait après leur divorce coiffent sa fille...
Elle a accusé mon conjoint d'inceste parce que leur fille serait revenu chez elle avec certaines rougeurs...

Bref, rien de très jolie... et je pourrais malheureusement en dire encore long...

Je crois qu'il m'en a trop parler... Moi chaque fois je l'ai laissé faire parce que je croyais qu'il avait besoin de se vider le coeur...

Si cela a créer des problèmes entre-nous...??? Propablement. Je n'ai jamais été intéressés de la rencontrer cette femme. J'aime mieux me tenir loin et naturellement il y a des répercutions avec sa fille malheureusement...

Je suis une femme de belle apparance. Je ne dis pas cela pour me venter mais dans le fond cela se voit ces choses là. Parfois même je ne le vois même pas se sont les autres qui me le fond remarquer. Ce n'est pas rare que si je vais dans un lieu public j'ai l'impression que tout le monde me regarde et cela gêne même les gens qui m'accompagne. Pour ce qui est de moi, c'est encore pire.... je fonds et parfois même je m'empêche de me mettre trop jolie parce que je n'aime vraiment pas attiré l'attention.... Ceux qui disent que les gens qui sont beaux sont certains d'obtenir du succès ignorent à quel point ils peuvent créer une énorme pression que ces individus ne méritent pas plus qu'eux je crois.

Bref, il m'arrive très souvent de m'appercevoir que sa fille me prend pour une rivale et cela m'a beaucoup affecté. Aujourd'hui, elle l'est moins. Peut-être parce qu'elle semble prendre un peu de maturité. Au début de ma relation avec mon conjoint, elle m'a demandé ce que cela était une RIVALE. Cela m'a énormément secoué. Je ne comprenais pas pourquoi une petite fille de 12 ans se posait cette question. Je ne trouvais pas cela normal. Fesant mine de rien je lui ai répondu et c'est surtout après quelques temps que je me suis posée des questions... Ensuite il s'est passé bien des choses... Trop de chose...

Après tout ce que mon conjoint m'avait dit de son ex. Je me suis toujours tenu à l'équart même de sa fille pour me protéger. Nous rions énormément ensemble mais jamais nous ne parlons de choses sérieuses ou émotives. Je reste moi-même et je me dis que peut-être un jour elle se rapprochera de moi. Je ne veux pas la forcer. Je sais très bien que si sa mère est comme mon conjoint me dit, sa fille n'a rien a se reprocher et je n'ai donc pas à lui en vouloir...

Mais parfois se n'est pas si simple surtout lorsque le père ne veut rien voir... Parfois j'arrive à voir certain comportement qu'elle peut avoir, mais je suis la seule... Et la situation se retourne toujours inévitablement contre moi. Il dit que c'est moi la jalouse et que je n'aime pas sa fille. Maintenant je ne dis plus rien. Je n'arrive jamais à discuter convenablement alors je m'isole.

J'aimerais bien découvrir pourquoi suis-je aussi dépendante de lui.... Mais je n'en sais trop rien... Depuis l'âge de 13 ans que je partage ma vie avec les hommes et je crois que je me suis peut-être énormément perdu dans tout cela. Aujourd'hui j'ai soif d'avoir confiance en moi et de réussir ma vie mais je ne sais pas comment m'y prendre. L'inconnue nous fait toujours peur et moi j'ai doublement peur parce que l'on ne m'a pas appris à prendre de décision dans la vie et assumer se qui en découle. Je dois me fier que sur moi-même maintenant ce que je n'ai jamais écouté. Oui, j'ai des blessures mais je ne peux pas les trainer toutes ma vie.

Es-ce que je dois selon toi, revivre mon passé pour arriver à comprendre qui je suis maintenant. Ce serait dommange, puisque je l'ai fait trop longtemps et cela m'a rendu terriblement malheureuse.

Je te remercie de m'accorder ton attention cela me touche sensiblement.

Je sais que les reproches ne mènent à rien, et j'essaie de tout coeur par moment de lui faire comprendre que ça façon d'agir avec moi n'est peut-être pas approprié et que je ne suis pas parfaite non plus. Dernièrement, il semble faire des efforts pour réaliser des choses et calmer un peu son orgeuil. Je crois qu'il s'est un peu appercu où es-ce que nous en sommes rendu. Mais pourquoi ne s'est-il pas appercu de tout cela au moment oû je criais à l'aide....

