Jalousie !!

Bonjour,
C'est la premiere fois que je rentre dans ce forum est la perspicacité générale des réponses et des thèmes que j'y ai vu me pousse à soulever un problème... le mien !! Car en effet, pour en venir à épancher sa vie et ses sentiments par un biais aussi virtuel et impersonnel qu'un message sur Internet l'on souffre forcément d'un problème !!
J'essaierai ici d'être le moins impersonnel possible..
Je suis agé de 27 ans et vis une relation avec une jeunne femme de mon age depuis 4 ans .. ou plutot depuis 3 ans + 1 puisqu'une rupture d'un an ( a mon initiative est venue entrecoupée notre histoire ).
Cette jeune femme m'aime.. c'est un fait.. et c'est même plus que cela elle m'idolatre, et croyez moi le mot n'est pas trop fort. Charmante jeune femme ( ancienne mannequin ) elle conjugue cette beauté extérieure avec une intelligence sans faille et une sociabilité exemplaire ...
Je l'aim aussi donc tout devrait etre parfait mais helas non car je souffre depuis quelques années d'une jalousie, ou d'une possessivité exacerbée à son égard ... comme à l'egard de toutes les personnes qui ont partagè un peu de ma route depuis qu'une relation perenne s'est finie dans la douleur.. la mienne ... J'ai en effet passé 7 ans avec une fille qui au bout de 6 ans a commencé en entretenir une relation adultérine que j'ai accepté jusqu'a que mon etat psychique et physique se dégrade à un tel point que la route ne pouvait que me conduire a la rupture, au meurtre ou au suicide ... C'est la rupture qui l'a emporté ( Dieu merci !! ) mais j'ai ensuite passé beaucoup de temps ( et encore aujourd'hui à un moindre niveau) à me considérer comme le plus horrible des êtres ...
Aujourd'hui tout me rend jaloux: exemple: une tenue vestimentaire différente lorsque nous sortons ( mais a qui veut-elle plaire ? ) , un regard déplacé ( certe je n'ai qu'a m'incliner ), un coup de téléphone dont je ne connais pas l'origine ( eh oui !! ) ... et la liste est longue...
Dans ces moments de jalousie je n'ai pas la force de m'exprimer car conscient qu'il s'agit avant tout de mon probleme je ne me sens pas le droit de lui reprocher quoi que ce soit ( il ne manquerait plus que ca ... ) et pourtant mon corps se vide et mon esprit se charge d'un sentiment diffus qui ressemble a la fatigue d'après-marathon... je me sens tellement las que je n'ai plus la force de manger ou tout simplement de vivre...
Passioné de philosophie autant que de psychanalyse j'ai refit 10.000 fois le tour de la question et n'ai besoin de personne pour me rendre compte de la stupidité de mes angoisses ...
Et pourtant rien y fait et comme dans un cycle infernal à la moindre occasion la machine se remet inxéroblament en route ... infailliblement...
Je ne sais pas si quelqu'un sur ce site sera a meme de me comprendre sans me juger ... mais si quelqu'un a deja connu cela et qu'il s'en est sorti son message sera le bienvenu car , aujourd'hui encore, je n'en peux plus ....
Merci de votre attention et eventuellement de vos reponses !

JE VEUX MOI AUSSI COMPRENDRE

Je ne saurai pas te juger et loin de la.. Tu souffres plus qu'elle c'est sur.. Je suis plus ou moins dans la meme situation meme si j'ai du mal a comprendre ( me comprendre..) et pour moi, c'est tres nouveau.. Je vis depuis 4 mois avec mon ami... Je l'ai suivi au Canada apres un an de relation. Il est super et je l'aime beaucoup (trop) mais depuis qu'on est la.. je fais des scenes.. pas forcement de jalousie d'ailleurs.. !! mais je crois que derriere ces scenes la.. se cachent de la jalousie ou un prfond manque de confiance en moi.. Il m'aime aussi sincerement et j'ai bien peur de le perdre avec mes scenes regulieres.. Je ne sais pas trop quelle solution t'apporter puisque je suis toute aussi confuse que toi.. Toi, tu as eu une mauvaise experience ce qui justifie peut etre ta jalousie.. On dit que la jalousie est souvent un manque de confiance en soi et qu'il faut essayer de le resoudre en comblant ses failles.. mais est ce ton cas ? tu lui fais confiance a elle ?

Jalousie

Message pour David: Mon cher David je connais tres bien les sentiments et les émotions que tu ressant. Ayant passer moi-même par la je te le dit Aide-toi fait des efforts pour remettre ses émotions a la bonne place sinon tu vas tout perdre.Ta blonde ton estime de soi ect...Reprend confiance en toi s,il le faut vas consulté car ses toi le problème, tu fais de la projection et ses toi que tu rabaisse,je ne suis pas la pour te juger VA CHARCHER l,aide dont tu as besoin le meilleur est a venir pour le futurCHATONNE

Coucou Roseau donnes moi des nouvelles!!

Il m'a lassée tomber car je veux partir en vacances........Bon jte racontes pas la déprime , les larmes et tt ce qui va avec.....Merci beaucoup tout d'abord de t'interesser à moi! Ton pseudo devrait etre: "altruiste" Remarque un Roseau plie mais ne romp pas Lol (lui o moins il ne romp pa..lol triste)En fait si jveux aller a la plage c'est parce qu'en ce moment de toute façon il ne vit que pour ses potes...Il va les voir tout le temps et me delaisse totalement!Toutes mes amies sont en vacances donc je suis seule chez moi àattendre que Monsieur daigne m'accorder un peu de son temps.Je sais pas si t'imagines l'etat mental dans lequel je suis (il s'en fout ou quoi??)Encore une fois c'est pas la joie! Du coup j'avais envie de partir à la mer.Qu'en penses tu Roseau??C'est normal non?Franckly je ne vois pas ce qui me retient...il ne vient me voir que pour faire l'amour ou bien pour me suspecter de le tromper alors que c'est lui qui enchaine soirées sur soirées et certainement bouteilles sur bouteilles........Je pleure tout le temps en ce moment et du coup jme suis remise aux Antidépresseurs.........Je sais que nous avons 20 ans tout les 2 mais moi malgré mon age je sais ce que je veux avec lui. Soit une vie libre et basée sur la confiance!Pas un emprisonnement!Tu peux pas savoir comme je suis sympa avec lui...Dès qu'il a un probleme je lache tout pour aller le voir.Je ne l'engueule meme pas si il passe chez moi a 2heures du mat alors que mes parents dorment et qu'il les réveille.....
Raconte moi Roseau , comment c'etait avec ton boyfriend.Est ce que lui aussi t'emprisonnait??Etait il fier d'etre avec toi et voulait il te garder que pour lui??Et sutout comment réagissait tu?Considerais tu qu'il t'aimait??Si tu voulais me raconter ton histoire , cela m'interesserait beaucoup.
gros bisous. Oceane

Je ne sais pas

>Salut je m'in`éresse a ce que tu
>vis, je voudrais savoir si tu
>as perdue l'élue de ton coeur
>par ta jalousie. Est-ce que vous
>avez pensé faire une thérapie de
>couple avant d'en arriver là??
>Un jour peut-être tu y croiras encore,
>faut pas désespérer comme ca!!


Je ne sais pas si je l'ai perdu à cause de la jalousie qui me hante mais je pense que c'est en partie à cause de ça.

