Ma conjointe est attirée sexuellement par quelqu'un d'autre

Je voudrais bien avoir l'avis de personnes ayant déjà vécu des situations similaires. Je ne connais personne dans mon entourage immédiat pour en parler. Voici.

Je suis en relation de couple depuis 13 ans avec une femme. Nous avons deux enfants. Ma conjointe est agée de 36 ans.

Durant sa vie de jeunesse et ainsi que durant son adolescence, elle a toujours été une fille 'à sa place', responsable. Sa mère était plutôt conservatrice et sévère, elle n'aurait pas accepté que sa fille ne soit pas habillée dans une tenue 'classique', et tout ce qui va avec (elle est allée à l'école privée, etc.). Ma conjointe a de plus en plus l'impression qu'elle s'est parfois empêché de vivre certaines expériences à cause de son éducation, et aussi sans doute à cause de son tempérament plutôt réservé.

Elle est arrivée à un point dans sa vie où elle sent qu'elle a accompli son 'devoir' de femme (éducation, carrière, avoir des enfants, etc.) et elle veut davantage maintenant penser à elle. Ne plus s'empêcher de faire ce dont elle a toujours eu envie.

Pour ma part, j'ai eu une éducation beaucoup plus 'libérale': je me suis toujours habillé à ma convenance, j'ai fait mon 'trip' de jeunesse. Quand je me suis engagé avec elle je l'ai toujours respecté comme elle est, j'ai été fidèle.

Je n'ai cependant pas l'impression d'avoir toujours exprimé à son endroit toute l'énergie dont je dispose en matière sexuelle. Nous nous sommes 'enlisés' dans des relations sexuelles de convenance, même si parfois j'aurais envie de laisser aller davantage ma créativité (habillement, paroles, situation, etc.): plutôt, j'avoue que je me suis à vivre mes fantasmes dans mon coin, imaginant telle ou telle autre femme à qui j'aurait l'opportunité de faire ou dire tout ce dont j'aurais envie. C'est peut-être par peur de la réaction de ma conjointe par rapport à ma sexualité, peut-être celà m'effraie-t-il un peu, je ne pourrais dire pourquoi mais toujours est-il que c'est la situation actuelle.

Heureusement ma conjointe est très honnête et franche, ce n'est pas le genre à faire des choses 'en cachette': et je suis un gars ouvert également, elle n'a pas peur de mes réactions.

Voici ce qui s'est dernièrement passé. Dans le cadre de son travail elle il lui est arrivé de rencontrer quelqu'un avec qui elle s'est mise à correspondre par courriel, et puis par la suite par téléphone. Le point d'allumage de cette relation est strictement sexuelle. C'est une personne qui sait comment 'allumer' les femmes (genre cybersex). Il reste dans la région, et elle m'a avoué qu'elle aimerait aller jusqu'au bout de cette aventure. Elle lui a offert de le rencontrer mais lui n'est pas prêt à celà pour le moment (probablement qu'il veut davantage renforcir son fantasme pour elle). Mais il l'appelle tous les jours (alors que je ne suis pas à la maison) et ils s'échangent des confidences sexuelles (en fait je ne sais pas exactement tout ce dont ils parlent mais c'est quelque chose de sexuel). Elle s'est ouvert un compte de messagerie sur Hotmail pour pouvoir échanger avec lui en toute discrétion. Elle se masturbe à tous les jours, elle 'mouille' davantage quand on fait l'amour, elle me guide vers des 'choses' que jamais elle n'aurait demandé auparavant. C'est pour elle un véritable point d'allumage d'une énergie sexuelle qu'elle ne veut pas étouffer (et je la comprends).

Cependant nous avons une maison, des enfants, des engagements financiers: je ne sais pas du tout comment cette histoire va finir. Je lui ai proposé d'être plus communicatif, qu'on devrait réévaluer nos 'positions' en matière de sexe. Mais elle me dit que pour le moment elle est très prise par cette histoire et qu'elle est en questionnement par rapport à notre relation de couple. Je ne voudrais pas un chambardement dans notre vie commune pour une histoire de 'cul'. Et le 'gars' en question a une 'blonde' mais il vit seul. Ce n'est pas nécessairement pas une personne qui intéressée à s'engager dans une relation de couple. Possiblement que ce n'est que le côté sexuel qui l'intéresse (mais je ne peux pas en être sûr).

Je ne sais pas comment réagir à tout celà. Je lui ai dit qu'elle pouvait si elle voulait aller le rencontrer, mais j'ai peur que celà ne devienne une habitude et n'entraîne l'érosion de notre relation. Je l'aime encore et nous nous entendons bien (pas d'engueulades, etc.).

C'est face à un problème du genre qu'on est confronté à un 'malaise' qui pouvait exister dans notre couple. Mais elle ne semble pas prête pour le moment à abandonner son fantasme.

Sans doute que des situations similaires sont arrivés à des gens qui lisent ce forum. J'attends vos commentaires, j'ai besoin d'en parler, d'échanger sur le sujet.