Je ne sais même plus ce que tout cela me fait. J'aurais envie de pleurer.... pleurer... parce que je suis épuisée. Épuisée d'avoir voulu éviter d'en être où nous en sommes aujourd'hui...

L'AMOUR, AUJOURD'HUI JE COMPRENDS À 29 ANS CE QUE CELA SIGNIFIT. Il n'existe aucun amour de parfait et parfois, je ne veux pas partir parce que j'ai peur d'avoir l'impression de fuir, quoi, j'en sais trop rien...

A bientôt...
XXX

Merci...

Bonjour Nébuleuse,

Merci de m'avoir répondu. Je venais sur le forum pour des conseils sur un autre aspect de ma vie et j'ai apperçu que tu m'avais réponds...

Le problème est que je vais devoir changé de nom dans le forum puisque mon conjoint est au courant que je viens ici. J'ai dû lui avouer puisqu'il avait essayé de m'appeler à plusieurs reprises lorsque j'étais sur internet. Il croyait que je parlais avec mon ex. au téléphone, chose qu'il m'est déjà arrivé de faire... alors j'ai dû le rassuré même encore plus parce qu'il n'aime pas vraiment le chat sur internet. L'idée de me perdre pour un autre est une vrai obsession chez lui. Probablement dû au fait que son ex-femme lui a fait le coup. Il était marié à elle et avait une enfant. Elle l'a trompée à plusieurs reprises... Le paquet quoi...

Bref, je sais qu'un jour il me lira, si cela n'est pas déjà fait... Mais je ne suis pas malhonnête et je ne crois pas faire quelque chose de mal jusqu'à maintenant...

Si il est violent... Moi peut-être... enfin c'est ce qu'il me dit... Il m'est arrivé de parler ou de crier même fort, claquer des portes, lancer quelques objets, le pousser et même le frapper(peut-être 3-4 fois depuis 4 ans).

Dernièrement, je me suis dit que si il n'a pas agit ainsi aussi souvent que moi, que c'est peut-être dû au fait que moi je suis comme un ressort...et que je ne lui pas laissé le temps si on peut dire. Je réagis instentannément. Avec lui je suis complètement impulsive. Mais depuis un moment je me suis calmé énormément... Je me tais et je l'écoute... J'essaie de rester calme... Et je n'aime pas du tout ce que je vois parfois.

Dans ces moments oui il me fait peur parce que je ne le reconnais plus du tout... Il cherche éperdumment à avoir raison et surtout me le faire croire. Il peut même inventé des choses cela devient presque horrible...

J'ai des choses à régler avec ma famille. À 2 reprises j'ai subit l'inceste, mon père adoptif et mon père biologique. Ma mère ne m'a jamais appuyé dans rien. C'est une femme très négative, aujourd'hui je me rends bien compte à quel point... Je ne peux même pas confirmer qu'elle m'aime vraiment, si cela peut te donner une petite idée. Ces paroles m'ont tellement fait souffrir. C'est une femme de caractère... De mauvais caractère... Et elle aime bien avoir le contrôle dans tout. Aujourd'hui, rien a changé, parfois lorsqu'elle me voit elle me dit des choses blessantes et elles fait tout pour me rabaisser devant les autres. Elle peut me dire que je suis laide carrément elle n'est pas consciente du mal qu'elle a fait et qu'elle continu de faire... Je me console parce que je sais qu'elle n'est pas ainsi seulement qu'avec moi. Jamais elle ne s'est intéressé à ce que je fesais. Au contraire, souvent elle a essayé de me décourager dans ce que j'entreprenais. Parfois, je me dis qu'elle doit être terriblement malheureuse pour agir ainsi et elle me fait très pitié. Je déteste avoir pitié des gens cela me rend tellement malheureuse... Elle ne vient jamais chez moi.... Lorsqu'elle me blesse, je suis pendant des jours à en souffrir... Je ne veux plus vivre cela. Elle n'a pas le droit de me faire souffrir ainsi... Pour moi c'est terminer... Mais encore, elle m'appelle, et je sais très bien qu'elle sait comment s'y prendre avec moi... Je ne sais même pas si cette femme m'a appris des choses qui valait la peine. Et je suis parfaitement consciente de se que j'avance... malheureusement j'aimerais que se soit le contraire... Aujourd'hui j'apprend à accepter que LA MAMAN QUE J'AURAIS SOUHAITÉ NE FERA PAS PARTIE DE MA VIE ET QUE JE NE POURRAI JAMAIS RIEN Y CHANGER. Je n'ai plus à attendre après le bonheur mais je dois aller le chercher... Je ne sais pas si tu peux comprendre... Je souhaite un jour renconter énormément de gens et que parmi ceux-ci, je puisse retrouver l'amour que je n'ai pas eu. Et je crois que ici, je peux arriver à le retrouver un peu................