Je ne crois plus en l'amour et je ne pourrai plus me donner à quelqu'un d'autre. Je me suis beaucoup trop investi avec ma fiancée pour tout reprendre à zéro avec quelqu'un d'autre...

Mouais

Reviendra? Ne reviendra pas? ça je n'en sais rien... tout ce que je sais, c'est que depuis qu'elle m'a quitté je ne vis plus. Mon âme est morte le jour où nous nous sommes séparés.

C'est la première fois que cela m'arrive et j'ai beaucoup de mal à l'accepter.

Me faire aider par un professionnel me ferait peut être du bien mais j'ai déjà discuter de mon "problème" avec plusieurs personne et j'ai fait pas mal de progrès mais cette jalousie ne me quitte pas et n'est pas prête de me quitter.

Je ne vais pas étaler ma vie privée ici car je suis assez pudique mais je vous remercie pour vos messages!

Jalousie maladive

Salut teknofil, ne t'inquiète pas si elle t'aime elle reviendra. Essaye toutefois de comprendre pourquoi elle t'a quitée. Si c'est à cause de ta jalousie c'est peut-être le moment de penser à une thérapie comme le dit greensky dans son message plus haut. Ne désespère pas. Moi aussi j'ai eu quitté mon partenaire à cause de sa jalousie mais c'est parce qu'au début je ne me rendais pas compte de ce qui arrivait. Maintenant je comprends mieux et quand il fait des crises je laisse le temps agir et puis tout redémarre. Ce qui est important dans ton couple c'est que toi tu es conscient de ton problème et il n'y a que toi qui peut y apporter une solution. Avec ta partenaire ou sans elle, parce que dit toi bien que ta jalousie sera toujours là quelque soit la partenaire en face. Fais toi aider par un professionnel et tu t'en sortira. Bon courage.

pour roseau

Salut

et ben, moi je dit que l'amour et la jalousie normale vont de pair. Bref, dans tout excessivité, il y a maladie, ou manque d'estime de soi, ou autre. Dans un couple, un peu de jalousie rend la vie drôle, et puis ca met un petit peu de piquant de savoir que l'autre a peur de nous perdre ou l'inverse, mais ca doit être équilibrer, car sinon, la jalousie maladive, certes peut devenir accablante. Je pense que dans un couple, il peu y avoir un peu de jalousie normale, sans être trop possessif pour monter notre amour, et se respecter chacun dans notre vie amoureuse. La confiance s'installe, et puis, on rigole de nos petits moments de jalousie. Mais quans la jalousie pousse trop à empe^cher l'autre personne de respirer, de vouloir toujours contrôler la vie de l'autre, et bien là, l'un comme l'autre, on tourne dans un cercle vicieux. Le jaoux a peur, et l'auter a peur d'être en prison. Il faut simplement avoir un équilibre. Au pire une thérapie de couple peut peut-être aider, la disscussion aussi. Chacun en pus à son passé, et il faut le respecter. Il fuat en discuter en couple de cette jalousie, calmenent, y voir les vraies raisons du jaloux, voir ce qu'on peut y faier, et pour un jaloux, il faut lui prouver quelques fois qu'il a raison de nous faire confiance, etc, preuves d'amour pouvant le calmer, et petit à petit, c'Est à deux que ca se travaille, mais l'aide d'un psy ou autre aussi. Tout dépend si on veut sauver son couple ou pas de tout ca. Bref la jalousie excessive = maladie, et puis, ca se soigne si on veut.

Il y a divers degrés de jalousie, et une jalousie saine n'est pas dut tout néfaste pour le couple, mais peut-être constructif. Alors il faut peut-être faire comprendre au jaloux que parfois il a pas raison de l'être, et qu'on recherche putot la compagnie de quelqu'un qui est bien dans sa peau, pas trop maladif sur ca, et puis, en parler.

s'était juste mon opinion, en passant.

désolée/à Océane

désolée pour toi ! Cette situation est si difficile car il te rend prisonnière.
Mais tu es lucide, tu sais, c'est déjà énorme.
A mon avis la meilleure façon dont tu peux gérer cette situation, c'est de regarder en face un choix délibéré ; tu sais, cela est impossible, qu'il ne changera pas. Donc, soit tu choisis de rester mais en te protégeant ((tu dis que tu vas faire des courses, en fait tu téléphones à tes amis ou tu les vois, etc)et puis tu essayes au maximum de prendre les choses au second degré (très très difficile, mais nécessaire pour survivre) ou alors tu prépares un plan pour partir, il faut (désolée !) que tu commences à regarder les autres hommes, même si tu n'en es pas amoureuse, mais au moins tu arriveras petit à petit à prendre conscience que tu existes pour les autres, et bien.
Je te comprends vraiment bien, car on s'attache beaucoup au type d'homme avec lequel tu es. L'ennui c'est que je crains bien que pour lui tu ne sois rien d'autre qu'un "bien" parmi d'autres, pour qu'il prouve aux autres et à lui-même qu'il vit une vie normale, chouette, même, à savoir il veut montrer une image aux autres d'un homme haut de gamme, avec une femme parfaite, qu'il maîtrise tout.
Je suis sûre que son orgueil est incommensurable.
Pour ce qui est de moi tout est du passé, mais j'ai encore du mal non seulement à oublier, mais à vivre dans la paix.
Je t'expliquerai.
BISOUS et tiens bon ! tu es intelligente et courageuse, sûrement belle aussi, alors estime toi.

coucou Roseau...et bien c'est pas la joie

tu as raison :PERVERS NARCISSIQUE! ex:je deprimais ce matin cardans ma famille quelqu'un a beaucoup d'ennuis et je me sens impuissante. et bien au lieu de voir mon mal etre et me soutenir mon mec a préféré jouer de la guitare et me laisser seule...Alors que si lui avait été soucieux , j'aurai été la 1ère a tenter de savoir ce qu'il avait , le réconforter , le prendre dans mes bras..Tu sais Roseau il me couvre de cadeaux et l m'empeche de voir mes potes! Je ne sais vraiment pas quoi penser d lui...Suis je sa prisonnière , le joujou qu'il manipule?Pourquoi a t'il peur de me perdre et en pleurerait si il s'en fout de moi??Car j'ai really l'imprssion qu'il s'en fout de moi ,de ce que je pense ,de ce qui me fait souffrir ou ce qui m'epanouit(mes amis qui me manquent cruellement..)il faut qu'il n'y ai que LUI.....mais pour moi c'est impossible.
enfin comme tu vois c'est ps joli , joli..et toi ton homme comment est il avec toi en ce moment??Moi je pense sans cesse:"es ce qu'il m'aime , est ce qu'il s'amuse , est ce qu'il est fou , pourquoi s'amuse il a me streser (avant de conduire par ex) est ce que cela l'embete que je réussisse??je t'embrasse Roseau et bon courage. evite de te poser trop de questions ça fait du
mal.. a+.Oceane

amour et jalousie/à Océane

j'ai lu les messages de titepuce, ça m'a fait réfléchir.
Je crois qu'il y a deux sortes de jalousies, en français on a du mal à distinguer les deux états.
Titepuce qui a l'air d'une personne sensible et sympathique nous dit sa souffrance de jalousie, sans pouvoir y échapper.
Il semble qu'il s'agisse d'une anxiété liée à une crainte d'abandon...
Ton homme et mon ex font sans doute partie, eux, des pervers narcissiques : tout doit tourner autour d'eux, et ils le font payer au prix fort à leur entourage. Mon expérience longue hélas sur le sujet m'a montré que dans ce dernier cas, il ne sert à rien de chercher à donner un maximum à la personne et de répondre à ses attentes. Au contraire il en profite pour vous humilier plus et plus, car, lui, il ne croit pas à l'amour, donc il est persuadé que ce que vous lui donnez est pour vous faire pardonner votre méchanceté !
N'est-ce pas cela, hein ?
Si titepuce me lit, qu'elle sache que je souhaite qu'elle fasse la distinction entre quelqu'un qui a REELLEMENT l'angoisse d'être trompé par son partenaire, et celui qui manipule constamment la réalité et les sentiments de l'autre pour rester sur le devant de la scène. C'est un ENVIEUX de l'autre, de ce qu'il est, etc...
BISES BISOUS !!! Et dis-moi où tu en es...

