Ce test, l'Index de Sévérité de l'Insomnie, a été développé par le psychologue québécois Charles M. Morin de l'Université Laval et ses collègues1.

L'insomnie, à long terme, peut avoir des répercussions importantes sur la santé mentale (problèmes de vigilance liés à des risques d'accidents, pensées négatives, anxiété, dépression…) et physique (hypertension, risques accrus d'obésité, de diabète, d'Alzheimer…). Mais elle peut être surmontée. N'hésitez pas à consulter un médecin ou un psychologue en cas d'insomnie persistante.

La psychothérapie cognitivo-comportementale en particulier est reconnue comme étant plus efficace que les somnifères pour le traitement de l'insomnie.

Voyez, en répondant à 7 brèves questions, quelle est la sévérité de votre insomnie.

Veuillez noter que ce test n'est pas présenté dans une optique diagnostique, mais plutôt dans le but d'informer et de favoriser la réflexion.

Êtes-vous une femme ou un homme ?

Avez-vous déjà passé ce test auparavant ?

  1. « Insomnia Severity Index » : Morin, C. M. (1993), Insomnia: Psychological assessment and management. Guilford Press.