Les « drama queens », hommes ou femmes, réagissent dramatiquement à des événements que beaucoup de gens considèrent comme relativement banals ou bénins.

Ce test, l'Échelle de besoin de drame, développé par le psychologue américain Scott Frankowski et ses collègues1, mesure trois composantes de la tendance au drame. Ce trait de personnalité, qui se retrouve chez les hommes et les femmes, est défini comme une tendance à manipuler les autres impulsivement et à se percevoir comme une victime.

Les personnes dramatiques ont tendance à avoir des vies plus chaotiques et à infliger plus de crises à leurs familles, leurs amis et leurs collègues de travail.

Ce trait n'est pas assez sévère toutefois pour être considéré « pathologique » comme les troubles de personnalité limite (borderline) et histrionique avec lesquels il partage des points communs.

Voyez, avec ce bref test de 12 questions, comment vous vous situez (ou quelqu'un que vous connaissez) sur les trois composantes mesurées.

Êtes-vous une femme ou un homme ?

Avez-vous déjà passé ce test auparavant ?

  1. Amber K. Lupo, Brandt A. Smith, Mosi Dane'El, Corin Ramos, Osvaldo F. Morera (2016), Developing and Testing a Scale to Measure Need for Drama, Personality and Individual Differences.