bonjour titepuce62

Merci pour ta réponse !!! et merci pour ta compréhension.
En effet, tu touches du doigt le problème de beaucoup : penser qu'il existe une seule solution à nos souffrances.
J'ai vécu une histoire particulière, pour autant, je comprends que toi, par exemple, tu ressentes ta vie à ta manière, et que mon expérience ne puisse te servir. Sur ce plan tu as totalement raison.
Je pense que cette impossibilité que nous avons parfois à faire profiter les autres de notre expérience, ou à transmettre un message à quelqu'un qui se débat dans un problème est la source de bien des souffrances et de notre solitude.
Pourtant j'ai été comme toi, sans doute inconsciente de la richesse des témoignages que certaines de mes amies me faisaient passer, car elles étaient plus objectives donc plus à même de réaliser mes erreurs.
Sans doute, titepuce, n'as-tu rien à te reprocher dans ta relation (pas de brutalité, etc), et, bien sûr, je crois qu'il y a diverses formes de jalousies.
Mais il semble que la tienne soit très inconfortable pour toi, que faire pour avancer ??? Tu as dû y réfléchir ???
Merci de m'avoir ouvert les yeux sur une situation que je connais peu. BISES BISES

perdu par ta jaoulise??

Salut je m'in`éresse a ce que tu vis, je voudrais savoir si tu as perdue l'élue de ton coeur par ta jalousie. Est-ce que vous avez pensé faire une thérapie de couple avant d'en arriver là??

Un jour peut-être tu y croiras encore, faut pas désespérer comme ca!!

Réponse à anonyme

Bonjour Anonyme,

Je ne vais rien suivre du tout. Je viens de perdre tout espoir, j'ai perdu la femme de ma vie. Pourquoi? Je n'en sais trop rien. Un tas de choses se bousculent dans ma tête.
Je ne crois plus en l'amour. Je suis effondré.

Jalousie maladive

Salut teknofil, comment te rends tu compte que tu es jaloux maladif. Mon partenaire le nie. Il dit que s'il agit de cette manière c'est parce que mon attitude ne correspond pas à ces principes. Il nie être jaloux. Et pourtant... il s'invente toute sorte d'histoire abracadabrante à mon sujet. Si j'essaye de le raisonner cela ne fait qu'empirer. Il a même décider d'interrompre notre liaison parce qu'il souffre trop. Mais ne s'avoue jamais être malade. J'aimerai l'aider pour qu'il puisse en prendre conscience. Toi as tu pensé suivre une thérapie ?

Je me reconnais dans ton message

Salut David,

Ton message est assez vieux mais je suis tombé dessus après avoir reçu le lien par quelqu'un.

Je me reconnais dans ton message. Je vis une relation avec une fille superbe depuis plus de deux ans et je dois reconnaître que je suis très jaloux. Manque de confiance en sa partenaire? Je ne sais pas si c'est ça. Possessivité? Je pencherai plutôt pour cette proposition.

Beaucoup me disent que je devrais être fier qu'on regarde ma copine mais ça me fait mal au ventre, j'ai l'impression que les mecs la prennent pour un "bout de viande à dévorer" et rine que le fait de penser à ce qu'ils imaginent sur elle me fait mal au ventre.

Cette jalousie est malsaine et risque de faire fuire ta copine... Je suis en train de le vivre et je peux te dire que je ne sais plus où j'en suis.

Je ne vais pas étaler ma vie ici parce que c'est assez personnel comme problème mais je comprends ton désarroi et te souhaite bon courage pour la suite.

Roseau dsl de tout ce qui t'es arrivée

Slt miss, j'ai lu tes écris, mais c'est vrai que dur a etait l'enfer pour toi le courage aussi, mais saches que nous sommes pas tous comme ça, on peut être jaloux mais pas au point de tromper son homme ou sa femme car nous avons pour la plus part une conscience et de le tromper à mes yeux je n'irais pas bien et je le laisserai partir car je l'aurais trahis, je ne suis pas brutale avec lui mais j'ai peur que les autres filles a ses yeux soit belle et moi moche et pourtant no, mais hélas c'est cette jalousie qui est là qui nous hantes qui nous envahies enfin je suis dsl de ce que ton homme t'a fait subir j'ai une pensée pour toi même si moi je suis jalouse a en être malheureuse mais sans tromper mon homme bisous à toi.

Martin

Slt Martin alors si tu arrives a combattre ta jalousie alors je t'en félicite en nous tous, car nous aussi nous essayons d'en venir a bout mais pour ma part pour l'instant, elle me bat et il faut que j'arrive a la combattre bisous à toi et tous les autres.

Oceane je te réponds à ta réponse

Slt miss, je comprends très bien ce que tu recent, mais crois moi cela n'a rien a voir avec les sentiments, je vais te donner un exemple imagine un drogué il a besoin de tu vois quoi ou bien de l'aide, un alcoolique aussi etc. car le monde est fait de tout et nous hélas cette jalousie maladive, j'aime mon mec, mais cette jalousie est plus forte que nous, ne crois pas un seul instant que ton homme ne t'aime pas, cela n'a rien a voir, mais une impuissance en nous est là, on se sent inférieur à tous, et si tu es malheureuse crois moi nous aussi nous le sommes, car cette jalousie maladive nous détruit autant que ton couple et le mien et ceux des autres, je vais te dire la miss, tu vas me dire je ne te connais pas vi c'est vrai, mais moi c'est du a mon enfance a la galère et les hommes cette jalousie et je n'arrive pas a me contrôler, pourtant j'aimerai car je suis tellement malheureuse de faire vivre et de vivre ceci, en me demandant si je ne serais pas mieux toute seule toute ma vie, mais ne doûte surtout pas de l'amour qu'il a pour toi, il a peur autant que nous tous, mais hélas cela nous perds, aide le, dis lui des mots qu'il a besoin d'entendre, de tendresse etc. Aide le et vous irez mieux mais surtout ne doute pas de son amour moi j'aime mon mec mais c'est comme tout on a besoin d'aide, sur ce je te laisse, dsl pour le message et je te dis bon courage a toi et ainsi surtout a tous ceux qui sont hélas comme moi, car ils se reconnaitront bisous. Sylvia. Je serais tj là pour vous.

Jalousie, acceptation

Bonjour David.

Je comprends très bien ton problème et je ne sais pas si je peux t'aider, mais j'essaie moi même de m'en sortir et malgré qu'une partie de moi (la jalousie) se débat encore intensément, je crois que je vais réussir à m'en sortir.

Je crois qu'il est inutile d'expliqué pourquoi je suis jaloux aujourd'hui, peu importe mon passé, l'important est ce que je suis aujourd'hui.