Je suis une femme de 29 ans assez jolie et j'ai ressentis à plusieurs reprises qu'elle était jalouse de moi et cela m'a beaucoup fait mal. J'ai 2 soeurs et un frère. Pour ce qui est de mes soeurs elles ressemblent beaucoup à ma mère sur ce point. Je leur ai prouvé que mon amour pour eux était infinit et indestructible mais je me suis senti repoussé et jalousé tellement de fois. Pourtant je n'ai rien de plus que ma beauté. Pour ce qui est de mon frère, il a une femme.... Une femme qui m'a déjà dit que cela lui fesait de la peine mais qu'elle ressentait énormément de jalousie envers moi et même mes autres soeurs... parce qu'elle savait que mon frère nous aimait bien...

Dis-moi es-ce que l'on peut appeler cela une famille, lorsque l'on se voit qu'une seule fois par année, sans appel ni rien, si moi je ne fais pas les premiers pas..? Moi, je ne crois pas. Personne ne semble à l'aise lors de cette fameuse rencontre(Au jour de l'an). Nous avons l'air de vrai étranger l'un envers l'autre, nous sommes tous tendus. Longtemps je suis restée malheureuse de ne pas voir ma famille unie. Et ils sont tous au courant...

Alors comme moi je veux être heureuse et ne plus accepter le négatif dans ma vie... J'ai décidé de les mettres à l'écart...

Mon conjoint si il peut me blesser, me mélanger? Probablement puisque je me sens détruit tellement de fois lorsque nous avons une dispute. Et il me laisse là, à pleurer parfois sans rien faire. Il me dit dans ces moments que c'est parce qu'il a réussit à me dire la vériter en pleine figure et que je ne l'accepte pas bien entendu. Bien sur, il ne m'a pas appuyer du tout à propos de m'a famille. Et je sais que c'est parce qu'il ne veut pas qu'ils croient que ma réaction vient de lui. Ils sont malheureusement plus important que moi.

Enfin, cela dépends... Ils le sont seulement lorsque nous avons une dispute. Parce que si nous n'en avons pas, il dit blanc comme moi, il dit noir comme moi, il dit bleu comme moi..... Etc... ET OUI IL EST TELLEMENT PLUS MONTAGNES RUSSES QUE MOI ET CELA DANS TOUT. Moi je m'éforce de le comprendre parce qu'il passe sont temps à se contredire lui-même. Moi je passe mon temps à chercher le juste milieu dans tout parce que j'ai soif de respect. Soif, de respecter mes choix et les siens aussi.

Depuis un certains temps je prie, je prie, et je prie... J'ai demandé à Dieu de m'envoyer des signes, que je mettais mon destin entre ses mains. Je suis en train de m'éloigner. J'ai perdu complètement l'envie de partager toute mon intimité avec lui. Mais je le partage tout de même sans m'écouter. Il devient tellement gentil après que nous ayons enfin fait l'amour... Mais je sais très bien aujourd'hui que plus rien n'est comme avant parce que je sais très que derrière ce beau soleil se cache un gros orage qui ne cessera jamais d'exister... Parfois, même je me retiens pour ne pas pleurer... et ça, ça fait doublement mal. Je le regarde et j'ai pitié. Il me fait pitié parce que je sens dans ces moments là combien il ne sait à quel point il a pu me faire souffrir....

On dirait qu'il le ressent que je m'éloigne. Petit à petit j'ouvre mes yeux et je le découvre... Et oui, il semble vouloir devenir violent parfois lors d'une dispute. Son ton de voix, monte et il semble avoir beaucoup de difficulté à se contrôler... Et cela est effrayant combien ces paroles me blesse parfois, et je lui dis mais il continue.

