Le curcuma du cari (curry) pourrait aider à prévenir la maladie d'Alzheimer

Le curry, ou cari (1), pourrait aider à prévenir la maladie d'Alzheimer et la démence, suggère une étude présentée au congrès annuel du Royal College of Psychiatrists. L'ingrédient auquel sont attribués les bénéfices est la curcumine, composante du curcuma, une épice qui fait partie du cari.

Le curcuma semble prévenir la propagation des plaques de protéines amyloïdes du cerveau qui sont caractéristiques de la démence. Ces plaques sont considérées comme contribuant à la dégradation des circuits cérébraux, conduisant éventuellement aux symptômes de la démence.
Selon le professeur Murali Doraiswamy de l'Université de Duke (États-Unis), des données indiquent que les gens qui prennent deux ou trois repas de curry par semaine ont un risque plus faible de démence. Les chercheurs testent actuellement, dit-il, l'impact de doses plus élevées afin de vérifier si elles peuvent maximiser cet effet.

"Il y a des indications sérieuses selon lesquelles le curcuma se lie aux plaques et les recherches sur les animaux ont montré des bénéfices, explique le Pr. Doraiswamy. Un régime alimentaire riche en curcuma dissout les plaques chez les souris et prévient la formation de nouvelles plaques.

Un essai clinique est actuellement en cours à l'Université de Californie à Los Angeles pour tester les effets du curcuma chez des personnes atteintes d'Alzheimer.

Le curry, a-t-il souligné, ne peut pas contrebalancer le risque accru d'Alzheimer associé à une mauvaise alimentation mais chez une personne qui a une bonne alimentation et fait de l'exercice, consommer du curry régulièrement pourrait aider à prévenir l'Alzheimer.

"Les communautés indiennes qui mangent régulièrement du curcuma ont une incidence de la maladie d'Alzheimer étonnamment faible, a indiqué Dr Susanne Sorensen de la Société britannique de l'Alzheimer's. "La Société tient à explorer les bénéfices potentiels du curcuma et elle mène ses propres recherches dans ce domaine".

(1) Le terme curry (ou cari) désigne à la fois un mélange d'épices ainsi que les plats qu'ils condimentent. Ce mélange d'épices est très variable mais comprend généralement le curcuma, le gingembre, le poivre, le cumin, le piment, le clou de girofle, la cardamome, le tamarin, le fenugrec, la coriandre, ....

Psychomédia avec source:
BBC

Voyez également:

Alimentation, compléments et phytothérapie pour la prévention de l'Alzheiner
DOSSIER: Maladie d'Alzheimer et démences