Dr Jekyl & Mr Hide.

Bonjour,

C'est l'histoire d'un couple d'amants fous et passionnés qui avait des projets de voyage autour du monde, de mariage, de bébés,...
Et puis du jour au lendemain tout s'est effondré. Le choc. L'incompréhension.

24 heures avant la rupture, il m'écrivait encore que j'étais sa princesse, 2 jours avant qu'il m'aimait et quelques semaines plus tôt qu'il ne pouvait ni ne voulait vivre sans moi, qu'il m'aimait à la folie et qu'on serait ensemble, partout et toujours.
De quoi devenir fou.

Il y avait 18 mois que nous étions ensemble. 18 mois d'amour fusionnel, de tendresse et de rêves communs.
L'été passé (il y a 3 mois), je suis partie 10 semaines en Espagne suivre des cours de langue. Il est venu me trouver 3 fois en tout.
C'était assez difficile de gérer la distance et je sentais qu'il souffrait beaucoup même s'il était le premier à m'encourager dans mon rêve.

Lorsqu'il m'a dit qu'il n'était plus sûr de ses sentiments il y a quelques semaines, j'ai demandé ce qu'il se passait et il a parlé de choses qu'il n'avait pas digéré cet été, que j'avais vécu comme si nous n'étions pas un couple. Il m'a aussi reproché mon attitude lorsque je rentrais de voyage d'affaires... il me trouvait sur une autre planète, trop carriériste pour nos projets selon lui.

Nous devions partir mi-mars 2004 en voyage. Nous avions parlé de peut-être essayer de faire un enfant à la fin du voyage...
Les sacs à dos, sacs de couchage, lonely planet étaient achetés. J'avais de la peine à penser à ce voyage du fait de mon travail très prenant et il s'est senti seul dans ce projet. Pourtant il savait qu'au fond de moi je me réjouissais... J'aurais dû plus le lui montrer sans doute.e

Les 3 dernières semaines ont été un enfer. Nous nous sommes vus quelques fois au début, mais j'étais en attente perpétuelle d'un signe de sa part. Il était tellement froid. C'était un étranger pour moi.

Un jour, nous avons couché ensemble et je l'ai réveillé au milieu de la nuit pour me coller à lui et caresser son visage. Il s'est fâché tellement violement et m'a accusé de n'avoir pas de respect pour lui car il devait dormir.
Suite à cet épisode, il m'a laissé 3 jours sans nouvelle malgré mes SMS, mails, lettres, téléphones. Il était "fâché". J'ai cru verser en entendant cela.

Je suis allé le trouver sur son lieu de travail et là aussi il était fâché que je vienne sans prévenir. Il a à peine bougé en me voyant, il était d'une froideur à glacer le sang. Il s'est vraiment senti agressé dans son univers alors que je voulais juste le voir 1 minute.

Je lui ai demandé à plusieurs reprises s'il avait qqun et il m'a toujours répondu non. Je le crois parce que malgré tout c'est quelqu'un de droit.

J'ai accepté ses remarques parce que je l'aimais. Je l'aime toujours d'ailleurs. Mais je ne peux pas concevoir qu'on change ainsi si rapidement.
C'est comme s'il avait "explosé" et que maintenant tout ce qu'il faisait n'était qu'un vaste programme de destruction (et d'autodestruction?).

Ca fait tellement mal de se donner à l'autre entièrement et qu'une fois que toutes les barrières sont tombées, de se faire jeter de cette manière... et tout cela à Noël. Le top.

Son histoire familiale n'est pas très facile (son père est parti quand il était ado en laissant sa mère et 5 frères et soeurs) et son premier mariage fut un enfer (femme hystérique et agressive, violente).
Il a un manque de confiance en moi évident qu'il justifie par des impressions et des choses totalement subjectives.

Tout cela est encore confus dans mon esprit.
Une chose est sûre: j'aime l'homme avec qui j'ai tant partagé et j'aimerais le retrouver si c'est encore possible. Ou est-ce que je dois vraiment oublier comme il le veut?

N'hésitez pas à me donner vos conseils. Ca peut toujours aider!
Allez, bonne année. Qu'elle soit riche en amour...

DGI


amère expérience

Chère(s) inconnue (et dgi) !

J'ai envie de réagir à ton message... il m'a beaucoup touchée. Ce qui m'interpelle, c'est que tu parles d'un conte de fées qui vire au cauchemar, et j'ai un peu du mal à comprendre comment ??? Quel contraste ! Je ne te juge pas, loin de moi cette idée, mais le début de ton récit faisait vraiment rêver. Les mots tels que "complicité", "complémentarité", "perfection".... tout ça laisse rêveur, c'est magique. Je ne peux pas prétendre avoir vécu ça aussi parfaitement et en fait je t'envie (du moins pour la première partie de ton histoire).

