Ce test, l'Échelle de satisfaction de vie, a été développé par le psychologue américain Ed Diener1, dont les travaux sur le bien-être et le bonheur ont marqué le courant de la psychologie positive.

Selon le modèle de Diener, le bien-être subjectif (bonheur) est déterminé par trois composantes : les émotions positives, les émotions négatives et l'évaluation cognitive de sa vie.

La satisfaction par rapport à sa vie correspond à la troisième de ces composantes. Il s'agit d'une évaluation globale de la qualité de vie selon les propres critères de la personne.

Ces trois composantes sont relativement indépendantes. Les affects positifs ne signifient pas l'absence d'affects négatifs et vice versa. Et, la satisfaction par rapport à sa vie ne correspond pas nécessairement à l'équilibre des émotions.

Pour chacun des 5 énoncés qui suivront, indiquez à quel point vous êtes d'accord.

Êtes-vous une femme ou un homme ?

Avez-vous déjà passé ce test auparavant ?

  1. Diener, E., Emmons, R. A., Larsen, R. J., & Griffin, S. (1985), The Satisfaction with Life Scale, Journal of Personality Assessment. Traduction : Marc R. Blais, Robert J. Vallerand, Luc G. Pelletier et Nathalie Brière, L'Échelle de satisfaction de vie : Validation canadienne-française, Revue Canadienne des sciences du comportement.