Ma copine est jeune, elle est au cégep depuis peu. Elle m'aime réellement de toute son âme et c'est réciproque. Nous avons une relation saine quoi que mouvementé par moment, mais nous profitons de nos conflits pour grandir et ainsi rendre notre couple encore plus fort. Elle veut passer sa vie avec moi et QUE moi, elle n'est pas vraiment intéressé aux autres hommes (étant donné l'aspect vide qu'il y a sans amour et surtout qu'a force de faire l'amour ensemble on en vient a une satisfaction bcp plus grande que lorsqu'on ne connait pas l'autre personne). CEPENDANT, elle aime regarder les autres hommes et admirer leur beauté. Elle ne peut s'empêcher de me raconter les belles rencontres qu'elle peut faire et y met une certaine émotion qui agresse sérieusement ma jalousie. Elle adore le football, et quoi qu'elle aime ce sport, il ne faut pas se cacher qu'elle a un faible pour les joueurs de foot et je n'ai rien d'un joueur de foot.

Voilà pour être bref. Je suis confronté à ma jalousie trop souvent. Même si je sais qu'elle ne pourrait me tromper, cela m'agresse beaucoup.

J'essais de combattre ma jalousie. D'avaler des petits morceaux, un à la fois. J'ai tendance à m'imaginer les pires scénario...arrgg. Mais j'apprend à accepter. Je me test et me retest. Et sérieusement... quoi que je sois encore jaloux, j'ai fait des grand pas. La clef, je crois que c'est la COMPRÉHENSION et l'ACCEPTATION. Je m'intéresse bcp à la spiritualité (pas la spiritualité new age bon marché) et à la métaphysique, qui est spirituelle en soi. Cela m'aide parce que j'ai une toute autre vision du monde.

Je me suis fixé un but, quoi que je le refuse parfois, c'est de n'être plus jaloux. De m'en libérer. Test toi, comprends-toi, comprends là. Parle avec elle. Ça m'aide bcp de lui en parler. On a eu des durs moments, on en aura certainement d'autre. Mais on s'aime et on veut passer au travers. Je crois qu'il faut avant tout être convaincu d'être l'homme dans la vie de ta copine. Je veux dire, savoir que le #1 c'est toi, même si les autres peuvent être attrayant. Ensuite, ce libérer de ce que les autres pensent. (pas facile). Exemple et je vais être direct: "Ah j'me suis tapper sa blonde" "Sa blonde s'tune cochonne, une salope" "J'suis plus viril que lui car j'ai eu sa copine" "C'est un cocu" "Sa blonde ne doit pas être satisfaite elle regarde ailleurs tj". Il faut se libérer de ses jugements que les autres pourraient avoir. Car ce n'est pas forcément la vérité.

J'essais de tapper tout ça rapidement lol, le temps me manque.

Dernierement, j'ai dit a ma copine d'essayer de se trouver un gars, l'embrasser et même couché avec si elle a envie. Par amour pour elle, mais surtout par amour pour moi. Pour confronté au probleme. Sortir ma souffrance et comprendre qu'elle est inutile. Comment je vais réagir? J'en ai aucune idée. Je me sens plutôt bien toutefois. J'ai confiance. Ceci pourrait aussi me libérer de mes propres désirs, ceux que je pourrais moi aussi éprouver envers une autre fille et ce même si ma copine est pour moi, la femme de mes rêves, la femme de mes fantasmes.

J'ai pas le temps de me relire, j'espere que j,ai été clair et que ça peu t'aider. Affronte ta jalousie. Faut pas fuir. Mais affronte là à ton rythme, pas à pas. Je sens que je suis loin de m'en sortir encore, mais à la fois, je sens que je suis si près et je crois que je goute déjà à ma libération.

psychochat

Slt à toi et merci pour avoir parlé du psychochat, j'y suis allée j'en ai parlé à une femme, elle m'a dit de l'écrire sur le salon, ce que j'ai fait mais personne ne devait connaître le problème de jalousie maladive car pas eu de réponse. Bon courage à vous tous.

tchat

Il faut suivre le lien Psychochat pour discuter en direct sur ce site.

Cath

Slt miss, je comprends ton désarois des hommes,tu te remets en question, mais bon là cette situation avec le mec qui te dit qu'il n'a pas de sentiments je t'avoue que c'est très dur à accepter, je ne sais pas si tu es comme nous au point d'une jalousie maladive, mais j'espère pour toi que non car tu ne vis plus, moi je sais que lorsque je suis seule je ne fais pas de crise de jalousie, mais comme là j'ai mon mec cela va faire 4 mois et le peu que son regard tourne vers une nana je lui fais une crise ou si tu veux plus savoir hélas aussi sur la télévision, c'est dur je t'avoue de ne pouvoir se retenir, c'est plus fort que soi, d'une tu rends ton partenaire malheureux et toi aussi, et à force comme moi je me demande si je ne serais pas mieux toute seule car ce n'est franchement pas la première fois que j'agis comme ça.
Moi je trouve ce site bien, mais il nous manque un tchat spécial pour nous communiquer entre nous, de nous aider en discutant, j'aimerai parler à des gens qui sont comme moi si quelqu'un veut discuter moi je suis prête à le faire aussi car j'aimerai tellement m'en sortir vivre heureuse car franchement la jalousie maladive est une chose trop horrible à vivre.
Mon email :⋯@⋯.com
Sinon je vous dis à tous et toutes soyez fort et surtout bon courage, je suis avec vous en espérant que tous s'en sortent.

J'ai peur de d'être jalouse

Salut,

J'ai toujours manqué de confiance en moi. Je suis dans la vingtaine est mes relations sentimentales ont toujours été courtes pour différentes raisons : ou bien le gars voulait seulement une amante ou bien c'était un gars qui venait de quitter son ex et qui hésitait... Je n'ai jamais vécu quelque chose de très sain. Ces relations ont vraiment miné ma confiance en moi qui était déjà basse. J'ai tellement eu de peine car j'ai toujours eu l'impression de ne pas avoir de valeur pour eux.

Ce qui me pousse à me questionner est ma dernière relation. Je m'étais éprise assez rapidement de lui. C'est lui qui s'était avancé et qui m'avait courtisé en premier. Il avait l'air très intéressé mais, il sortait d'une relation avec une fille qui était dépendante affective et il cherchait à fuir cela.

Lorsque j'ai commencé à lui avouer mon intérêt car il me plaisait beaucoup(je lui ai demandé comment il voyait notre relation et je lui ai dit ce que je cherchais après trois semaines... je sais que c'était tôt mais je voulais me protéger), il est alors devenu assez indépendant : il ne m'appelait moins souvent et se montrait moins empressé lorsqu'il ne faisait. Il semblait plus distant lorsqu'on se voyait.

Ça m'a rendue vraiment insécure au point de vraiment en souffrir psychologiquement car je m'étais attachée. J'angoissais (je pleurais) lorsqu'il était 15 minutes en retard et lorsqu'il ne m'appelait pas lorsqu'il avait dit qu'il le ferait. J'avais peur de le perdre à tous les instants.

Après un mois comme cela, j'avais peur qu'il y ait quelqu'un d'autre étant donné que je ne le connaissait pas beaucoup. Il parlait parfois d'une ou deux "amie", ce qui m'inquiétait un peu. Je lui ai demandé s'il voyait quelqu'un d'autre et je lui ai confié que j'étais insécure étant donné mes expériences passées. Il a dit qu'il m'adorait comme amie, comme amante mais, qu'il n'avait pas de sentiments amoureux pour moi mais, qu'il ne voyait personne d'autre. Ça m'a fait de la peine d'en avoir encore un qui ne s'intéressait pas vraiment à ce que j'étais. J'anticipais la suite habituelle.