J'ai aussi vécu l'an passé une histoire intense - ceci plutôt pour répondre à dgi - et je me suis fait plaquer sans rien voir venir... j'étais sur mon petit nuage moi aussi, je pensais être très complice avec un homme (vraiment !), et que pleins de beaux jours heureux nous attendaient. Il semblait réellement très amoureux (je le ressentais très fort), et du jour au lendemain il a décidé de tout arrêter compte tenu des difficultés rencontrées et à venir (350 km entre nous ! procédure de divorce pour moi ! 1 enfant chacun de notre côté ! menaces de mon futur-ex-mari !!!) Voilà ! Pathétique non ? Il a rencontré quelqu'un d'autre et m'a jeté au visage qu'"ELLE" n'avait pas d'EX (comprenez : LE plus gros problème de notre relation !). Je suis vraiment tombée des nues. Ce qui est bizarre, c'est que lui était peut-être plus démonstratif que moi de ses sentiments... Je ne sais plus trop quoi penser. Cela fait 9 mois que c'est fini, et j'en souffre toujours. Il me manque. J'aurais voulu qu'il me laisse au moins son amitié, mais pour lui "fini" veut dire plus rien du tout.

J'ai peur pour mon avenir sentimental, j'ai l'impression que je ne tomberai plus amoureuse d'aucun autre homme et ça je ne le veux pas. Faut-il faire confiance aux hommes ? Peut-être pas complètement, pas aveuglément du moins, mais j'ai quand même envie d'y croire...

Cela me laisse un goût amer d'avoir été consommée et jetée comme un kleenex. De plus, le temps travaille vraiment au ralenti pour cicatriser les blessures ! ..... Je ne comprends pas qu'un homme amoureux se "programme" pour achever une histoire d'amour. Cette question je la pose aux hommes, j'apprécierais vraiment qu'ils m'éclairent sur ce point.

Pour en revenir à toi, chère inconnue, est-il vraiment possible que cet amour fou se soit émoustillé uniquement à cause du lieu où tu vis ? Raconte-moi un peu... tu as l'air d'être au milieu de nulle part ! Est-ce le cas ? Où vis-tu, et d'où viens-tu ? Quel âge as-tu ? Moi j'ai 34 ans et je vis à Genève, en Suisse, peut-être que ce n'est pas trop loin de ton lieu d'origine ? Malgré mes interrogations, je comprends ce que ressent une femme lorsqu'elle étouffe, ce qui semble être ton cas. Pour ce qui est des enfants, je comprends également que tu ne puisses pas concevoir ta vie sans eux... mais malheureusement je pense que c'est pareil pour leur père ? Alors que faire ?

A en croire ton message, j'aurais presque eu de la chance d'avoir été plaquée... peut-être ??? mais ça je ne le saurai jamais !

Voilà, j'espère n'avoir pas été trop confuse dans mes explications et mes questions, ni trop indiscrète, mais très franchement j'aimerais bien avoir de tes nouvelles ainsi que des nouvelles de dgi.

Bon courage pour la suite, bises et à bientôt j'espère,

elsie

... les hommes ???

C'est bon.

Si c'est l'opinion que tu as des hommes, de tous les hommes, je ne vois plus qu'une solution pour toi.

Je trouve ton histoire terrible. Je trouve que ce que tu as vécu, ce que ton mari t'a fait vivre, je trouve ça épouvantable.

Mais je t'en prie. Ne nous mets pas tous dans le même panier.