encore un mot charco

re-salut charco
Si je m en réfère à moi, j ai toujours eu envie de ce que je n avais pas ( il y a tant d autres comme moi) quand j ai ce que je veux, je me désintéresse, ça n'a plus de charme , par contre je suis très attachée aux vraies valeurs .
Moi aussi j ai eu envie de vivre seule, pour pouvoir voir l autre , mais, mais , mais, on croit que cette " liberté " nous manque, parce que nous ne l avons pas, mais si nous l avions , elle n'aurait plus ce charme .
Les personnes qui vivent seules ne sont pas heureuses, malgré ce qu elles veulent nous faire croire, elles courrent à gauche et à droite pour combler un vide, mais elles se retrouvent seules quand elles ont des vraies choses à partager, les amis c est bien , mais rien ne peut remplacer la complicité d un vrai couple.
Je regrette tant d avoir délaissé mon mari pendant mes écarts internet, Lui seul mérite mon attention, c est lui qui tire sur moi la couverture pour me couvrir quand je m endors, c est lui qui me soutient quand je suis triste , qui m aide quand je suis malade, qui m embrasse quand au réveil je suis décoiffée, pas maquillée, ou mal vêtue...
les autres ? les autres aiment me voir belle, élégante, toujours de bonne humeur, sans problèmes, sinon ça les intéresse pas , mes problèmes sont pas les leurs même s ils font semblant de s y intéresser.
J ai toujours mes fantasmes, comme toi je les vis en solo, peux pas les partager, moi aussi j ai eu une éducation sévère, et certaines choses sexuelles me donnent l impression de salir la beauté de notre couple, car je suis avant tout une mère, et une mère doit être pure, certaines choses je ne les conçoit pas , bien que je sois convaincue que j aie tort, je sais que tout ce que l on peut faire dans le couple , n est pas sale, quand c est fait avec amour, c est beau, mais ça marche pas toujours.
Moi, mon mari je le vois maintenant comme une partie de moi même, et quels que soient les problèmes de nous devons affronter, nous sommes UN et je ne conçois pas de me séparer de lui quel que soit le problème, nous sommes deux et UN, j ai fait des folies que je regrette, il a toujours été là et parfois je pleure à cause de la peine que j ai du lui faire, et au fond de moi, jamais je ne pourrais le quitter.
Mais les femmes sont des éternelles romantiques, question d hormones :o(
C est vrai que parfois nous sommes attirées par des sauvageons, nous aimons être " malmenées " je veux dire par là, que nous aimerions trouver face à nous quelqu un qui ait un autre avis que le notre, que ne nous dise pas toujours " oui ", quelqu un qui pense par lui même, qui ne soit pas toujours d accord avec nous ( dans la gentillesse bien sur) car bien qu étant UN nous sommes deux personnalités différentes et nous nous complétons.
Si j avais à citer quelque chose qui manque à mon couple, je dirais qu il me manque cela, c est à dire , que mon mari ne dise pas toujours OUI à ce que je dis, et qu IL pense par lui même, qu il crée la surprise, que tout d'un coup il m invite au resto, ou autre chose qui me plairait, des surprises, d un coté comme de l autre , surprises agréables bien sur :o)
STP ne dis pas que ta femme a envie de " s envoyer en l air " il ne s agit pas de cela, seulement besoin de retrouver certaines émotions disparues du couple avec le temps, quant à moi ma relation internet n' avait rien à voir avec l amour ( même si à l époque je le pensais) et surtout pas avec l amour que j éprouve par mon mari, le père de mes enfants, nos enfants .
Arrêtons de nous séparer pour la moindre encartade, apprenons à franchir les obstacles, laissons de coté notre orgueil, mais n admettons pas tout bien sur, sachons faire comprendre à l autre le mal qu il nous fait, et combien nous l aimons, tout en gardant notre dignité .
Il parait que les gens trop gentils, sont ennuyeux, bêtises bien sur, mais c est nous qui aimons la difficulté, nous avons besoin d obstacles en amour, comme en toute chose, pourquoi est ce que les choses rares ont tant de prix ? parce que difficiles à acquérir, ainsi sommes nous faits . Rien n est acquis, tout est à conquérir, car nous avons besoin de conquérir, c est notre nature.
Enfin, je parle pour moi et pour quelques autres .
Que je voudrais que ton épouse prenne conscience de cette relation superficielle sur le net, comme j ai pris conscience moi même, après coup .
Vous embrasse tous les deux ainsi que vos enfants , le fruit de votre amour .

rajout à mon précédent message

je voulais ajouter que cette relation était d une intensité incroyable, tout en étant platonique, nous ne nous sommes jamais rencontrés, seulement échange de photos, photos qui m avaient déçue d ailleurs car je l avais idéalisé, mais que malgré tout ces photos n ont rien changé à ce sentiment fou,insensé et incompréhensible .
J étais comme hypnotisée, vois pas d autre mots.
Après cette expérience, je chatte toujours, mais je ne suis plus dépendante et je refuse les apartés, et ne veux plus de conversation qui puisse dériver sur une relation amoureuse, je ne veux plus courir ce risque, ça fait du mal à tout le monde, et c est du vent, stérile la plupart du temps, j ai eu connaissance de bcp d expériences de ce genre qui lors de la rencontre se sont terminées par une grosse déception, cela ne correspondait plus du tout à ce que les personnes avaient imaginé et idéalisé .
J espère que ta femme lira ce que j ai écrit, cela l aidera peut être à prendre la bonne décision.
Mes voeux de bonheur à tous les deux.

réponse à charcoal

je suis désolée par ce qui t arrive, et je crois que tu n y peux pas grand chose, l ayant moi même vécu, je sais de quoi je parle.
Quand on chatte, on est comme hypnotisés, on est connectés avec tous nos sens, là est le grand danger,on ne voit pas et on imagine , mais on imagine en idéalisant, je dirais que l on fait de l auto hypnose, c est quelque chose d étrange et de dangereux les relations sur internet, cela pénètre au plus profond de toi, car tu es tout à ce que tu fais, tu oublies tout ce qui se passe à coté. Je l ai vécu, et je suis contente d en être sortie, comment je m en suis sortie ? simplement, en mettant fin à une relation qui me torturait, j étais malade de jalousie, malade qu il soit pas 24h sur 24 sur le net pour me parler, etc etc etc
alors , dans cette obsession hypnotique , j ai préféré tout arrêter, avec grande souffrance, car j ai eu mal à en crever, c est fou, oui, mais j ai eu mal , mal et encore mal, mais ce mal me faisait encore moins mal que le fait de ne pas l avoir 24h sur 24 sur le net pour me parler .
Je crois que la meilleure solution, c est comme pour les alcoolos dépendants ( car le net c est aussi une dépendence) il faut une abstinence totale de cette relation . C est dur, mais on y arrive , et après on se sent libres, enfin libres, et tout redevient normal .
Bon courage, n abandonnne pas, laisses la faire, elle seule peut prendre la décision de tout arrêter, et si tu l aimes vraiment, attend, laisses faire, oublies ton orgueil.... le fait de cette relation hypnotique-internet, ne veux pas du tout dire qu elle ne t aime plus, rien à voir, c est autre chose, comme je te l ai dit, elle est s est auto-hypnotisée, pas des blagues, c est étrange les relations sur le net.
Je te souhaite bcp de bonheur, tu le mérites .

Encore moi: encore évolution de la situation

Il faudrait que celà cesse, probablement.

D'un côté il y a moi et ma conjointe, ainsi que les enfants. Au fil des ans nous nous sommes bâtis une belle complicité, et ce dans tous les aspects du quotidien. Moi et ma conjointe ne sommes pas en guerre, loin de là. Je dirais même que la crise actuelle m'a amené à réaliser des choses que je pourrais améliorer dans mon implication au niveau de notre relation. Tout celà a un côté positif, il a pour effet de nous amener à se repositionner, à réévaluer nos besoins respectifs. Depuis quelques mois notre relation ne s'est pas détérioriée au contraire. L'éventualité d'une séparation a même fait surgir des souvenirs positifs que nous partageons: en ces moments plus fragiles de notre vie de couple, ce ne sont pas les aspects négatifs qui sont ressortis, mais plutôt les bons aspects. Récemment nous avons fait des sorties en famille et tout va bien à ce niveau.

D'un autre côté, il y a son désir qu'elle maintien, par choix, de renforcir sa relation avec quelqu'un d'autre. Et j'ai l'impression que l'autre gars tire de son côté. À certaines périodes elle maintient sa volonté de tout quitter pour aller vivre seule. Aller vivre seule parce que le gars qu'elle courtise vit seul par choix: et comme elle est en couple et que je suis au courant de l'histoire, il n'est pas intéressé à la rencontrer pour le moment. Elle 'espère' qu'en étant seule il acceptera... Mais elle n'en n'est même pas sûre, il n'est même pas au courant de ses intentions. Aussi vivre seule car je n'accepte pas trop facilement qu'elle se branche le soir devant son MSN messenger et qu'elle se mette à 'chatter' avec lui. Je lui ai dit qu'elle peut faire ce qu'elle veut devant l'ordi mais pas chatter avec son chum devant ma face. Donc quand je suis là et lui aussi, elle quitte sa 'session', probablement à regret...