Il m'a dit que ce qui le dérangeait en moi était ma dépendance !! C'était la première fois qu'un gars me disait ça ! Moi, je lui ai dit que j'avais seulement un grand besoin d'affection.

Je l'ai quitté à deux reprises car je souffrais trop à l'intérieur. Ça m'empoissonnais vraiment l'existence. J'aurais eu besoin qu'il me rassure mais, il ne pouvait pas dire des choses qu'il ne pensait pas ! J'avais des sentiments et pas lui. Je voulais de l'amour pour une fois et pas juste du sexe pour du sexe.

Je n'ai jamais été ouvertement jalouse avec lui. Je lui ai parcontre avoué mon insécurité mais, d'une façon fragile toujours. Il écoutait mais, je crois qu'il s'est fatigué de tout ça.

Tout ça pour dire que je me demande si c'est mon insécuté qui a provoqué son désintéressement ou si c'est son comportement qui a provoqué mon insécurité. C'est difficile à dire. Cette relation a durée 3 mois.

Est-ce que je suis jalouse étant donné mon insécurité ou est-ce que j'avais raison d'être insécure dans ces conditions ?

S'il avait été attaché à moi, est-ce que j'aurais été moins insécure ? J'espère.

J'ai peur de devenir jalouse dans le futur car j'accumule les échecs et je sens que ma confiance n'augmente pas nécessairement. J'ai tellement un grand besoin d'affection que j'ai peur de vouloir retenir l'objet de mon affection d'une manière exagérée et ainsi, provoquer d'autres échecs.

J'ai déjà fréquenté des gars jaloux sans raison et j'ai trouvé cela insupportable. Je ne l'étais pas à l'époque. Je crois que j'ai été comme ça parce que c'était la première fois que je m'éprenais vraiment de quelqu'un.

Je sais que la jalousie est un problème de confiance en soi. Je sais aussi que je veux me faire respecter et fréquenter un homme fidèle qui m'aime.

C'est vraiment une émotion qui fait souffrir.

Est-ce que vous trouvez que mon comportement (insécurité) était exagérée ?

Merci de votre opinion

Moi aussi je suis comme toi.

Je comprends ce que tu vis, car je sais que tu en souffre énormément, moi aussi je rends la vie impossible à vivre avec cette jalousie maladive, de se sentir inférieur aux autres, de ne pas se sentir désirable, je lis attentivement tous les trucs sur la jalousie maladive et j'avoue qu'hélas c'est mon cas, je ne me sens pas heureuse car la jalousie nous détruit autant que l'être que l'on aime. C'est un geste plus fort que nous et nous n'arrivons pas à contrôler, et d'après ce que j'ai pu lire c'est qu'une thérapie qui pourrait nous aider. Alors je te dis j'espère que tu trouveras la solution et saches que je te comprends car moi aussi j'en souffre et ceux autour de nous aussi. Si vous voulez m'écrire pas de problème. Bisous à vous. En espérant peut être vous lire.

jealousie

Je comprends tout a fait ta copine car je vis le même calvaire avec mon copain. Il m'étouffe, j'ai l'impression de ne pouvoir plus rien faire sans lui. Il est meme jealoux lorsque je vois mes copines.je ne sais plus quoi faire. je commence d'ailleurs à déprimer.

La jalousie...est -ce bien de l'amour??

Rosau pr ma part j'y pense sans cesse et je me dis qu'en fait la jalousie est une forme Perverse d'egoisme!
Le jaloux n'est pas amoureux de sa femme mais de lui meme...
En tout cas je suis vraiment malheureuse car tout les moments que je passe avec mon homme sont des "Instants engueulades"...Genial non?...
Jaloux vous n'etes que des egocentriques et je vous hais car je ne vous comprends pas.
Bisous. Et à tout ceux qui vivent avec un ou une jalouse bon courage (ne vs laissez pas faire surtt si il y a une alliance:violence-jalousie.

à Océane 17

je n'ai cessé de réfléchir au sujet, du moins toute ma vie de femme.
J'ai essayé de comprendre si cela tenait à la personnalité même de l'homme qui pratiquait la jalousie excessive et aveugle (ne pourrait-on pas l'appeler autrement, d'ailleurs, car à mon avis c'est bien plus que ça, une vraie pathologie)
ou alors, A MOI ????
DUR, vraiment très dur, de se dire qu'on fait les choses bien, du mieux possible, avec amour et honneteté, et qu'en retour, il y a une volonté délibérée de négation de votre personne
je continue encore et encore à y réfléchir, car je n'ai pas la réponse, que des pistes...
et puis ma réaction de toute façon, elle est de fuir absolument toute situation ccomparable
enfin, je suis prête à continuer à en parler, j'aimerais que des jaloux repentis s'expriment pour nous dire ce qui s'est passé
ça pourrait être un apaisement
bises

rep à Roseau

Bonjour Roseau.
Je suis moi meme actullement avec un homme jaloux et ton histoire m'a interpellée surtout quand tu dis avoir affaire à des "gamins irresponsables".
Selon mo la jalousie de l'homme est egoiste!Il ne voit pas qu'il fait souffrir sa compagne.
Et là ou je te comprends Roseau c'est que tout comme toi j'ai l'impression de donner beaucoup de ma compréhension.De plus j'ai un horrible sentiment d'injustice!En effet pourquoi me soupçonne t'il?Fidèle, aimante , il ne pourrait pas trouver plus sérieuse.
La jalousie est révoltante.Les jalousé(e)s sont constamment déprimé(e)s par cette situation.
Je ne me rebelle meme plus qund il "m'engueule" dans la ru pour un autre homme que je n'ai MEME PAS regardé.
Ce sentiment est humiliant et destabilise la femme.C'est vrai :à force d'etre soupçonnée on se demande ce que l'on vaut....progressivement mon copain me fait perdre le peu de confiance que j'ai en moi...
Esperant que nous sommes peu à vivre cette situation.
bisous à tout le monde.

jalousie

Salut Jeannot, merci pour ta réponse. Oui tu as raisons de lui faire des compliments et de lui dire qu'il n'y a que lui dans ma vie c'est ce que je fais continuellement, je lui ai même dit que liberté n'était pas synonyme de trahison, mais malgré tout il ne me croit pas. Depuis qu'il a rompu pas de nouvelles. Je crois qu'il souffre de cette situation. Il m'a dit de ne plus l'appeler et si je n'appelle pas il va penser que finalement j'ai vraiment quelqu'un. Alors que faire ? J'aimerai tellement lui parler de sa maladie et lui dire que je m'engage à l'aider, mais j'ai peur qu'il le prenne mal. Un jour il m'a dit qu'il n'avait confiance en personne sauf en son fils. Il me faudra beaucoup de courage et de perseverence pour arriver à lui redonner confiance ou tout simplement lui faire suivre une thérapie. Sais-tu si ce genre de maladie se soigne. Ou bien restera t'il jaloux toute sa vie ?

jalousies...

