sos claustrophobie

Bonjour à tous!

Je suis une étudiante de 23 ans et j'avais écris il y a environ 6 mois parce que je me sentais décalée après avoir été victime d'un incendie et avori frôlé la mort.
Lors de cet incendie, j'ai été coincée dans l'ascenseur.
Depuis, je souffre d'un stress post traumatique et surtout d'une claustrophobie aigue.
J'ai fait des scéances de psychothérapie depuis 10 mois mais je change de ville souvent donc j'ai fait 7 scéances avec 3 psys différents donc pour le moment ca donne rien. Ces psys traitent mon stress postraumatqiues et un peu ma claustrophobie mais c'ets elle qui me fait énormément souffrir. Je suis, depuis le mois de septembre, totalement incapable de prendre l'ascenseur, l'avion ou le métro. C'ets très très handicapant. J'au du aller au Maroc en train et en bateau soit 36 heures de voyage au lieu de 2h 30, je me tape des escaliers à longueur de journée, même parfois 11 étages, et j'ai passé six mois à Paris à prendre le bus et à marcher parce que je ne pouvais pas prendre ni métro ni RER. Je suis fatguée et vidée, je n'ai plus d'énergie pour mes études ou pour toutes les autres éxigences de ma vie quotidienne et je dois commencer à travailler à paris dans 4 mois et je ne peux plus continuer comme ca.
J'ai vraiment besoin d'aide. avez vous personnellemnt, ou votre entourage, connu des cas de claustrophobie? Connaissez vous des gens spécialsés ou des associations?
Merci beaucoup.

Bonjour, J'ai 16 ans et je

Bonjour,
J'ai 16 ans et je suis dans un lycée assez grand. Pour moi, lors des repas, la queue de la cantine m'angoisse, passer une heure voire plusieurs dans une salle où on n'ouvre pas les fenêtres m'angoisse énormément et j'ai des crises de claustrophobies. A chaque fois j'ai peur d'en avoir à nouveau mais elles sont assez fréquentes. Je déteste ressentir cette sensation d'étouffement et auprès de mes amis, ce n'est pas toujours facile à expliquer. Le problèmes, c'est que je veux devenir pompier et que je passe bientôt mon bac ...
Pourriez-vous m'aider à résoudre cette claustrophobie svp ? :)

Ado et déja clostro

Bonjour a tous et à toutes moi je vais avoir 17 ans (lycéenne).
Je pense que je suis depuis toujours claustrophobe !

Je compatis avec vous tous à votre douleurs non seulement car c'est un cauchemar à chaque fois que nous sommes confrontés à ce genre de situation , et devons parfois essuyés les moqueries ou les rouspettements des autres ..

Je crois que c'est parce que je suis déja restés plusieurs fois coincées dans différents toillettes quand j'avais à peut près 9 ans .. et qu'une salle goss avait aussi tenté de m'enfermer dans une pièce .

Tout sa pour dire que mon cauchemar est quotidien
Quand je suis au lycée impossible de changer de toilettes je prend toujours le même! (sa n'a d'ailleur pas était facile d'y entrer ) .. et a chaque fois que je veux ouvrir la porte mon coeur bat de plus en plus vite de peur que celui ne soit coincé ! bouffés de chaleurs , palpitements ...

Dans les aires d'autoroute ou tout autres toilettes inconnues je n'y vais pas je peux parfois me contraindre a ne pas aller aux toilettes pendant une journée entière . Même chez moi je ne vérrouille jamais la porte . (je vous laisse imaginer les répercussions de ces divers situation .. )

Ascenseur un peut different quand j'y entre c'est parce que je suis obliger pour aller a l'hôpital ou à la clinique a chaque fois j'ai les larmes qui me montent aux yeux et on coeur bat très vites des bouffés de chaleurs bref LA PANIQUE !

J'ai également très peur d'être dans un bus au moment ou il faut faire la queue pour descendre sa ne vas pas asssez vite quand les personnes desendes il fait chaud , difficile de respirer en plus des bouffés de chaleurs j'ai envie de crier laissez moi sortir en premier ou alors depechez vous ! mais je me retiens pour ne pas parraître ridicule !

Par contre je n'ai pas peur des métros , des trains car je sais qu'il y ai facile d'en sortir !!

Donc c'est selon les situations

J'ai aussi horreur de la foule confinés dans un espace clos sa m'angoisse surtout quand il y a beaucoup de bruit car je sais que même si je mettrais a crier ou quoique que soit sa ne servirait à rien .