Moi je n'aime personne, c'est ce qu'il me dit et en plus j'y ai cru. Il m'a même dit dernièrement qu'aucun homme ne voudrait de moi. Toutes ces choses qu'il me dit, moi je n'arrive pas à le lui dire. Moi je lui souhaite le bonheur qu'il désir que j'y sois ou non.

Bref, dernièrement j'ai décidé d'entreprendre de nouvelles études d'une durée de trois ans. Cela lui fait vivre naturellement beaucoup d'émotions. Je ne sais pas si je pourrais être acceptée dans ma région alors peut-être que je devrais déménagé à l'extérieur... J'ai tellement besoin de changé de vie. Entreprendre quelque chose pour moi...

Retrouver une certaine indépendance, parce que je crois que je l'ai perdu depuis longtemps. Je ne veux pas partir maintenant. Je n'ai pas d'emploi, je suis au chômage... J'ai un gros chien, (Bouvier Bernois), et rien qu'à l'idée de le perdre, je me sens complètement déchiré. Cela me fend le coeur "C'est mon Bébé"... Et je sais qu'il ne serait pas heureux ici... Mon conjoint passe sont temps à le disputer... Il doit toujours demeurer sur son tapis. Ce n'est pas une vie cela et cela me met en colère. Et là je serai vraiment seul, pas de famille, pas de conjoint, pas de chien, pas d'amis parce que je n'en ai plus... Même avec le courage, je ne sais même pas ou je pourrais trouver la paix dans tout cela. Il est tellement important pour moi que celle-ci fasse partie de ma vie...

Je sais que je ne vais pas au bout de tout ce dont j'ai à dire... Mais un jour j'y arriverai... Je ne veux pas passer tout mon temps à analyser non plus... Je veux être heureuse et ne pas penser trop longtemps.

Je te remercie de m'avoir répondu. Je ne m'attendais même pas à me défouler autant... Mais ne me prend pas trop au sérieux. Je ne veux surtout pas embêter les gens avec mes problèmes. Et puis il ne faut pas se brûler à aider les autres. Et je ne veux plus m'appitoyer sur mon sorts, c'est finit c'est temps là. Oui cela m'est déjà arrivé... Parfois, il faut toucher le fond pour remonter. Et moi cela m'est déjà arrivé, mais c'est chose du passé maintenant... Je suis probablement trop sensible qui sait....????

Merci encore une fois, de me lire et entendre ce dont j'ai besoin de faire sortir... Tu es la seule qui l'a fait pour moi depuis un bon moment....

Excuse mon orthographe, je sais que je fais pleinds de fautes

À bientôt....

emye


Bonjour Emye, je me demandais comment ça s'était passé pour lui et la mère de sa fille ?

Souvent le passé eclaire l'avenir quand on en a compris le sens. Peut être que ses peurs peuvent disparaître si tu lui fait comprendre pourquoi il est incapable d'accepter d'être fautif, etc...

Petit conseil +: les reproches ne mênent à rien, essaye de le comprendre, et puis essaye de comprendre aussi pourquoi tu as du mal à être indépendante et tant besoin de lui pour te rassurer, une vieille blessure ?

Bonne chance,

Youyou.

Toi ou lui les montagnes russes?

Salut Émye!!

Je suis bien contente si mon message t'a touché ou t'a fait sourire. Tu dis que ton copain te reproche souvent d'être comme des montagnes russes... Mais, qu'est qui cause celà? Regarde le bien...est ce que lui aussi pourrait être comme des montagnes russes par hasard? Fais attention pour ne pas te culpabiliser trop...mais ce ne doit pas être facile s'il te critique souvent!! Ton conjoint semble être violent selon ce que tu décris de ta situation... Celà n'Est sûrement pas facile à voir par contre pour toi, car tu l'aime. Mais même si des fois il peut être si gentil, est ce qu'il peut te faire peur? te blesser? te mélanger? presque te détruire? Fais attention à toi dans tout ça...tu en vaux la peine!

OUi, il y a des thérapies qui ne coutent rien. Je t'invite à appeller au CLSC de ta région, tu peux demander à parler à un intervenant qui te guidera dans les ressources qui peuvent t'aider. CELà ne t'Engaage à rien d'appeler et ça pourrait te faire tellement du bien de parler de ce que tu vis!!