Coincidence, et rien pour aider, une de ses 'grandes' amies a demandé à son mari de la quitter car elle avait envie d'être seule pour un temps (je ne sais d'ailleurs pas pourquoi mais c'est pas de mes affaires). Le gars demeure chez sa mère pendant que cette dernière est en Floride (temporairement: après ils verront). Donc ma conjointe et son amie sont allés prendre une marche ensemble hier après-midi, et il s'est produit ce que je craignais: elle me dit aujourd'hui (encore..) qu'elle songe à aller vivre seule. Pas parce qu'elle est en guerre contre moi, pas parce qu'elle n'est pas bien ici: au fond (en lui tirant les vers du nez) c'est parce qu'elle veut être libre de vivre son fantasme amoureux avec le gars avec qui elle correspond sur Hotmail. Et probablement que c'est contre ses principes de le faire dans le contexte où elle est en union, donc elle est prête à tout laisser pour celà. Elle recherche la compagnie, ces temps-ci, de gens qui vont l'approuver dans son choix de partir: elle évite comme la peste les couples qui vont bien.

Le problème majeur que celà occasionne: quand elle part sur une de ses 'crises' de vouloir partir, ou quand elle a passé une soirée à chatter avec son 'cyber-chum', celà amène beaucoup de 'négatif' dans la maison. Elle devient à ce moment plus agressive avec les enfants (elle les envoye presque promener, elle ne veut plus s'en occuper, elle dit qu'elle n'est pas une bonne mère de toute façon, comme si elle préférait jamais n'en avoir eu...), elle est impatiente, elle est 'gueularde'. Même chose quand elle sort avec une de ses amies 'célibataire-envoye-toi-en-l'air' ou bien 'déprimée-ne-voyant-que-du-noir-dans-sa-relation-de-couple': elle revient négative, impatiente, de mauvaise humeur, nerveuse, anxieuse: ne songeant que le moyen de s'en aller dans un 1 1/2: pour avoir la liberté de pouvoir 'chatter' comme elle veut avec son chum ou bien de sortir avec lui (ou un autre) comme elle l'entend. Mais quand elle abandonne celà pendant quelques jours (occupée au travail, à la maison, etc.) là elle redevient plus calme, plus 'amoureuse', plus douce, elle dort mieux la nuit (elle griche moins des dents...).

Il me semble que vu de l'extérieur le choix est évident non? Le bon choix s'entend. Quand on a une décision ìmportante à prendre et que celle qu'on croît être la bonne nous rend anxieux, nerveux, mal dans notre peau, agressif: c'est que ce ne doit pas être celle là qu'il faut prendre. Il me semble. Mais sa volonté flanche, comme si c'était rendu une obsession de vouloir rencontrer cet homme (qui, soit dit en passant, n'a jamais accepté de la rencontré jusqu'ici: et qui sait si il acceptera un jour!). L'empêcher? Comment faire, au bureau elle a accès à Hotmail et MSN messenger, donc si ce n'est pas ici ce sera là-bas. Par ailleurs elle n'a qu'à aller faire une 'commission' (comme en ce moment) pour faire ses appels d'un téléphone public. Il me semble qu'il n'y ait rien de plus que je puisse faire pour 'que celà cesse'.

Elle me fait penser ces temps-ci à une ado. Si je lui dis 'je te connais et je sais que tu ne seras pas heureuse 'seule', dans un petit logement, accrochée à quelqu'un qui ne veut pas vivre avec toi et dont tu n'est même pas sûr s'il retournera tes appels (probablement que c'est le genre à les retourner quand ça lui plaît): elle me dit que si elle n'est pas heureuse elle l'aura cherché et elle est prête à en payer le prix. Je lui dit qu'elle n'est même pas sûre si la personne en question acceptera de la rencontrer!! Elle me dit que si c'est le cas et bien c'est son choix, il est libre de faire ce qu'il veut!! Je lui dit, et tu vas me laisser tout seul la charge des enfants? (devoirs, lavage, repas, etc.): elle me dit: Oui (je veux vraiment vivre seule seule). Donc prête à laisser de côté une foule de choses qui on prit un certain temps à bâtir (famille, achat d'une maison, vie commune dans laquelle une bonne complicité a été acquise: tout celà elle l'a aussi choisi!!, à quelque part elle en avait besoin aussi) pour aller vers une vie qui à plusieurs points de vue va à l'encontre de ses principes et besoins mêmes. Mais à un ado on ne peut rien lui dire. Je sais j'ai passé par là aussi. Ce qui m'énerve le plus chez elle depuis un certain temps c'est d'être complètement 'bouchée'.

Ce que je crains est qu'en s'en allant vivre seule (tout défaire pour celà) la rendra très vulnérable à cet amour de passage. Elle est en passe de briser bien des coeurs pour un amour impossible (et, rappelons-le, encore VIRTUEL). Elle cherche de plus en plus à se faire conforter dans ses choix. Elle semble décidée. Je le lance personnellement pas la serviette mais je ne sais pas vraiment quoi faire. Je lui ai suggéré un thérapeute mais elle me dit qu'elle n'est pas malade, qu'elle n'a pas envie de parler de 'ça' à un psy. Moi mon point de vue est que celà lui permettrait d'évaluer toutes les implications de ses décisions avant de les prendre (de savoir dans quoi elle s'embarque). Mon but n'est pas de lui empêcher d'agir: mais de l'aider à réaliser (et que je réalise moi-même) que celà est la bonne décision, que ce n'est pas juste une folie qui coûtera cher à bien du monde, un coup de tête. Mais elle ne veut pas aller en parler à quiconque: elle n'en parle qu'à quelques proches qui sont, comme je le disais, dans une situation de couple exécrable et qui sont en mesure de la 'comprendre' 'puisqu'il n'y a pas d'espoir dans le couple'.... sont-ils forcés de constater...

Si quelqu'un d'autre a une idée là-dessus, c'est bienvenu.

Charcoal

Bonjour Charcoal,

J'ai lu ton histoire depuis quelques temps sans intervenir car je ne vois pas trop ce que je peux ajouter aux commentaires déjà effectués (dont beaucoup semblent très appropriés).

J'en profiterai juste pour dire que j'adhère totalement au message de Zazou (18) et que je trouve ton attitude remarquable. Du coup, j'ajoute quelques commentaire de mon cru (à prendre avec réserve, j'ai sans doute "raté" certains éléments importants).