Bonjour,
j'ai été très touchée par les différents témoignages que je viens de lire.
La jalousie est un sujet qui m'a toujours beaucoup intéressée, et je vais vous expliquer pourquoi.
Je me suis mariée à vingt ans, avec un homme qui en avait trente, pour qui j'avais de la tendresse et de l'amitié.
Peut-être une semaine après notre mariage, nous rencontrons dans la rue, près de chez nous, un de mes amis, qui d'ailleurs était présent pour notre mariage.
J'étais heureuse de cette coïncidence, et je m'approche joyeusement de lui en poussant mon mari, afin que nous amorcions une conversation amicale.
A ce moment je découvre sur le visage de mon mari une expression affreuse et je comprends qu'il est jaloux (sans raison).
Donc la conversation avec l'ami rencontré tourne court (car mon mari fait la gueule).
Dans les jours qui suivent, je suis bouleversée. Je réalise que j'ai affaire à quelqu'un qui ne sait pas trop maîtriser ses pulsions.
Quelque mois après, nous avons une conversation sur un mode badin, mon mari et moi-même. Je lui demande "et si un jour tu découvrais que je t'avais trompé, qu'est-ce que tu ferais ?". En fait, j'attendais qu'il me réponde : "et toi ?". Il m'a répondu, non pas en riant, mais avec beaucoup de méchanceté : "je le tuerais".
Il faut préciser que vraiment, vraiment, il n'avait aucune raison de jalousie à mon égard.
J'aurais un certain nombre d'anecdotes semblables, celles-ci m'ont paru révélatrices, car elles me sont arrivées dessus très violemment.
Dans les années qui ont suivi, j'ai fait beaucoup d'effort pour comprendre ce que pouvait être la jalousie.
Je n'y parvenais pas du tout.
Je découvrais que je n'étais pas jalouse, et je n'y comprenais rien.
En fait mon mari m'a trompée fréquemment et sans ménagement (à savoir, il ne se privait pas de me le laisser deviner ! Or n'étant pas du genre à soupçonner, je mettais quand même du temps à comprendre).
Durant ces années, je restais la même. J'étais non pas jalouse de ses liaisons, mais furieuse (c'était strictement raisonnable). Car bien entendu il choisissait mes "rivales" parmi des femmes moins belles, moins cultivées, et je crois, moins sympa que moi (l'une d'entre elles m'a longuement poursuivie au téléphone, à n'importe quelle heure de la nuit, pour me raconter beaucoup de sottises).
Je rationalisais toujours ces histoires.
Donc, j'essayais d'en parler avec lui, car je me disais qu'il souffrait.
Mais chaque fois il trouvait une échapatoire, je n'oublie d'ailleurs pas les mots qu'il employait "oh, c'est fini, de toute façon, elle était folle" ; "ne fais pas une histoire pour rien" et d'autres amabilités.
Je ne comprenais rien à moi-même, en même temps, je me disais : il faudrait peut-être que tu sois jalouse ?
Mais ça ne correspond pas du tout à mon tempérament. Je serais totalement incapable d'aller fouiller les poches de quelqu'un ou d'essayer d'écouter une conversation tél.
Mais tout ceci s'est très très mal terminé, je le dis tout de suite.
Mon mari m'a frappée par surprise et très violemment de nombreuses fois, et sans raison.
Moi, bêtement, à l'époque, j'essayais toujours, malgré ma peur et l'humiliation que je ressentais, de l'aider à formuler ce qui pouvait ne pas aller, mais il se bloquait, comme s'il voulait absolument avoir eu raison.
J'ai divorcé.
Or, après cette page noire, j'ai rencontré un autre homme, nous étions plus sur un plan de connivence, à vrai dire je ne pensais pas qu'il serait capable de jalousie.
Sa jalousie a commencé, non pas parce qu'il me soupçonnait de le tromper, mais parce qu'il aurait souhaité que je passe tout mon temps avec lui, ce qui est très très différent du cas de mon mari (qui je pense avait une pathologie).
Ce qui s'est produit, en fait, c'est que je devais bien sûr m'occuper de mes enfants, et du coup, la nouvelle relation sur laquelle je comptais beaucoup, et dans laquelle je m'étais beaucoup investie, a commencé à s'effondrer.
Il m'appelait à 2 heures du matin, sous des prétextes divers, la conversation n'en finissait pas, je n'en pouvais plus, j'ai fini par décrocher mon téléphone lorsque je me couchais. Ensuite, là aussi sans raison, il a commencé à "s'accrocher" excessivement, dès que j'avais une activité hors lui, il ne cessait de m'appeler, disant qu'il était malheureux, que j'étais une ingrate, que je ne pensais jamais à lui, etc...
Ca a duré ainsi des mois, jusqu'à ce que je n'en puisse plus et que je me sépare de lui, j'avais essayé de parler, de me fâcher, enfin rien n'avait donné de résultat.
Là aussi, je me disais, il y a un truc, je n'y comprends rien, je tombe sur des hommes jaloux, je leur donne tout, et malgré tout ils sont jaloux.
Il faut préciser que je suis quelqu'un de très entier, très enthousiaste, donc, je donne beaucoup, j'écoute, j'aide, etc.
En échange, j'attends, en cas de coup dur, un peu de maturité et de gentillesse ; cependant, je crois qu'étant très responsable et indépendante, on s'imagine que je n'ai besoin de rien, et on s'attend à ce que la relation se poursuive toujours sur le même mode, j'écoute, j'aide, etc, mais n'ai bien sûr besoin de rien !!!
j'ai beaucoup réfléchi à cela, car j'ai beaucoup souffert d'être ainsi ignorée dans ma personnalité même.
Si j'exprime ici mon témoignage, c'est que, je crois, il peut aider les "jaloux", dont je suis persuadée qu'il existe différents types (voir plus haut !!!), des inguérissables parce que refusant de règler des problèmes anciens, et des plus sympas, inconscients du mal qu'ils font.
J'ai eu le sentiment, dans ces histoires, où je vous jure, j'en ai versé des larmes et des larmes, avoir affaire à des gamins irresponsables. Donc, la seule qui pouvait faire face, c'était moi, il fallait toujours que je ne compte que sur moi, et j'aurais bien voulu être chouchoutée, de temps à autre.
J'espère cependant connaître la jalousie (modérée !!! et normale !!!) un jour ou l'autre. J'espère que vous m'avez lue, et continuer à échanger sur le sujet.
Bien amicalement.

reponse

Salut
je ne connais pas la situation exacte et donc je peux me tromper ...

mais j'imagine de ce que j'ai lu que le probleme ne vient pas d'une facilite pour lui a ne pas s'attacher... j'ai plus l'impression qu'il manque de confiance en lui et reste donc persuadé qu'il finira par être trompé ... la seule solution ne peut donc venir que d'une reprise de confiance en lui
mais la c'en est a un tel niveau qu'il faut qu'il consulte pour analyser profondement la cause de son manque de confiance... peut etre le traumatisme du premier divorce peut etre un truc avant ... qui sait ?? :-/

quoiqu'il en soit ton desir de liberte est legitime et ses reproches ne doivent pas etre faciles a vivre...
donc essaies de le rassurer en lui expliquant calmement ce que tu ressens :
-tes sentiments pour lui
-ton desir naturel de liberte, qui n'est pas synonyme "d'adultere"

peut etre qu'a force de compliments tu arriveras a lui redonner confiance ... on sous estime bien souvent l'importance d'un compliment
bon courage

jalousie

Salut David,
J'ai trouvé ton message sur le forum aujourd'hui et j'ai tout lu avec beaucoup d'intérêt. Je te félicite pour ton courage d'avoir pu en parlé. Je découvre cette jalousie maladive depuis quelques jours seulement et je suis bien contente de ton témoignage. Si tu pouvais me répondre et m'aider j'en serais reconnaissante.

