Certaines pertes d'odorat prédictives de l'Alzheimer


Selon une récente recherche présentée au congrès annuel du collège américain de neuropsychopharmacologie, les gens présentant une détérioration cognitive de légère à moyenne et ne peuvant identifier certaines odeurs vont probablement développer la maladie d'Alzheimer.

Les résultats à des tests d'odorat de trois groupes (souffrant d'Alzheimer, présentant une détérioration cognitive légère à moyenne, âgés en santé) ont été comparés, aux six mois pendant cinq ans.

La perte de certaines odeurs était plus prédictive du développement de la maladie. Il s'agit des odeurs de fraise, de tabac, de savon, de menthol, de clou de girofle, d'ananas, de gaz naturel, de lilas , de citron et de cuir.

Source:
www.psycport.com

Pour vous exprimer sur l'adaptation à la maladie d'Alzheimer, visitez notre forum Maladie d'Alzheimer