L'Afssaps met en garde contre les cigarettes électroniques

L'apparence de la cigarette électronique est similaire à la cigarette ordinaire. Un voyant lumineux situé à l'extrémité simule une combustion. Lors de l'aspiration, une solution présente dans la cartouche est chauffée et la vapeur produite est inhalée. Cette solution est constituée d’agents humectants (propylène glycol ou glycérol), d'arômes (tabac, menthe, fruits ... ) et de nicotine.

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a publié, le 30 mai, un communiqué recommandant de ne pas consommer ces produits.

Comme pour la cigarette classique, met en garde l'agence, la cigarette électronique peut induire une dépendance, pour toute quantité de nicotine contenue dans les cartouches. L’usage de ce produit expose donc les utilisateurs qui n’étaient dépendants ni aux cigarettes, ni à la nicotine, à le devenir.

Concernant le risque de toxicité des solvants utilisés dans les cigarettes électroniques, en particulier le propylène glycol, il est difficile de se prononcer en raison de l’absence de données qualitatives et quantitatives suffisantes, indique l'agence.

En juillet 2008, l'Afssaps et la Direction Générale de la Santé (DGS), dans une première analyse des risques potentiels, indiquaient que les cigarettes électroniques pouvaient contenir des substances chimiques, telles que du propylène glycol, un solvant au pouvoir irritant, ou des dérivés terpéniques, qui pourraient avoir une incidence en cas d'antécédents d'épilepsie.

En septembre 2008, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) émettait une mise en garde contre ces cigarettes qui contiennent "des additifs chimiques qui peuvent être très toxiques". Aucune étude scientifique toxicologique ou clinique n'a été menée à ce jour, avertissait M. Douglas Bettcher, directeur du département anti-tabac de l'OMS, et "tant que cela n'a pas été fait l'innocuité et l'efficacité du produit ne peuvent être garanties", ajoutait-il.

Aux États-Unis, en juillet 2009, la Food and Drug Administration (FDA) a interdit l'importation de ces produits et lancé un avertissement à leur encontre.

Voyez également:

Afssaps
Tous droits réservés