Je fréquente un homme depuis prèsque 1 ans et je m'apperçois aujourd'hui qu'il est d'une jalousie excessive et maladive. Alors que c'est moi qui devrait être jalouse avec tout ce que j'endure.

Lorsque nous nous sommes rencontrés il était déjà avec une fille et m'a dit à ce moment là "je soupçonne qu'elle me trompe" ce qui justifiait son attirance envers moi. En quelques sortes c'était son mobile pour la tromper aussi.

Notre relation s'est poursuivie mais il ne l'a quitté définitivement que très récemment (pendant tout ce temps j'ai bien accepter l'autre). Il insiste sur le fait qu'il la soupçonne d'avoir d'autres aventures et que depuis qu'il ont rompu elle ne l'a pas recontacter ce qui confirme son hypothèse.

En tout cas depuis un an notre relation est très forte. Mais très cyclique. Il a fait des crises, j'ai plusieurs fois essayé de le quitter mais suis toujours revenue parce que j'ai beaucoup d'estime pour cet homme de 44 ans. Mais son discours a toujours était qu'il n'est pas assez bien pour moi, ou alors qu'il ne veut pas s'attacher etc...

Depuis quelque temps et encore plus depuis qu'il a définitivement rompu avec son ex, la situation s'est dégradée. Il m'appelle sans arrêt à toutes les heures du jour et de la nuit pour vérifier ce que je fais et si je suis bien chez moi. Il me demande des preuves à savoir si j'étais bien au courses en demandant à regarder le ticket de caisse, il est même venu une fois chez moi sans me prévenir en soupçonnant d'y trouver quelqu'un et en confirmant avoir vu une ombre s'enfuire, sans oublier biensûre de vérifier les coups de fil que je passe, les messages sur mon portable, de faire des reflexions sur ma tenue vestimentaire et j'en passe...

Il y a quatre jours ils était à une soirée à laquelle je ne pouvais pas me rendre car moi-même invitée à une soirée chez une amie de longue date qui fêtait les 40 ans de son mari (j'avais mes enfants avec moi). Nous nous sommes parlés en début de soirée en se souhaitant une bonne soirée à chacun, tout allait bien. Puis je me suis rendue à ma soirée mais je n'ai pas emporté mon portable avec moi. En rentrant dans la nuit j'ai vu qu'il avait essayé de me joindre sur le fixe. Je l'ai donc appeler pour le rassurer que j'étais bien rentrée. Mais il était en crise et son attitude a était très violente uniquement parce que je n'avais pas répondu au télephone ce soir là. "Tu étais avec qui ? Tu ne voulais pas être dérangée pourquoi ? Je te soupçonne depuis le début de notre relation (alors qu'au début souviens toi David c'était lui qui était avec une autre fille !!!) et puisque toi tu es libre alors moi aussi je voudrait être libre" ! Car pour lui liberté veut dire trahison. Enfin, qu'il vie mal notre relation etc, etc...

Pourtant je ne fais que lui répéter que je lui fais confiance, que je l'aime et que je lui suis fidèle puis je pleure parce que je suis contrariée et destabilisée....... Alors pour lui j'agis en victime et il me le répète sans arrêt. Comment dois-je réagir que dois-je lui dire pour le mettre un peu en confiance ?

Conclusion, à la suite de ça il m'a demandé de ne plus venir chez lui et de récupérer les affaires que j'y avais laissé. Mais il n'a pas dit clairement qu'il ne voulait plus me voir. A l'heure actuelle je me trouve dans une impasse parce qu'il ne veut pas que je l'appelle et si je ne l'appelle pas il va dire que finalement j'avais bien quelqu'un d'autre et qu'il a bien fait de me quitter comme pour son ex. D'ailleurs il dit toujours, "les femmes toutes les mêmes, elles finissent toujours par me trahir". Evidemment s'il les soupçonne, les mène en bourrique, qu'il dit ne plus vouloir les voir et ensuite se plaindre qu'elles n'appellent pas. Ma fois il est logique dans son raisonnement mais ça ne tient pas debout quand même.

Cet homme est divorcé depuis de longues années, il dit que sa femme était très jalouse et possessive ! Puis il a eu plusieurs aventures et un fils avec une femme qu'il a aussi quitté. La dernière, son ex, selon lui fumait trop et était alcolique. Pour lui je suis la fille parfaite, ne fume pas, ne boit pas, je suis mignone, sympa, au lit ça marche super bien.... un rêve pour lui. Mais il dit sans cesse qu'un jour je partirai parce que je suis trop bien pour lui.

Il a toujours dit qu'il ne voulait pas s'attacher et je pense que c'est pour une bonne cause, parce que comme ça les soupçons ne viennent pas et il peut changer de partenaire autant de fois qu'il le souhaite sans avoir de remords ou de crises. Je crois qu'il s'est attaché à moi un peu plus que ce qu'il aurait voulu et voilà qu'il se met à délirer. C'est comme si c'était un autre homme, il devient odieux, ne veut rien comprendre et rien écouter ou alors comprend de travers. Tout ce que je peux dire ne sont que des piques ou autres poisons qui viennent l'envenimer d'avantage. Et pourtant je l'aime et ne l'ai jamais trahit.

Il est musicien, il m'a récemment parlé d'une fille qu'il avait vu lors de son spectacle qu'il avait déjà vu de longues années en arrière mais qu'à l'époque rien ne s'était passer entre eux et que là il aurait bien voulu mais comme il était avec moi il ne l'a pas fait parce qu'heureux d'avoir une relation stable avec moi. Il disait changer pour être mieux. Puis une semaine plus tard cette histoire de coup de fil. Ce serait-il senti frustré de ne pas avoir pu aller avec cette fille et cela aurait-il amplifié sa crise de jalousie maladive pour justement ce donner un mobile pour aller avec l'autre. Comme il l'a fait lorsqu'il m'a rencontré moi ?

David je suis désepérée car je l'aime et je ne sais pas quoi faire. Tout porte à croire qu'il est effectivement malade, dois-je lui en parler ? Dois-je le rappeler ou attendre que lui m'appelle ? Mais surtout quel attitude dois-je avoir envers lui ? Comment ne pas être victime ?

Merci de me répondre, même une courte réponse. J'espère que pour ta part les choses vont bien si je peux te venir en aide n'hésite pas à me le demander.

pire que le mensonge, la certitude

Ce qu'il faut savoir c'est que le jaloux se culpabilise souvent et donc se dévalorise. C'est un cercle vicieux sur le mode du fantasme - dévalorisation. L'autre ne doit non seulement pas juger de cette faiblesse affective mais non plus faire culpabiliser l'autre. La jalousie maladive est une blessure de l'égo qui ne demande qu'à s'ouvrir. Et ne doit pas être minimisée!!
Cette jalousie est une demande à l'aide, peut-être au lieu d'être dur, te ferais-tu tendre et sensible en exprimant cette peur correctement, tu t'aperçevrais qu'elle n'est que faiblesse et impuissance. Elle survient dans les moments où la vie ne donne pas entière satisfaction, où l'on est pas trop productif, ou bien fier de soi, ou bien en proie à du désarroi... C'est bien cela!! la jalousie est un symptome d'une blessure du moi, parfois incertain et fragile...
J'ai fait l'expérience personnelle, les fois où je sentais monter cette peur et impuissance mélangées me menant à la colère et la rancune...je me suis dis "tu as peur de le perdre ou de n'être plus son centre, ou tu as besoin d'être réconfortée, demande donc cela!!", je l'ai fait avec humilité, fragilité. Ma demande de réconfort a été bien accueillie et la tension s'est estompée. C'est cela aussi le couple, demander et accepter d'être sécuriser, régresser autant de fois nécessaire pour avancer vers une libération... enfin je pense...j'ose espérer...
Quant aux certitudes, une phrase que j'aime bien et qui dit "pire que le mensonge, les certitudes...", donc dac ak toi!!!

