Ce test, l'Échelle de maximisation, publié par le psychologue américain Barry Schwartz et ses collègues1, porte sur les façons de faire des choix dans la vie de tous les jours.

Auteur du livre "The Paradox of Choice: Why More Is Less" ("Le Paradoxe du choix: pourquoi plus est moins")2, le psychologue explique que si l'abondance de choix présente plusieurs avantages, elle peut aussi contribuer à diminuer le bien-être.

Les choix à faire sont plus nombreux que jamais : marques de margarines ou de téléphones cellulaires, forfaits divers, couleurs de la décoration, destination de vacances, traitements médicaux, lieu de résidence, emploi…

L'accumulation des occasions de choisir peut imposer une surcharge cognitive, une fatigue décisionnelle, un stress et éventuellement des regrets.

Les occasions de choisir et les options sont trop nombreuses pour qu'il soit toujours possible de s'assurer de faire les meilleurs choix.

Schwartz et ses collègues ont identifié deux styles de base dans la façon dont les gens font leurs choix. Ces deux styles ont tendance à avoir un impact différent sur le bien-être.

Voyez, au moyen de ce test de 13 questions, quel est votre style.

Êtes-vous une femme ou un homme ?

Avez-vous déjà passé ce test auparavant ?

  1. Barry Schwartz, Andrew Ward, John Monterosso, Sonja Lyubomirsky, Katherine White et Darrin R. Lehman (2002). Maximizing versus satisficing : Happiness is a matter of choice, Journal of Personality and Social Psychology. Traduction libre non validée de Psychomédia.

  2. Dont la traduction française porte le titre : "Le paradoxe du choix : Comment la culture de l'abondance éloigne du bonheur".