réjouis toi

Chère DGI,

Je suis en pleine crise dans ma vie et je tombe sur ton cas qui me ramène moi-même 10 ans en arrière. Je vais essayer d'être brève malgré tout ce que j'ai à te dire. Moi aussi j'avais rencontré le prince charmant, j'avais une vie merveilleuse dans un pays lointain, une famille énorme et très unie, une excellente position sociale, je venais de finir mes études et j'avais un travail prenant et intéressant, je l'ai rencontré et c'était le coup de foudre, plus rien n'était important au monde, seulement le fait d'être ensemble, une telle complicité, des sentiments aussi forts, on se complétait à la perfection, mais il venait d'ailleurs, 13.000 Km de chez moi pour être exacte, mais aucun sacrifice n'était trop beau pour cette relation si unique au monde, je n'ai pas hésité une minute, pas une seconde à tout laisser tomber, ma famille, mon pays, ma langue, mes amis, tout tout tout, je me suis plongée dans sa vie corps et âme et ai tout donné, il est plus agé que moi de 13 ans, pour cette raison là on a eu deux enfants assez tôt (tôt pour moi, avant qu'il ne soit tard pour lui), bref, le conte de fée, quand je dis les problèmes que j'ai ici maintenant, personne ne peut l'accepter tellement on était "le" couple parfait, comme dans les livres, exemplaires en tout point. Après quatre années de vie ici et surtout après la naissance de mon premier enfant, je suis arrivée à la conclusion que le pays ne me convenait pas, je lui en ai parlé, il m'a dit qu'on s'en irait, qu'il fallait y réfléchir calmement, etc, ça m'a calmé, la vie continuait et je ne voyais toujours rien venir, je me raisonnais sans arrêt, en me disant que ça viendrait le départ, qu'il lui fallait juste un peu de temps, etc, ceci dit les femmes avons un énorme potentiel de sacrifice et finalement 6 ans ont passé, de petite crise en petite crise d'où je me sortais avec une nouvelle promesse de départ, nous voilà aujourd'hui où je suis bien obligée d'ouvrir les yeux et me rendre compte qu'il ne sortira jamais d'ici, qu'il n'est ni a jamais été capable de faire pour moi ce que j'ai fait pour lui. bon, déjà ça c'est assez dur à admettre mais bon, on peut l'accepter et se dire que finalement, puisque la vie est tellement insupportable ici il faut changer, retourner chez moi, mais ERREUR, car pour que les enfants sortent du pays le père doit être d'accord et donner son authorisation, chose qui est, bien évidemment, impossible pour lui, donc il a le droit de m'empêcher de sortir d'ici, bon, moi je suis très déçue, mon rêve s'est écroulé, je me rends compte que cet homme que je croyais plein de qualités se moque bien que je soie bien ou mal, tout ce qu'il veut c'est que je reste ici, il peut m'empêcher de partir en retenant mes enfants, Ok, il a gagné, je ne m'en vais pas, mais je veux quand même déménager dans une plus grande ville pour que mes enfants connaissent la vie dans les grandes villes (je proviens d'une métropole)et pas tellement loin en plus, juste 150 Km d'ici et encore une fois ça ne lui convient pas, il demande maintenant une garde partagée, c'est à dire qu'il peut encore me bloquer dans ce trou où il m'a mise pendant 10 ans alors qu'il m'a entendue lui demander, lui supplier de nous sortir de là depuis 6 ans, sans parler même à l'impensable, l'inimaginable: ME SEPARER DE MES ENFANTS une semaine sur deux alors que ce sont mes enfants tout ce qu'il me reste dans ce monde. Je ne m'étendrai pas sur le déchirement que chacune de ces découvertes a provoqué en moi, ni sur la colère que j'ai d'avoir vu ma vie me passer sous le nez, je veux seulement partager avec toi, avec vous toutes, les leçons que j'ai tirées de cette histoire:
- les hommes sont lâches, ils vous demandent sans sourciller de faire pour eux des choses qu'ils ne feront JAMAIS pour vous.
- les hommes sont possessifs, ils n'admettent qu'il y ait d'autres centres d'intérêt dans votre vie, rien d'autre que lui même ne peut exister pour vous, parfois ça s'applique même aux enfants que vous avez conçus ensemble.
- les hommes sont jaloux, même si vous menez une vie de none, ils trouveront de quoi vous faire tourner en bourrique, même si les indices ne se trouvent que dans leur tête. De plus, ils peuvent être jaloux non seulement des personnes mais aussi des enfants, d'une carrière qui s'annoncerait prometteuse, tout absolument tout peut être un motif de jalousie, ils doivent être les rois sans conteste dans votre vie.
- les hommes vous isoleront autant que possible car ils ont moins de problèmes tant que vous êtes anesthésiée par votre amour, ils vous feront toujours sentir que théoriquement vous pouvez sortir avec vos amies ou les recevoir à la maison, mais dans la pratique à quoi bon, vous êtes si bien tous les deux...
- on ne connaît la vraie nature d'un homme que lorsqu'il se trouve dans une situation qui ne lui est pas favorable, et ça fait froid dans le dos de voir de quoi ils sont capables.
- la justice n'existe pas, toutes les horreurs que je vis et toutes celles, pires, que je m'apprête à vivre sont cautionnées par la loi au nom des droits du père en tout point identiques à ceux de la mère à propos des enfants. Tant de lutte pour l'égalité des sexes nous a mené à l'annulation pure et simple de tout droit fondamental de la femme, tel elever les enfants qu'elle a portés, qu'elle a élevés, dont elle s'est occupée tout le temps (car le juge est indifférent au fait que ce soit toujours principalement la mère qui s'occupe des enfants au foyer conjugal, du moment que le père les amène à l'école et qu'il ne les tape pas, ça fait de lui automatiquement et sans autre enquête un père capable de répondre aux besoins des petits et ce A PARTIR DE 3 ANS d'âge), c'est très "tendance" cette histoire de garde partagée, aucun juge ne voudrait passer pour un démodé voyons.