Une chose qui me semble importante est que tu arrives (facile à dire, bien sûr!) à la convaincre de reconstruire votre relation parce qu'elle en aura envie, non pas parce qu'elle renoncera à autre chose ou qu'elle aura peur de se retrouver seule.

Tu sembles prêt, et tu l'as déjà montré dans tes efforts, à tout faire pour être l'homme parfait pour qu'elle revienne. C'est très bien, mais tu vaux autant qu'elle et tu as autant qu'elle le droit de remplir tes besoins et espérances. Ne t'oublies pas!

J'espère qu'elle finira par te dire quel problème elle voit dans votre couple. Mais est-ce seulement une question de couple ? Franchement, je me demande si la question du couple n'est pas qu'un élément dans une réflexion personnelle beaucoup plus vaste.

Probablement qu'actuellement son désir de "voir autre chose" est trop intense pour qu'elle mette l'énergie nécessaire à penser à ce que vous pourriez changer dans votre couple. Quoi qu'il arrive, il lui faudra bien comprendre que, pour encore un certain nombre d'années, elle EST co-responsable de vos enfants. C'est un fait. Peut-être qu'elle peut récupérer un peu de la liberté qui lui manque par une réorganisation de votre vie familiale. Je ne parle pas de " s'envoyer en l'air comme bon lui semble", mais de se ménager des plages d'activités extérieures, des vacances ou autre chose.

Je te souhaite que ta compréhension soit payante. Pense à toi aussi!

Amitiés

Domino

Courage

Message modifié le 15-jan-02 à 17h48  (EST)

Tu es admirable Charcoal. Ton courage et ta patience me touchent. Tu termine en disant qu'elle te rend ton affection, ça ne m'apparaît comme une évidence... Tu fait des efforts considérables pour la comprendre, c'est magnifique. Pour l'excuser, ça, c'est triste. Tu veux tellement la respecter que tu ne te respecte plus toi-même. Je ne veux surtout pas dire de la balancer, qu'elle ne te mérite pas et toute cette merde bourrée d'amertume que quelqu'un t'a déjà proposé. Non. Tu l'aimes et je suis sûre qu'elle le mérite et qu'elle est une femme remaquable aussi. Mais elle est en train de se laisser hypnotiser par cette illusion et met son bohneur et le votre en danger pour des pacotilles. Le seul conseil que je me permet de te donner, si tu veux bien, c'est de lui faire clairement savoir qu'il faut que ça cesse. Si elle prenait de la coke pour émoustiller son envie d'aventure, c'est ce que tu ferais. Le danger est le même. Elle s'illusionne de croire qu'elle peut faire revenir la jeunesse qu'elle croit avoir gaspillée. Une autre personne l'a dit dans le fil de cette discussion: même si elle partait vivre ces expériences qu'elle voulait faire plus jeune, ce ne serait pas pareille, parce qu'elle n'est plus jeune. Sa vie a changé. il faut qu'elle comprenne qu'elle a besoin de nouvelles aventures, qui ne bouleversent pas trop sa vie d'adulte mariée et mère. Sinon, elle se sentira déphasée et elle aura raison.

Continue de réfléchir et de l'aimer. Tu es remarquable. Je te souhaite beaucoup de bonheur.

Zazou

Il y a des dizaines de facettes à notre personnalité, comme pour les diamants.

Oui, la situation a évolué, voici

La situation a sans doute évolué.

- Ma conjointe est toujours avec nous.
- Le niveau d'anxiété que j'éprouvais face à l'éventualité d'un départ de ma conjointe s'est dissipé.
- Nous passons de bons moments ensemble: nous vivons une belle proximité physique, nous nous échangeons des regards tendres, nous faisons encore l'amour (et je dirais même, plus qu'avant cette 'crise').
- Je passe plus de temps avec elle 'qu'avant'.

Par contre:

- Celà fait déjà plusieurs mois qu'elle ne m'a pas dit qu'elle m'aime: et j'en suis triste. Moi je lui dit que je l'aime mais elle ne me répond pas. Je dirais qu'elle m'a à plusieurs reprises répondu de manière non verbale (baiser, rapprochement physique, sourire) mais elle ne le verbalise pas comme elle le faisait 'avant'. Depuis qu'elle a connu une passion, elle en conclut que nous sommes d'excellents amis, que je suis un super père, je suis gentil, etc.: mais qu'elle ne m'aime plus puisqu'elle n'éprouve plus de 'passion' pour moi comme elle le fait pour 'l'autre'.
- Elle m'a récemment signifié qu'elle n'avait pas (encore) la volonté de partager avec moi les éléments exacts qui ont fait en sorte qu'elle se soit rendue disponible pour quelqu'un d'autre. Je sais qu'il y a eu des choses qui, au fil du temps, ont fait en sorte qu'elle éprouve un manque vis-à-vis moi, mais elle n'est pas décidée à me faire part de ces soucis qui concernent notre relation.

Aussi:

- Les temps sont dûrs pour plusieurs couples autour de nous. Ses deux meilleures amies, qui incidemment ont de l'influence sur elle, vivent dans une situation de couple précaire. Je crois (et c'est dommage) que celà l'amène à trouver des points de comparaison entre 'leurs' relations difficile et 'notre' situation: à se poser des questions qu'elle ne se serait pas posées si le contexte avait été autre. Elle recherche leur compagnie davantage ces temps-ci et le sujet de discussion de l'heure est: "les problèmes que nous éprouvons dans notre couple". Celà n'est rien pour aider quand quelqu'un se fait dire: - Moi aussi je sais ce que c'est, nous autres aussi on a passé par là, nous aussi on a essayé une thérapie de couple et ce fut peine perdue, blah blah blah etc. etc.

- Elle continue de correspondre par email (et peut-être aussi par téléphone) à son 'kick' Internet. Or donc notre situation de couple est très encourageante et puis, du tout au tout (l'espace d'une heure ou deux de 'chat' avec lui sur 'Messenger') et beaucoup de chemin qu'on a fait semble détruit: sa mine se renfrogne, elle devient plus nerveuse, elle ne me regarde pas de la même manière qu'à l'habitude, ses idées de nous quitter reviennent la hanter.

Mais voici: ma conjointe est quelqu'un qui peut difficilement vivre seule (je la connais, elle elle sait celà aussi): ce n'est pas une solitaire, elle préfère la compagnie. Aussi elle a toujours été fidèle en amour en plus de 10 ans de vie commune, donc à quelque part la fidélité fait partie de ses valeurs au niveau de la vie à deux. Elle aime un peu le `luxe`: bien s'habiller; elle est orgueilleuse par rapport à ce que ses enfants `portent`, etc.