jalousie

Hello,
Merci pour ton avis.. car il est bon de ne pas se sentir trop seul...
Il est marrant aussi de voir que dans la plupart des cas , dans les forums comme dans la vie, ce sont plutot des filles qui sont sensibles a la jalousie et qui en communique.
Comme tu le dis dans mon cas, je pense a peu pres avoir cerné les motifs vécus et inconscients de ma jalousie.. et en même temps on ne peut faire le travail tout seul .. car malgré ma volonté rien ne m'aide à guérir jusqu'à présent. J'ai alors penser comme toi a participer a des reunions de groupes mais il est difficile a la fois de franchir le cap et aussi de trouver le bon endroit car certains conseillers peuven s'avérer plus nuisibles encore...
J'aimerais, parce que je vais bien aujourd'hui, d'aider et partager avec toi mon envie de guérir car comme tu le dis, encore une fois si bien, le bonheur est là et n'attends que nous. Cependant, je n'ai guère de réponses.. Les clichés sont toujours les mêmes: faire confiance, vivre le jour présent, être fier de sa ( son) compagne (-on)( la mienne est mannequin !! ), être hédonite ( Dieu sait que j'essaie), mais je crois surtout que dans toutes névroses il faut surtout apprendre a se connaitre soi meme ...
La derniere fois qu'une crise est arrivé, c'etait en partant a une soirée ou elle s'etait faite particulierement belle.. Ce qui en soit est logique ! Mais ce qui est deja trop pour moi... Ne lui ayant ensuite pas parler pendant deux jours, j'ai ensuite décider d'amorcer le sujet. Ce qui est ressorti de cela tiens en deux axes majeurs:
1- Elle doit continuer a vivre comme bon lui semble en menageant ( un petit peu, ma susceptibilité) mais sans jamais prendre ni la position de victime ni celle de coupable.
2- Nous devons en parler avant... c'est a dire qu'avant de sortir l'autre soir , elle devait prendre l'initiative de me rassurer, de m'expliquer, et pourquoi pas de me convaincre qu'elle avait besoin de se plaire a elle-même autant qu'a moi et peut-etre aussi , et bien a mon avis, aux autres... Les choses vont toujours mieux en le disant !
Voila ce que je peux te dire aujourd'hui ..
Merci encore pour ton message Je crois que l'échange d'expérience est une tres bonne chose et que la distance apporter par l'écriture ur un forun peut permettre de mieux de se livrer et surtout de faire un effort d'analyse lucide..
J'ai laissé mon mail (⋯@⋯.fr) car je suis tres peu souvent sur Internet et n'y ai pas accés au boulot.. Alors si l'envie ou le besoin te prends de communiquer.. n'hésites pas !
Bonne journée,

Ton avis

Bonjour,
Je suis d'accord avec toi pour dire que par nécessité l'autre doit ménager la suscéptibilité du jaloux.
Cependant, la jalousie ne fait qu'augmenter et les besoins du jaloux s'amplifient. Ainsi dans ma situation si elle me donne la main, je lui prendrais un jour le bras , puis la serrant au cou, j'en finirai pas l'étouffer. Le cycle étant ainsi relancer car plus je la presse et plus je pense qu'elle finira par partir...
Nous en avons récemment reparler car lorsque j'ai poster le premier message j'etais en pleine crise et donc il fallait que nous en parlions.. Elle s'est bien evidemment mise à pleurer a un moment car je suis dur dans ces cas-là mais je lui ai alors bien fait comprendre qu'elle ne devait prendre ni une attitude de coupable, ni de victime car dans les deux cas elle finirait par perdre... me perdre ??? Car je suis deja parti une fois entre autre pour cette raison car je me sens responsable constamment de lui faire vivre ces situations.
J'en parle ici de maniere libéré car aujourd'hui ca va a peu prés..; mais demain peut-etre mon discours sera-t-il autre...
Pour finir je te dirais que je "deciderai" bien de lui faie confiance mais il faudrait pour cela que l'autre, celui qui est en moi et a ma place lorsque l'angoisse jalouse m'envahit, laisse une part de libre arbitre a ma conscience pour que j'y arrive...
Dans tous les cas, je pense que les certitudes sont des ennemis de la vérité plus grandes que les mensonges et il est difficile pour moi d'accorder ce fait avec la confiance que d'ailleurs je n'éprouve pas plus pour elle que pour moi et que pour la nature humaine ...

Merci pour ton message .. A+

mon avis

Dans la jalousie, il y a cependant une part de responsabilité qui incombe à l'autre aussi!!
Moi, je sais que mon chéri est TRES jaloux. Je vais pas le titiller!! style laisser des blancs, dévier la conversation etc... Je vais le rassurer!! Car je comprends sa peur et sa douleur, je sais qu'elle est trés vive et ne veut pas qu'il en souffre. Sont-ce vos compagnons comme cela? titillent-ils votre jalousie? avez-vous l'impression qu'ils ne comprennent pas ou ne veulent pas comprendre cet abîme d'angoisse généré par la jalousie?
Moi aussi, je suis trés jalouse, mais je suis tombée sur un homme identique, qui connait ce genre de sentiment ainsi que les émotions que cela générent et donc...on se ménage...
De temps en temps on se raconte des scénarios horribles avec meurtre à la fin dans le cas où l'autre nous trompait et ce genre de conversation exorcise un peu nos angoisses!!
Je crois que l'amour c'est aussi décider de faire confiance (au moins à 90%) en l'autre. Resterait normalement que 10% à gérer...

jalousie

Salut David,

J'ai lu ton histoire et je peux te dire que je vis la même chose actuellement. Malheureusement, je n'ai toujours pas trouvé un moyen de vivre avec ça ou de faire partir cette stupide jalousie et possessivité.

Tout ce que je peux dire, c'est que j'essaye de trouver l'origine de cela. Apparement pour toi, c'est certainement une conséquence de ta rupture avec ton ex. Inconsciemment, tu as peur que ton amie fasse la même chose. Du coup un rien provoque ta jalousie.
Dans mon cas, je n'arrive pas à mon contrôler. Ce qui est pire!! crois moi. Lui aussi il est las de mes crises et il fait tous pour les éviter.
Je pense que même si tu refais ta vie avec une autre femme, le problème reviendra.

J'aimerais suivre une thérapie de groupe avec des personnes qui souffrent de jalousie et possessivité. Peut être que cela m'aidera. Le tout est de faire le pas.

Pour toi, je ne sais pas ce qui peux t'aider car tu dis toi même que tu lis bcp sur la psychanlise et la philosophie. Mais peut être que cela ne suffit pas et qu'il faut te faire aider par quelqu'un qui posera les bonnes questions.

Je comprend très bien tout ça et je sais à quel point cela fatigue. Le pire là dedans c'est que l'on se rend soi même malheureux. Alors que le bonheur est là à nos pieds! Le tout est de lui ouvrir la porte mais on a toujours pas trouvé les bonnes clés.

je ne t'ai pas apporté de solutions mais au moins tu vois que tu n'es pas le seul à vivre cela. Si tu trouves quelque chose, n'hésite pas à le faire partager.

Nath