Bonne courage Emye!

Patience et travail, et tu n'es pas seule!

Salut Émye

Désolé de ne pas t'avoir répondu avant...

Ayant nous même nos problèmes ces temps-ci, ça va être difficile de convaincre ma copine de venir écrire dans le forum...

La seule chose que je peux te dire, c'est d'avoir de la patience, et de travailler sur toi, et d'essayer d'amener ton copain à réaliser qu'il doit changer s'il veut que vous restiez ensemble. Point. S'il ne veut pas comprendre, ben ça risque d'être vraiment difficile pour toi d'y arriver seule. Et suggères de recontrer un psy spécialisé en relations de couples. Lui (ou elle) lui fera comprendre, si toi tu n'y arrives pas.

Tu vois, moi en ce moment je dois travailler très fort sur moi-même, car que je panique parce que j'ai réalisé qu'après plus de 3 ans, moi et ma copine nous nous sommes beaucoup éloignés, beaucoup trop, et que c'est difficile de renverser la vapeur. Ayant déjà fait une dépression, je suis resté très fragile au choses négatives, et ça m'a replongé dans la déprime, ce qui n'améliore en rien la situation... Bref, on ne sait pas si on va arriver à mettre tout ça derrière nous, surtout moi qui n'arrive plus à dormir et qui angoisse à en devenir fou. La dernière chose que je veux, c'est de la perdre, mais quand nous sommes ensembles, c'est la grosse déprime, c'est insuportable. Je ne sais pas comment je vais y arriver, MAIS JE DOIS Y ARRIVER!!

Anyway, je voulais juste comme ça t'encourager et te dire que tu n'es pas seule à travailler fort pour faire marcher ta relation!!

Bye et bonne chance!

M.

Oui le temps passe... Mais...

Il ne peut prendre de décision à notre place je crois. Il ne fait que respecter nos mode de vie... Il est de notre ressort de provoquer des situations qui nous amèneront à faire des choix. Et c'est avec les émotions qui en découleront que temps se liera. Il appaisera nos peines ou nos joies afin que nous puissions passer à autre chose qui nous attends je crois....

Peut-être que la perception d'un intervenant aura plus d'impact que la mienne face au yeux de mon conjoint adoré.... Je déplore beaucoup cette situation mais... que voulez-vous, il semble que pour bien des couples cela en soient ainsi. Je trouverai cela dommage que quelqu'un d'autre que moi arrivera à le réveiller.... Mais, peut-être que l'intervenant en question pourra m'ouvrir les yeux à moi aussi de la façon dont mon conjoint n'a jamais réussit. La différence c'est que de mon côté je suis ouverte à toutes critiques, mais on ne peut pas en dire autant de mon conjoint. Mais il n'y voit aucune objection à consulter un intervenant... alors...

Si au moins, cela peut l'aider et m'aider moi même si nous ne sommes plus ensemble... Il est certain que nous avons besoin d'une bonne intervention. Quelqu'un qui agira à titre d'arbître. Je suis très consciente que parfois il y aura peut-être beaucoup d'action mais le je suis consciente que tout est pour le mieux et que je ne veux surtout pas jouer un double jeux. Je veux être moi-même et dire les vraies choses comme cela m'a toujours été à coeur. Je souhaite tout simplement qu'il en fasse autant. Cela vaudrait pour lui....

Je sais qu'il n'est pas tout à fait conscient de tout ce que cela implique mais il le deviendra au fur et à mesure. Moi de mon côté, je suis en retrait avec ma conscience. J'ai déjà pris mes distance qu'il a remarqué dailleurs....

Merci et à bientôt....

Non seulement tu as raison ...

Mais l'expression que tu as employé "Montagnes Russes" ma fait doublement sourire....

En effet, c'est une expression que mon conjoint utilise énormément de fois pour me décrire à ses yeux. JE SUIS COMME LES MONTAGNES RUSSES. Puisqu'il n'arrive pas à me comprendre... il préfère dire que je suis d'humeur changeante en l'espace de quelques minutes mêmes.

Dis-moi, es-ce que les thérapies de couples sont offertes gratuitement ou pas???? Nous n'avons pas les moyens présentement de débourser pour ce service même si je sais que cela est notre porte de sortie. Je ne sais pas si nous prendrions la même porte, mais au moins nous pourrions une fois pour toute nous libérer de cette engrenage qui ne tourne même pas rond seulement....