Mais voilà, celui qu'elle courtise: Vit seul par choix (pas ce compte à rendre à personne: pas besoin de partager les tâches, pas besoin de voir la 'blonde' lorsqu'elle se lève le matin, si envie d'amener quelqu'un d'autre à la maison il se le permet car il ne veut appartenir à personne, etc.). Donc elle serait prête à aller vivre SEULE (Uh?), dans un état moins avantageux économiquement (plus de partage de dépenses mais assumer seule ses frais de subsistances): pour la passion de quelqu'un qui ne s'engage nullement à être fidèle ni à lui répondre au téléphone s'il n'en n'a pas envie. De faire vivre aux enfants l'expérience du 'vivre dans les valises', en ayant moins de ressources à consacrer à leur habillement et au sien (et à tout le reste), etc. etc.: pour vivre une passion avec quelqu'un qu'elle n'a JAMAIS rencontré en personne. Je trouve personnellement le compromis pas mal coûteux pour le bénéfice qu'il apporte en retour.

Mais il y a aussi un goût de l'aventure, de vivre seule et de faire ce qu'elle aurait envie de faire, i.e. s'envoyer en l'air comme bon lui semble et n'avoir de compte à rendre à personne (le gars qu'elle courtise vit à quelque part un type de vie qu'elle rêverait de vivre elle même il faut croire, mais est-ce que celà la rendrait vraiment heureuse, étant donné ses autres 'besoins'). Sortir et rentrer à l'heure qui lui plaît, avec qui lui plaît: et de temps en temps aller coucher ailleurs (pourquoi pas) si l'occasion se présente. Vivre ses 'passions', ses 'désirs' et fantasmes: comme couper les ponts avec une vie 'rangée et responsable' pour aller vivre l'aventure, loin, ailleurs, quelque part d'autre, sans remords et sans conscience.

Celà me dépasse parfois, mais la passion n'est pas logique il faut croire! Ceci dit tout celà n'est pas encore fait, et la situation continue d'évoluer. Et celà n'occupe pas toute la place dans son esprit, ce n'est qu'une petite partie d'elle même qu'elle voudrait bien exprimer mais qui demande qu'elle y réfléchisse vraiment avant de prendre cette décision. Pour ma part je continue à l'aimer, et elle me rend bien mon affection pour elle.

Réciprocité

Bonjour ou bonsoir à toi Charcoal .
Sûrement ta situation avec ta conjointe a beaucoup
évolué depuis .

Je trouve que c'est très normal que ta conjointe préfère un autre homme pour telle et telle raisons . Moi je lui dirais .

Et il est très normal pour toi de préférer une autre femme pour telle et telle raisons . Je lui dirais ça aussi .

Donc tu pourrais méditer là-dessus .

C'est ces raisons qui font mal . Qui tourmentent .
Car on ne les sait pas et on les imagine ...

Moi je lui dirais :

" Écoutes . Je te comprend . Je suis conscient qu'il y aura toujours un homme plus hot que moi et dont tu préféreras pour X raisons . Car pour moi c'est la même chose . Il y aura toujours une femme plus hot que toi et dont je préférerai pour X raisons. On ne peut pas être parfait . Ainsi va la vie qui va . Veus-tu que l'on essai l'échangisme ? Moi ça me laisse pas indiférent car il y a certaines femmes qui me font un effet fou . "

En tout cas Charcoal si ton cas n'est pas encore réglé , je trouve qu'il faut mettre les choses au clair définitivement . J'endurais jamais une telle infidélité . Sous ton nez ! Ne perd pas ton temps avec elle . Elle ne te mérite pas . Elle ne veut plus être ta complice ? Bon ben pour moi ta mission dans la vie c'est d'être heureux . J'invente rien là . Être heureux seul . Et vivre en couple c'est pour l'être encore plus .

Donc si elle continu encore sont petit jeu pas clair-clair , fous-la là ! Quelle aille se faire sauter .

Et toi , tranquillement , il est fort probable que tu rencontreras une femme qui te sera vraiment compatible , et plus belle et bandante que ton Ex en plus .

Au plaisir !

Oudo

:O)

Il faut que le désir sexuel demeure...

Je comprends ta position et l'évolution de ta femme. Il est équilibré d'avoir du désir pour d'autre, du moins, des p'tites pointes de désir sexuelles. Là il y a des peurs qui suivent ce désir (celui de ta femme) et ce sont tes peurs à toi. As-tu peur de la perdre elle et quand je dis elle je dis elle en tant qu'individu, femme et amoureuse en oubliant vos biens matériels et votre bout de chemin? Son changement représente-t-il vraiment une menace ou pourrait-il être bénéfique ? Et comment ?

J'suis désolé de ne pas parler plus de ta situation, mais il manque des éléments dans ton histoire pour prendre position, et ce, même si je te comprends en partie.

Cocottte

Compréhension

Je comprend très bien ton inquétude et les questions que tu dois te poser. Peut-être tu es resté le même et elle a changée. Fait un examen de ta personne peut-être changeras tu ta perception

a chacal

Tu devrais faire quel que chose justement , si tu
laisse aller ses comme si tu t en foutait , alors
que tu te demande si tu devrais etre plus entreprenant , yen a un autre qui l est a ta place
envers ta femme ...moi je suis une femme de 36 ans
aussi et j ai chater 1 an et demi avec un homme,
sans se voire une chance , et mon mari lui disait
rien , le gars mapelais a toutes les nuits et ont
jasait durant des nuit entiere,,, jaurrais bien
aimer que mon mari me dise que cela l inquietait
ou des choses semblable ,,, ses moi qui a arreter
de chater avec lui , sa ete dur mais la ses correct,, je me suis rendue compte que le gars
savais parler pas juste a moi mais a bien d autre
aussi ,,, yen avais 3 ou 4 en meme temps que moi
,,, jaurrais detruit mon couple pour un courailleux de jupons ......
je veut pas te compter ma vie la , mais en tout
cas ses sur que si elle le rencontre sa va aller
bien plus loin que sa....
faudrais peut-etre tu mette du piquant ds ta vie
un peu la , recommencer a la cruiser ta femme..
lui faire des choses que tu aurrais jamais fait
de peur de la scandaliser ...... fait lui un beau
telephonne érotique , une danse ,, deguise toi en
plombier ,, ya toute sorte d affaire tu peut
faire en jouant , et le gout de toi va lui revenir
plus comme sa ....
du nouveau ds le couple sa fait du bien tsé....
ben beau discuter avec elle , ses sur que elle va
te dire chu pas prete car elle a l autre dans la
peau tsé... fait des geste a la place de toujours
discuter , aggie ses mieux .......surprend la
ses sa qui est fun , soie comme un ti jeune et
fantasme sur elle des fois , sa aiderais peut etre
si tu fait rien , se que sa te derange pas et
frustre toi pas apres elle si elle tes infidel
un jours sa sera toi le coupable pas elle....
quand ont regarde ailleurs ses a cause qu il nous
manque des choses et elle va aller le chercher si
toi tu le lui donne pas ......
mouve toi vite ,,, byeeeeeeee en esperant qu il soie pas trop tard pour toi .....

Ne met pas tout sur tes épaules...