Sa me pourris la vie j'en pleure et ceux depuis maintenant l'âge de 8-9 ans mes parents disent que c'est dans ma tête que je fais des caprices mais je n'y peut rien j'ai reelement une maladie.

Je n'ai pas envie d'être toute ma vie comme sa !

AIDEZ MOI SVP !

merci d'avance .. Marion .

claustrophobie

bonjour j'ai 32 ans et je suis claustophobe depuis 5 ans environ. ça me gâche énormément la vie et je suis même un peu gênée des fois d'en parler avec des gens qui ont du mal à comprendre. Enfin bref... alors moi les ascenceurs j'ai fait une grosse croix dessus, ce qui fait que je me tape des étages comme pas possible, le train j'oublie, le bus je ne le prend jamais, l'avion bien sur que non, les sas de sécurité c'est même pas la peine (ma banquière ne m'a jamais vue !!!) je ne vais plus voir ma mère qui vit à paris parce qu'il y a 3 tunnels à traverser (je sais c'est horrible, mais c'est plus fort que moi. Et tout ça j'en ai marre ! donc j'ai décidée de me prendre en main et j'ai rendez vous avec un psychiatre qui fait des thérapies comportementales c'est ce qui marche le mieux avec de vrais résultats à ce qu'il parait, je commence en septembre donc je vous tiendrais au courant et je suis contente d'avoir trouvé un site pour les claustros parce que je ne trouvais que pour les agoraphobes

a plus

clautro

bonjour j'espere que malgre cet handicap vous allez bien moije suis claustro depuis 2 ans depuis que j'ai recommence a faire des crises d'epidepsie moi c'est la peur d'etre enfermer je ne vais jamais dans les ascenceurs ni dans les parkings ni dans les tunnels ou je voie pas la sortie et meme g du mal a aller dans les centres commerciaux avec lekel il y a des portes ellectriques ni dans les trains et les avions alors qu'avant je n'avais pas peur du tout je vais aller voir un psy pour m'aider e j'espere que ca marchera vu que g la volonte d'y arriver et je veux men sortir pour mon bien etre .car la peur m'envahit par exemple je ve demande a mon collegue ou on va aller et si il y a pas de tunnels car si il devre en avoir un je n'irait pas je trouve ca stupide car g l'impression de vivre quotidiennement que pour ma phobie et je n'ai pas envie de vivre comme ca tout de ma vie g que 20 ans donc je vais me faire aider et j'espere que je vous donnerez de meilleures nouvelles vous pouvez m'ecrire en revoir et merci

clautrophobie

Bonjour,

Je souffre moi aussi de cette phobie, car je suis resté bloqué quelques secondes de trop dans un ascenseur lorsque je n'étais encore qu'un enfant. Quelques secondes qui me coûtent cher...il m'est impossible de reprendre l'ascenseur, l'idée de prendre l'avion me tétanise et il m'arrive même d'en faire des cauchemars. J’ai moi aussi déjà parcouru plus de 15 étages à pied pour me soustraire à ma peur. Il en va de même en ce qui concerne les parcs d’attractions, les téléphériques et télésièges aux sports d’hiver. Je n’ai pour ma part pas peur du métro ni du train. Et je pense être un « claustrophobe de situation ». Je ne me sens « mal » que lorsque je perds le contrôle de décider de mes mouvements. Je m’explique : je n’ai pas peur du train ou du métro (même bloqué entre deux stations) car je sais qu’il existe de moyens (du moins en théorie) d’en sortir. Par contre, impossible de faire atterrir un avion ou de descendre d’un ascenseur bloqué entre deux étages ; impossible de sauter d’un télésiège ou d’un téléphérique bloqués au dessus du vide.
Il est désagréable de voir que les gens qui ne connaissent pas ces peurs ne peuvent pas comprendre. Personnellement, je me bats quotidiennement contre ces personnes, je revendique mon droit de ne pas être parfait, car eux non plus ne le sont pas.
Cette phobie m’handicape tous les jours, je travaille en effet dans un de ces immeubles modernes, qui comportent 20 ascenseurs et des cages d’escaliers uniquement destinées à l’évacuation en cas d’incendie, et donc inaccessibles de l’extérieur. Après de longues discussions avec la direction, j’ai finalement eu obtenu le "privilège" de pouvoir utiliser les escaliers. Mais je ne compte plus les jours ou j’ai involontairement déclenché les systèmes d’alarme, provoquant le mécontentement de dizaines de personnes (non claustrophobes évidemment, et donc incapables de comprendre…) qui ne manquaient pas de me le faire savoir. Un malheur n’arrivant jamais seul, je suis le seul claustrophobe de l’immeuble, dans lequel se trouvent plus de 300 employés……

Je vous souhaite à tous bon courage et n’oubliez pas que le métro, l’ascenseur, l’avion et les autres sont des inventions modernes, qu’on vivait très bien avant qu’on ne les fabrique, et qu’il est encore possible de le faire aujourd’hui, même si ça n’est pas toujours facile !!


