Quel sens donnez-vous à votre vie professionnelle?


Conseillère d'orientation

« Micheline s’investit beaucoup dans son travail. Elle en retire un grand sentiment de compétence et cela nourrit son estime d’elle-même. Cependant, elle a l’impression que lorsqu’elle ne travaille pas ou qu’elle n’effectue pas d’activités en lien avec sa profession, elle s’ennuie et se sent inutile. En outre, Micheline a réalisé que lorsqu’elle est en société, elle a de la difficulté à aborder d’autres sujets que le travail. Cela l’amène même à privilégier
ses relations professionnelles aux liens relationnels hors travail, et ainsi à s’éloigner de ses proches. »

Nous oublions parfois que le travail fait partie de notre vie, mais qu’il est préférable qu’il n’en soit pas le centre. En effet, comparons un instant la vie d’un individu à une roue, où chaque sphère représente une portion de cette roue et chaque division des sphères un des rayons. Prenons alors l’exemple d’une personne pour qui le travail occupe l’essentiel de sa vie. Qu’arriverait-il alors? La roue ne pourrait assurément pas tourner convenablement.

Qu’en est-il de la roue de votre vie? Diriez-vous qu’elle peut supporter vos projets et désirs et vous mener à vos buts? Si non, pourquoi? Quels changements devriez-vous alors effectuer pour que votre vie « roule » mieux?

Accordez-vous de plus en plus de temps à votre travail? Est-ce que le temps que vous lui consacrez a des répercussions négatives sur les autres sphères de votre vie (couple, famille, loisirs, amitiés, etc.)? Vous sentez-vous coupable lorsque vous ne travaillez pas? Il pourrait alors être judicieux de vous demander quel manque ou quel besoin le travail comble dans votre vie. De plus, n’oubliez pas qu’en maintenant un tel rythme, vous risquez de vous épuiser.

Chaque personne peut se réaliser et s’épanouir dans d’autres sphères de la vie que le travail : au plan familial, en faisant du bénévolat, dans le cadre de loisirs, etc. C’est aussi pourquoi le travail ne définit pas tout ce que vous êtes en tant que personne. D’ailleurs, échangeriez-vous votre vie contre votre travail? Bien sûr que non! Et n’hésitez pas si besoin à consulter un professionnel afin de vous aider à atteindre une vie plus équilibrée.

Isabelle Michaud, conseillère d'orientation

Voyez également:

Vous ne vous sentez plus stimulé par votre travail?