Te blamer juste toi ne serait pas juste, peut-être y es-tu pour quelque chose si votre couple s'est déterrioré avec le temps, mais te rabaissé ne t'aidera pas. Ta femme a surement ses défauts aussi, personne n'est parfait tu sais ???

Au moins, il n'est peut-être pas trop tard pour améliorer les choses, je te le souhaite du fond du coeurs en tout cas

Si tu as besoin de l'aide d'un psy possiblement que ta femme aussi, se serait une bonne chose que vous en rencontriez un tout les deux, qu'en penses-tu ?? Il pourrait vous aider à voir plus clair et vous donner quelque suggestions afin de recommencer à zéro sur une meilleure base...n'est-ce pas une bonne idéé ???

Tu m'en redonnes des nouvelles ok...sur ce je vous souhaite bonne chance à tout les deux.

Thalinou

Merci à tous pour avoir pris le temps de répondre

Je trouve réconfortant de constater que des gens ont pris la peine de partager un peu avec moi ce que je vis en ce moment. Ma réflexion évolue, j'en suis arrivé à penser que:

Il n'est tout à fait pas exclu que je ne serai jamais capable, étant donné ma personnalité - mon vécu - ma personne en tant que telle, de rendre ma conjointe totalement satisfaite et heureuse. Elle me connaît déjà depuis si longtemps que je crois qu'elle est en mesure d'utiliser son jugement et prendre la bonne décision.

Je crois également que je ne serai pas capable de la partager avec un amant. Si elle décide d'aller vers lui, c'est qu'elle aura décidé qu'il en serait mieux pour son avenir qu'elle me quitte. Et je respecterai sa décision, je peux comprendre ce qu'elle vit.

Je ne veux pas me battre avec l'énergie du déserpoir, tenter le tout pour le tout pour la garder encore un peu: puis le temps passera et le problème refera surface à nouveau dans quelque temps. Je voudrais attaquer le problème une fois pour toute. Je veux qu'elle soit heureuse dans sa vie, pas qu'elle arrive à 60 ans pleine d'amertume.

Ce qui me ferait par contre de la peine serait de me rendre compte qu'effectivement je n'aie pas bien agi avec elle par paresse, mauvaise volonté, égoisme, et que je devrai maintenant en payer le gros prix. Et si effectivement mon attitude est mauvaise envers la conjointe le problème risque de se répéter avec une autre, ultérieurement.

Je me rend compte que je fais toujours le minimum pour la garder, sans plus: et ce plus elle en aurait eu besoin. Je suis prêt à réévaluer mon attitude, même (si j'en trouve les moyens financiers...) à consulter un psy si c'est de celà dont j'ai besoin.

Le problème qu'elle perçoit est que je suis un gars 'auto-suffisant' qui n'a au fond pas besoin d'elle. C'est le message que j'envoie, et je sais qu'au fond de moi j'ai besoin d'elle, je la trouve de mon goût, j'ai l'impression d'avoir encore beaucoup de choses à vivre avec elle: mais le message ne passe pas, et je ne me donne pas la peine non plus à chercher à ce qu'il passe. J'ai probablement un problème de communication pour tout ce qui touche les questions affectives. Je la comprends de se questionner à savoir si effectivement j'ai réellement besoin d'elle.

L'amant qu'elle a rencontré est justement aux antipodes de moi, en ce que c'est une personne spécialisée dans la communication, l'extériorisation verbale du désir. Je sais que j'en suis également capable mais je ne me suis jamais forcé pour le faire. Je sais que j'ai des fantasmes que j'aimerais vivre mais j'aime mieux les vivre seul dans mon coin plutôt que de les partager avec elle, qu'on les vivent ensemble.

Mais il y a déjà longtemps que des signes m'avaient été envoyée (je le réalise aujourd'hui, je ne réalisais pas auparavant toute l'ampleur du désespoir que je lui faisais vivre semaine après semaine) et celà me rend triste de penser que j'ai possiblement atteint un point de non-retour dans ma relation avec elle. Mais ce n'est pas encore le cas, juste une possibilité. Je me sans marcher sur une glace mince en ce moment.

Et en passant, tout celà est très déchirant à vivre pour ma conjointe également. L'important cependant est de savoir ce qui est le mieux pour chacun d'entre nous dans cette situation et ne pas chercher avant tout à éviter l'inévitable déchirement qu'entraînerait notre rupture (sans parler de la réaction des enfants). Et du lot de charge émotionnelle que celà engendrerait. Mais si c'est mieux pour son avenir qu'il nous faille passer par là je respecterai la décision.

Entretemps je fais de mon mieux pour lui démontrer que je tiens encore à elle, que je réalise maintenant toute l'ampleur du problème (car honnêtement je ne le réalisais pas totalement avant), que je suis prêt à ce qu'on travaille ensemble pour passer au travers et s'engager dans une voie de changement au niveau de notre relation de couple.

Elle démontre encore de l'ouverture, la porte n'est pas encore tout à fait fermée.

Ce que j'en pense

Je ne porte pas de jugement sur son attitude mais c'est possible qu'il s'agisse d'un raisonnement d'adolescente. Mais celà je ne peux pas faire grand chose la situation est telle qu'elle est! Et ma conjointe a toujours été raisonnable, je lui fais confiance pour prendre une décision raisonnée. Mais une partie du problème vient du fait qu'elle est comme 'tannée' d'être raisonnable et réfléchie!

Cependant suite à ces événements j'ai réalisé plusieurs choses. En voici quelques exemples:

1. Il y a quelques années je lui disais plus souvent que je l'aimais; je constate une diminution de l'attention que je consacre à son égard au fil des années.
2. Je me suis développé des habitudes 'solitaires' en matière d'activités et je consacre moins de temps pour passer à ses côtés;
3. Avant on prenait au moins une fin de semaine par année en amoureux: celà fait déjà deux ans qu'on a 'oublié' de le faire; je n'ai pas assez travaillé par le passé à entretenir la flamme entre nous.
4. Il faut que sois plus communicatif. Je la trouve très belle, très sexy: mais je ne lui dis jamais. Je comprends qu'elle doit se sentir comme si je ne la désirais plus mais ce n'est pas le cas.
5. Moi non plus je ne lui ai jamais communiqué mes désirs en matière sexuelle et j'en ai. Je les ai gardé pour moi jusqu'ici.
6. Elle m'a fait laissé entendre récemment que je ne réussisait pas à lui faire avoir un orgasme vaginal car j'éjaculais trop rapidement. Et je jure que je n'en n'étais pas conscient que celà pouvait représenter un problème. Mais je suis heureux de l'avoir entendu me le dire et j'ai cherché des sites où l'on parle du problème et je suis prêt à mettre les efforts pour m'y attaquer.