Peut-être aurais-je trouvé ma propre réponse avant que je puisse recevoir la tienne... parce que je compte procéder très rapidement.... Si jamais tu peux me fournir quelques # de téléphone... J'habite la région de l'Estrie au Québec... Merci infinimment....

Et... Je reviendrai....

Oui, mais.....

Il est tellement sûr de lui....

C'est très difficile parce que moi, je l'aime éperdumment je crois. Je dis éperdumment parce que la confiance que je lui porte devient brimé par moment. J'aime croire en ce que j'aime et parfois je deviens tellement bouleversé parce qu'il ne veut absolument pas lâché prise. Alors, je ne sais plus qui es-ce que je devrais croire... moi ou lui????

Tu sais j'aimerais tellement croire ce que tu me dis... Il faut dire que je n'ai peut-être pas assez de patience??? Mais parfois, il faut peut-être se faire une raison???

Ce que je suis persuadée... c'est que je ne suis pas responsable à 100% de la tournure des événements qui concernent notre couple... J'aimerais tout simplement qu'il ouvre ses petits quenoeils de temps en temps.

Merci de ton témoignage, cela me permet de réfléchir encore plus, avant de prendre une décision finale. Par contre, j'ai toujours été jusqu'au bout de mes relations. J'ai déjà vécu une relation qui a durée environ 7 ans. Alors, je ne suis peut-être pas au bout de mes peines.

C'est certain que tes écrits m'aide d'un sens à comprendre mon conjoint et peut-être ne pas le condamné sur le champs... Mais si cela serait possible j'aimerais peut-être connaître la version de ta conjointe. Qui sait peut-être pourrait-elle m'éclaicir d'avantage vu qu'elle aurait vécu sensiblement les mêmes émotions que moi....?????

Merci.... et....

Je reviendrai...

Oui, c'est très dur...

Mais comme tu dis il faut crever l'abcès!!!

Je te remercie infinimment pour tes écrits. C'est direct mais d'un sens très positif et c'est ce que j'aime...

Présentement je suis entre le "ÇA PASSE" et le "ÇA CASSE". En effet, aujourd'hui je suis dans le "ÇA BRASSE". Et la peur de se retrouver seul est tellement grande... Depuis l'âge de 13 ans, que je ne suis pas célibataire... Alors....

Je ne veux absolument pas me séparer de mon chien si jamais cela devait casser... C'est mon gros bébé... Je devrai trouver un endroit où il sera accepter... pas évident... De plus, qu'il est très gros (100 lbs). Mais je suis prête à offrir mes services de femme de ménage 1/semaine afin que l'on puisse m'accorder simplement de vivre avec mon confident.

Bref, je conte très fortement aller à la rencontre d'un intervenant afin de sentir que quelqu'un puisse voir le tout d'un oeil plus objectif que moi.

Merci encore... et...

Je reviendrai.....

Çà casse..!

Ce que je retiens, c'est que tu as toujours en toi la capacité de ressentir le bonheur des échanges, des partages. Tu as des ambitions tout à fait légitimes (avec les enfants) alors que de son côté il n'a pas nécessairement le même intérêt puisqu'il a déjà vécu çà et n'a plus le même intéret que toi. Mais ce ne sont que des bonheurs d'occasion et il faut crever l'abcès.

Fait un homme de toi Émye !

Une relation c'est comme un contrat et les clauses se discutent et se négocient et pour rendre toutes les parties heureuses, faut pas que tout aille dans le même sens toujours.

Selon ce que tu exprime, la situation semble bien choisie pour secouer vigoureusement et eclaircir les choses une fois pour toutes. Et si çà va pas, si çà tourne pas d'une façon équitable, si tu te sens lésée ou opprimée quelque part, alors tu auras tout à gâgner en cassant sur le champ.

Dans cette discussion tranchante et froide, ou il te détestera (encore plus qu'avant) ou il t'admirera (encore plus qu'avant).

Çà passe... ou Çà casse..! COMME TU LE DIS !

Et tu vas faire ouff...

Tu diras merci pour tout, çà a été merveilleux, et c'est tout ! Je te rend ta liberté et je reprend la mienne. Merci encore et bonne route !

