Nicotine. Le sevrage est long, très long même


Non seulement le cerveau est vite accro à la nicotine mais le sevrage est long, très long même. Des chercheurs de l’université de Chicago (USA) expliquent dans la revue Neuron d’aujourd’hui pourquoi nous sommes si faibles face à cette drogue.

Suite ici