Tout ceci pour te dire, chère amie, que ton prince charmant n'a pas été suffisament précautionneux, il s'est dévoilé beaucoup trop tôt, avant de t'avoir bien emmailloté dans sa toile, ce qui fait que tu l'aperçois maintenant dans sa vraie nature, alors réjouis-toi, tu l'as échappée belle, et surtout maintenant qu'il est encore temps de penser à toi. Je sais qu'il est difficile, voire quasi impossible de voir clairement quand on a l'amour dans la tête, mais JEUNES FEMMES DU MONDE, ECOUTEZ MOI PAR PITIE, FAITES EXTREMEMENT ATTENTION A VOUS, PROTEGEZ VOUS DU POINT LEGAL, GARDEZ A L'ESPRIT ces quelques lignes, moi aussi je croyais vivre un conte de fées et ça s'est transformé en cauchemar grotesque, pourtant mon mari n'a rien d'un minable ni d'un salaud, si vous le voyiez..., mais il a très gentillement foutu ma vie en l'air, et ils sont tous pareils, ceux qu'on voit comme des machos insupportables, qui parlent fort, etc, ILS NE FONT PAS SEMBLANT, ILS N'ONT PAS DE VERNIS, au moins avec eux on sait à quoi s'attendre, le danger réél vient d'hommes comme mon mari, charmants, cultivés, intéressants, drôles, sensibles, attentionnés,... CONNERIE, ILS SONT TOUS PAREILS, sauf que ces derniers sont plus dangereux car nous ne nous méfions pas d'eux et ils nous détruisent très poliment et avec le sourire. Je susi très émue, j'espère ne pas avoir été trop "brouillon" et que vous aurez compris quelque chose, faites bien attention à vous.

Dialogue

Bien sur le dialogue... mais ce n'est pas tout. Parfois il y a des dynamiques malsaines et ça prend un travail plus en profondeur. L'autre n'est pas toujours conscient pourquoi il agit de la sorte de meme qu'on est pas toujours conscient pourquoi on accepte toute sorte de situations. Ce que l'on pense etre de l'amour n'en est pas tout le temps. En fait qu'est-ce que l'amour véritable ?

confiance!!

bonsoir je m'apelle audrey
je viens de tomber sur ce site tout a fait par hasard et j'ai ainsi lu ton histoire qui ma beaucoup touché ...Je ne sais pas à l'heure actuelle si cela c'est arranger ... Mais il avait l'air tellement ammoureux que ce n'est pas possible qu'il n'est plus de sentiments du jour au lendemain ...Ou alors comme tu dis il n'a pas du tout confiance en toi et doute de toi, il es suremnt parano mais cela n'explique pas ses reactions si brutales!!!
J'espere que ce cher jeune homme aura répondu lui meme a tes questions ...J'aimerai que tu me tienne au courant stp ...
Mon avis.. le temps efface bien des choses, il s'appercevra de lui meme qu'il a fait une connerie,si il ne comprenait pas que tu t'avances dans ta carriere c'est par ceque a mon avis il etait jaloux que tu lui accorde pas assez de temps mais tu sais dans un couple le meilleure moyen de regler les pb c'est de dialoguer !!!!
Aller courage
Bisous
Audrey

merci pour le conseil

Bonjour Diane,
Merci pour votre conseil, qui de toute évidence est plus que sage.
Plus les jours passent, plus je me rends compte de ce qui s'est vraiment passé.
Il est évident que mon ancien ami a de sérieux problèmes à régler avec son passé et il est aussi certain que je n'ai rien vu venir parce que j'étais "trop" amoureuse.
L'amour rend aveugle, c'est ce qu'on dit...
Quoi qu'il en soit, le temps cicatrise bien des choses... alors laissons-le agir!
Merci encore et bonne année 2004.
Dgi'

Un conseil

Prenez beaucoup, beaucoup de recul et essayer de vous centrer sur vos besoins, vos aspirations et de comprendre ce que "vous" vous vivez à travers cette relation...plutot que de chercher à le comprendre.

Prenez de la distance pour "vous" pas pour le faire réagir. Il a besoin, de toute évidence, de faire un long travail sur lui-meme pour apprendre à se connaitre...

Au besoin aller chercher de l'aide "pour vous" parce que toute cette confusion qu'il vous fait vivre n'est pas évidente à comprendre...

Cette opinion n'engage que moi, bien sur...

Bonne chance, Diane