Ou alors tu diras... approche mon amour qu'on aille voir comment tu veux faire çà au juste ?


C'est dur... mais à moins que toutes ces divergences et ces disputes ne t'excitent, faut arrêter de tourner autour de pot à un moment donné !

Allez... bon courage... prend ton temps pour bien réfléchir mais agit rapidement, fermement, froidement et surtout, pense à toi... à toi !

Comment j'étais

Salut Emye,

Désolé pour ce que tu vis, ça ne doit pas être facile. Dans ce que tu expliques, je reconnais ce que ma copine m'a déjà exprimé comme problème par rapport à moi il y a quelques années. Quand elle avait quelque chose à me dire et que ça ne faisait pas mon affaire, j'étais immédiatement sur la défensive, je me frustrais et refusais de l'écouter, préférant rejeter le blame sur elle en lui disant qu'elle devait m'accepter comme j'étais ou que c'était elle qui était mélangée. Ça l'a beaucoup blaissée, et nous avions souvent des discussions où le ton montait rapidement.

Ce que je veux te dire, c'est que je ne suis plus comme ça maintenant, j'ai compris. Moi, je ne voulais simplement pas voir les problèmes, je voulais défendre à tout prix l'image "parfaite" que j'avais de notre relation, et je refusais tout simplement d'admettre que j'avais des comportements incorrects. Je consultais déjà une psy et je lui ai expliqué la situation, elle m'a aidé ou m'ouvrir et à essayer de comprendre le mal des autres, et à expliquer le mien. Depuis ce temps, c'est très rare que le ton monte entre nous. Nous nous écoutons, cherchons à comprendre l'autre. Bon, des fois, on se fâche un peu quand même...

Je te dis ça pour essayer de t'encourager. Il est très possible que ton copain change. Pour ça, il doit s'ouvrir les yeux, et toi tu peux l'aider à le faire. Ce n'est certainement pas facile à faire, et je n'ai pas de recette. Mais c'est possible.

Je sais que ce n'est qu'un seul aspect de ton problème, mais je voulais le partager avec toi.

Bye et bonne chance!

M

Amour malsain...

Bonjour chère Emye!!

Ouff, ce n'est pas facile la relation d'amour que tu vis...ça semble être comme des montagnes russes, tu es sois en enfer ou au paradis, pas de juste milieu. Tu sais, l'important est que tu te fasse confiance, car ton conjoint semble t'amener souvent à douter de moi-même...jusqu'à te dire que tu as des problèmes psychologiques. Il semble dire qu'il n,a jamais de torts et que c,est toi qui est toujours dans l,erreur et te blâmer souvent! CElà doit être lourd à supporter... Tu semble mélangée, car en même temps, il peut être parfois si gentil, si tendre si sensible... Fais attention à toi ma chère, c'Est dangeureux d'être avec un homme comme celà. Tu es entre la réalité et l'illusion...illusion d'Avoir des enfants avec lui, de te marier, qu,il te comprenne plus un jour, etc...mais est ce que c'est la réalité?

Toi seule sait ce que tu as de mieux à faire...mais parfois pour trouver les réponses au fond de nous, on a besoin d'une petite lumière...et peut-être que de rencontrer un intervenant pourrait t'aider. Si jamais ça t'intéresse, tu peux appeller à ton CLSC, ils offrent de l'aide gratuitement...ou tu peux me demander des #, je t'en donnerais quand je reviendrais sur le forum. Sinon, je te souhaite de penser à TOI, ce que TOI tu veux, ce que TOI te rendrais heureuse...Tu en vaux la peine!

Nébuleuse

Ça va pas bien...

Je te plaint ma pauvre fille. Tu es heureuse et malheureuse en même temps... comment trancher, va falloir que tu travaille beaucoup ton couple, pour arriver à t'affirmer.
Les hommes qui sont jaloux et possessifs ont parfois des choses à se reprocher...
Quand il t'abaisse c'est pour s'élever, il se sent menacé par ta supériorité...
Faut prendre ta place, c'est dure! parce que tu n'aime pas la violence que ça découle, que ça amène de t'affirmer, alors c'est le mutisme, On verra demain ça ira peut-être mieux, le temps arrange les choses et le temps passe et on a rien règlée...Pom