Mon problème principal est que je ne réussis pas avec succès à extérioriser mes envies en matière sexuel, et le `partenaire` que ma conjointe a trouvé est aux antipodes de celà, c'est une véritable spécialité chez lui d'être communicatif et savoir faire communiquer à l'autre ses envies. Et préparer une 'situation' qui correspondrait parfaitement aux fantasmes de l'autre personne. Je ne sais pas encore quelle sera l'issue de toute l'histoire.

Je dois avouer qu'elle m'a déjà envoyé des 'messages' à ce sujet par le passé mais on n'a pas vraiment travaillé là-dessus. Je trouve regrettable qu'il me faille un tel ultimatum pour réaliser celà. Je m'en veux. J'espère qu'elle aura encore confiance que je peux améliorer ma personnalité en étant plus communicatif à son égard et lui porter plus d'attention pour les années à venir. Je sais que c'est possible.

Je l'aime.

La marmite déborde

Qu'arrive-t-il lorsque l'eau bout dans la marmite et qu'un personne s'entête à appuyer sur le couvercle afin d'empêcher la vapeur de sortir?

BOUM!

En lisant vos explications je n'ai pu m'empêcher de penser que votre conjointe est restée fixée sur un type de sexualité qu'elle a toujours refoulée, et même qu'elle a toujours volontairement refoulée, dans le genre "refoulez maintenant, assumez plus tard".

Sauf que le prix à payer pour le plus tard est infiniment plus lourd.

Elle n'a pas assumé sa sexualité pendant une longue période de temps, en reportant les conséquences sur l'avenir. Et maintenant elle s'apprête à faire de même avec cette aventure.

"Dans mon livre à moi" comme le disent les sportifs de salon, il y a déjà deux prises contre elle.

La première consiste à s'ignorer et se refouler, la seconde à vouloir la vivre comme elle aurait dû la vivre jadis, sauf que jadis n'est plus maintenant. La donne est changée. Le contexte est changé. Il y a des enfants, un conjoint, des obligations communes.

Le fait qu'elle ait envie de tout foutre en l'air pour vivre "ça", une aventure, ça illustre à mon avis que son système de valeurs n'est pas celui d'une adulte de 36 ans mais celui d'une ado, qui sait très bien qu'après sa fugue ses parents vont tout accepter et la recevoir au bercail comme si de rien n'était.

Me trompe-je si je dis que vous représentez ces parents?

Enfin, ce n'est qu'une idée inspirée par votre récit, j'aimerais savoir ce que vous en pensez.

Ody

Je ne sais si je pourrai vous aider...

Quand je lis votre histoire, je me revois il y a presque 2 ans. Je veux dire par là, ce que votre femme vit, je l'ai vécu aussi. Malheureusement, lorsque nous sommes dans les nuages, impossible de nous faire entendre raison. Depuis qu'internet existe, beaucoup de gens ne savent pas l'utiliser raisonnablement et parfois se laisse guider par leur coeur plutot que par la raison.
Faites tout votre possible pour faire entendre raison à votre femme, et surtout, si j'étais vous, pas sûr que j'accepterais de la laisser aller dans les bras d'un autre homme pour un simple fantasme. Ce serait un trop grand risque. Parce que sinon, ce ne sera pas juste une seule fois et vous devrai vous la partager avec un amant.

Je vous dis tout ca parce que moi, j'ai quitté mon ex-conjoint pour un homme rencontré sur internet, en plus d'avoir abandonné mes enfants pour cette homme. On pense pouvoir trouver plus beau ailleurs, ce qu'on ne sait pas c'est que la vie est fait d'embuche peut importe avec qui l'on soit. J'aimerais tellement qu'elle sache que le cybersexe est juste une vision immaginaire, un conte de fée. C'est un rêve !!! Qu'elle ne brise pas une famille pour un homme pour qui elle voit en lui qu'un "Prince charmand" Et surtout pas pour une histoire de sexe !!!!!!!!!!! Y a toujours une solution pour tout les couples, c'est après les avoirs tout essayer qu'on prend une décision :o)

Je ne sais si je vous ai aider, mais sachez qu'un couple ne survit pas sans communication et comme votre femme n'a pas la tête pour se raisonner pour le moment, c'est à vous de vous faire fort et de lui faire comprendre la gaffe qu'elle est peut etre en train de faire.

Une amie qui vous veut du bien

Merci pour ta réponse!

Tu as touché ici un mot-clé: tester si elle est encore capable de plaire. Elle est actuellement dans une telle phase.

Quand à l'homme, celà a commencé dans le cadre de son travail où elle lui a parlé au téléphone sur une base professionnelle. C'est un homme qui a entre 35 et 40 ans, qui a une formation de comédien ainsi qu'en communication. Il ne l'a jamais vu. Il lui a envoyé sa photo. Elle n'a pas de photo scannée donc elle ne lui en n'a pas envoyé une. Mais elle s'est fait photographier la fin de semaine dernière par sa cousine dans un accoutrement sexy, possiblement qu'elle avait envie de scanner cette photo et de lui envoyer.

Elle disait l'avoir trouvé sympatique au téléphone et quand elle a quitté son emploi elle a repris contact avec des gens pour 'tâter' le terrain (voir si des opportunités d'emplois pouvaient exister via ses contacts). Je ne sais pas comment s'est arrivé mais entre eux deux la conversation s'est lentement tournée vers des sujets plus personnels. Ils ont franchi un pas de plus la semaine dernière: elle lui a donné son numéro de téléphone et il l'appelle tous les jours (sur ses heures de travail).

Ma femme a travaillé avec des comédiens et elle sait que la plupart savent aussi 'parler' aux gens, ils savent toucher les cordes sensibles des autres lorsqu'ils ont une idée en tête. Mais elle sait aussi que ce sont en général des gens relativement instable en amour et elle a toujours dit qu'elle n'était pas intéressé à 'sortir' avec un comédien.

Elle dit qu'il est 'ouvert'. Je ne sais pas de quoi ils parlent et elle ne veut pas m'en parler non plus. C'est possiblement un fantasme 'sado-maso', elle n'est pas sûr que tout celà est bien correct et elle aime garder celà secret. D'ailleurs dans une relation sexuelle de domination il y a sans doute l'élément de culpatilité et de l'interdit qui entre en ligne de compte au niveau du plaisir.

Depuis deux jour j'ai comme un petit pincement à l'estomac à cause de cette histoire. Je ne sais pas ce qui se passerait 'après' cette aventure au niveau de notre vie de couple. Ce que je sais c'est que de savoir qu'elle est partie là alors que moi je dors tout seul dans le lit me rendrait triste. Et je ne sais pas quels seraient les impacts d'une telle escapade de sa part sur notre vie de couple. J'aurais besoin d'entendre des témoignages de gens qui sont passé par là et savoir comment ils s'en sont sortis.

Je ne veux pas non plus être un 'mou', me fermer les yeux et la laisser faire tout ce qu'elle veut (aller coucher à gauche à droite comme bon lui semble) et tout le temps 'encaisser' les coups au niveau de mes émotions. Je pense qu'il y aurait un point de non retour où je ne serais plus capable d'en prendre.