Alex


claustro

Bonjour,

Je fais aussi partie des sujets "claustrophobes" depuis quelques années sans avoir réussi à en déterminer la cause. Je pouvais avant prendre le métro, être enfermé dans un train ou un avion sans ressentir aucune angoisse. Depuis quelques années c'est différent et j'ai trouvé une solution passagère à ce handicap. Je transporte toujours sur moi des comprimés de lexomil en cas de crise d'angoisse, sans jamais les utiliser. Dans un tgv, il y a quelques mois, qui est resté bloqué dans un tunnel 1/4 d'heure pour cause de panne d'electricité, j'ai commencéà avoir une crise de panique et j'ai vite avalé un morceau de lexomil, l'effet a été immédiat et j'ai pu supporter d'attednre un quart d'heure. MAis recemment dans l'avion, sujet à la même crise d'angoisse, j'ai renouvellé l'expérience du lexomil, cette fois j'étaisq soulagé mais pris de nausées à cause de l'altitude je pense...

Y a -t-il d'autres solutions que les médicaments?

A bientôt
Lou

claustrau

Bonjour
Je suis claustrau aussi et j ai le meme probleme avec les sas de securite
J aimerai que par la suite tu me donnes des infos sur la sophro , ce que ca a pu t apporter
bon courage

caustro aussi

Bonjour à tous,

J'ai 25 ans et souffre comme vous d'une terrible claustrophobie. Pourtant, je n'ai pas subi de traumatisme, mais le résultat est le même.

Rien que la vue d'un ascenseur me procure une panique insensée. Je ne peux entrer dans un sas de sécuriter, ni vérouiller les toilettes...

C'est une horreur qui nme gâche la vie,, ce que la plupart des gens ne peuvent absolument pas comprendre et je compatie avec vous tous. Je vais tenter la sophrologie et vous tiendrez au courant des résultats.
Courage à vous tous.

pareil

j'habite pariset je continue a prendre le metro et les ascenceurs malgré la clostro mais je ne prend plus l'avion.je me force magré mes angoisses ce rend ma vie pleine d'emotions (imaginer que l'onva mourir o - 1 fois par semaine quand le métro s'arrete entre 2 stations)donc je compatis tout en pensant que l'on trouvera bien une solution a ce mal(pitete qu'il faudrait detruire tous les avions les metros et les ascenceurs du monde).bon courage et ne desesperons pas

sos claustrophobie


Massilia, ton drame est d'être passée d'un état d'insouscience dont tout le monde bénéficie, à un état de totale inquiétude.

Ce que tu nous décris évoque de bien mauvais souvenirs pour moi.

J'ai comme toi vécu un accident, et en suis sorti indemne...

Seulement en apparence.

je me souvient d'une époque oû j'allais jusqu'à compter le nombre de passagers dans le bus, pour aller frénétiquement me mettre du côté où il y en avait le moins, afin de faire contrepoids !

Vois tu, on est beaucoups a être amenés un jour à faire ce type d'expérience.

On peut faire une très bonne thérapie, mais on n'aura jamais la certitude de maîtriser les situations futures.

Je pense que ton soucis actuel, et ce qui t'a amené à écrire, c'est cette incertitude, plus que le traumatisme lui même, dont si je comprend bien, tu as échappé à grands frais.

Ce qui t'empêche d'avancer, c'est ce dilemme.

Pour cela, il n'y a pas de remède miracle, mais il y a une porte de sortie.

Tu as acquis plus de conscience...

Considères que tu as une longueur d'avance sur tous ceux qui adoptent une attitude insousciente.

Tu as comme d'autres maintenant, élargi tes idées sur ce qui peut arriver, sert t'en comme d'un levier pour te transformer, et intégrer cette experience.

Regardes là en face comme je l'ai fait.

Je ne suis plus jamais monté dans un transport public sans avoir envisagé au préalable une issue de secours possible; d'un autre côté, je ne suis jamais monté dans un de ces engins avec l'intention d'en partir au courrant...

Phil

claustrophobie

Bonjour, je souffre de du même symptôme que toi et je suis à la recherche d'aide ou association quelconque qui pourrait m'aider. Je ne sais pas où aller chercher l'aide, as-tu trouvé un soutien quelconque depuis ton message ?
Nathalie