Entretemps je lui parle, je lui laisse savoir que je tiens encore à elle, je lui tend des perches pour qu'elle accepte d'ouvrir le dialogue avec moi. Car en fait on n'a jamais abordé franchement (verbalement) la question de notre vie sexuelle ensemble et je voudrais au moins qu'elle me laisse l'occasion de le faire avant d'aller voir ailleurs.

Souhaitons qu'elle entendra mon 'cri'. À moins qu'elle ne m'aime plus et qu'elle veuille définitivement me quitter. À celà elle ne répond pas, elle me dit qu'elle est en 'questionnement'.

Il y a de ces moments dans la vie qui sont plus intenses au niveau des émotions qu'on est appelé à vivre..

Attirance sexuelle pour un autre et vie de couple

Bonjour Charcoal,
Ta conjointe, à 36 ans, vit peut-être une période de remise en question; ce qui est fréquent à cet âge. Son cyber-amant l'excite, mais, présentement, il n'y a que cela. Probablement que c'est très valorisant et excitant pour elle après ces années de vie commune avec toi. Bien souvent, à cet âge, une femme se questionne sur sa vie, ses engagements, sa capacité de plaire, etc.

Si votre relation est forte, il y a de grandes chances pour qu'elle reste avec toi et te revienne. Demande-lui quelles paroles l'excitent tant. Informe-toi sur ce qui l'excite et... tu peux peut-être découvrir une facette de ta femme que tu peux combler; facette qu'elle n'a peut-être pas oser parler avec toi à cause de la routine qui s'est installée depuis toutes ces années.

A-t-elle échangé sa photo avec lui? A-t-elle une photo de lui? Que sait-elle sur lui, mis à part le fait qu'il l'excite sexuellement par le Web? Tu sais? Plusieurs femmes reviennent vers leur conjoint après qu'elles aient constaté que ce n'était qu'une part de rêve. Mais ce rêve peut servir à développer de nouvelles facettes de votre relation. Surprends-la par des initiatives nouvelles en matière, par exemple, de langage, de gestes sensuels ou autres. Penses-y, tu trouveras sûrement quelque chose... surtout après t'être informé sur ce qui l'excite et l'attire chez cet homme.

Si elle constate que tu es stable et fiable, cela joue également en ta faveur. Et puis, si elle vient à le rencontrer, elle peut être très décue aussi.

D'après moi, tout ce que tu peux faire, c'est: t'informer sur ce qui l'excite, l'attire dans cette correspondance, discuter des points à améliorer dans votre couple, innover dans ta relation avec elle (nouvelles sorties, nouveaux points d'intérêts, discussion de vos fanstames, de vos désirs, de ce que vous aimeriez, innovations sexuelles aussi), être présent à ce qu'elle vit, continuer à être stable dans ta relation avec elle. Et surtout, planifier des activités où vous aurez du plaisir ensemble, cela vous rapprochera beaucoup...
Bonne chance!

Oui, elle a été responsable de m'en avoir parlé

Oui, ma femme m'en a parlé et je trouve que c'est un signe de maturité de l'avoir fait. Ce serait pire de l'apprendre par accident.

Dans l'état où elle est en ce moment c'est un véritable rêve qu'elle vit, elle est comme arrivée à un point de sa vie où elle serait prête à tout laisser tomber pour une aventure. Même refuser la garde partagée des enfants, ce qui serait une lourde tâche pour un père seul qui travaille à temps plein de s'occuper aussi des devoirs, du lavage, de tous les repas, etc. Je le sais car elle m'a dit qu'elle serait prête à partir et aller vivre en appartement, sans les enfants (elle ne les veux pas).

Elle n'a plus la tête aux enfants ces temps-ci. C'est comme si tous les gestes qu'elle pose à leur égard lui rappellent son rôle de mère engagée auquel elle veut se soustraire. Elle a même quitté son emploi pour en chercher un autre: elle est comme dans une période où elle voudrait tout recommencer à zéro.

Non pas qu'elle soit dépressive, elle est très en forme. J'ai juste trouvé celà très surprenant que tout celà lui arrive du jour au lendemain (presque).

Je pense que son rêve serait d'aller vivre seule et de se refaire une vie de jeunesse, une vie d'aventures. Elle déborde tout à coup d'une énergie sexuelle, comme si tout à coup elle se découvrait (elle n'a jamais été une femme frigide qui s'ignorait en passant). Elle accepte de faire l'amour avec moi, mais je pense que s'il y avait deux partenaires elle s'en trouverait contente. Chose qu'elle n'aurait pas osé s'avouer auparavant.

Personnellement je vois celà comme l'expression d'un malaise dans le couple et il faudrait de la volonté de la part de nous deux pour tenter de résoudre: vouloir à priori tenter de le régler mutuellement. Je lui en ai parlé mais elle me dit que pour le moment elle n'est pas prête à celà. Je vois dans le geste d'aller vers quelqu'un d'autre une solution plutôt facile de tenter de régler le problème.

Je suis d'avis qu'il faut du travail pour préserver une union à long terme (au delà de l'idylle initiale). Mais il faut pour celà que les deux membres du couple acceptent ce fait et travaillent ensemble à la résolution du conflit. Elle semble pour l'instant tentée d'aller vers la solution facile.

Le pire dans des situations comme celles-là c'est les enfants. Mais je ne veux pas me servir des enfants comme matière à chantage à son égard. Je veux juste qu'elle réalise les implications des décisions qu'elle prendra pour nous tous. Mais ces temps-ci elle n'est pas très ouverte par la discussion: elle n'a la tête qu'à ses conversations 'nocturnes' avec son cyber-amant.

En passant (je ne sais pas si je l'ai dit), tout va bien entre nous à part celà. On s'entend bien, on a des goûts communs, on a déjà fait un grand bout de chemin ensemble (passé à travers d'autres genres de problème). Ce serait dommage à mon avis de tout laisser tomber celà alors qu'il serait possible au contraire de renforcer encore davantage l'amour entre nous. Mais celà ne dépend plus exclusivement de moi.

pour ta première réponse....

je ne m'y connais pas vraiment, il y a surment un tas de personnes qui vont venir t'aider sur le sujet. Même que ton histoire me pose un tas de question personnelle sur mon avenir. Du moin, ta femme est très honnête. Elle te dis tout. Je trouve cela dommage qu'elle est arrivé à un point où elle a besoin de faire ce genre de trip parmi tout les trips qui existe. Elle ne pense pas à vos sentiments à vous et au Enfants... ?
Vous pensez sérieusement qu'elle a besoin d'aller tripper pour une histoire de cul? En tout cas, je voulais tout simplement vous dire que j'admire énormément votre comportement face à votre femme. Votre compréhension est grande et vous avez beaucoup sagesse envers elle. J'espère vraiment que votre couple va survivre et que tout va aller mieux pour vous. COurage