Colloque ''Cancer du sein, la reconstruction, pour quoi, pour qui?'' (Paris)

L'association "les amazones s'exposent", qui regroupe des femmes ayant subi l'ablation d'un sein suite à un cancer et ayant choisi de ne pas le faire reconstruire, organise le 6 mars à l'Institut Gustave Roussy un colloque sur le thème: "REGARD CROISES SUR LES AMAZONES D'AUJOURD'HUI. Cancer du sein, la reconstruction, pour quoi, pour qui?".

Le colloque constituera une croisée de regards issus d'univers différents (sociologue, chirurgien, ethnologue, photographe, cinéaste, éthicien, juriste, ... ). Des vidéos et la participation d'Amazones permettront d'interroger "l'évidence" française de la reconstruction mammaire après ablation. L'entrée est gratuite sur invitation (site www.lesamazones.fr).
Chaque année, en France, environ 15.000 femmes atteintes d’un cancer du sein apprennent qu’elles vont subir l'ablation d'un sein.

Dans certains hôpitaux, on leur propose de faire une reconstruction immédiate, qui consiste à substituer, au cours de la même opération, un sein remodelé chirurgicalement au sein malade. Dans d'autres hôpitaux, on leur conseille d’attendre quelques mois pour prendre leur décision.

En dépit des solutions chirurgicales proposées, 90% des femmes décideraient de ne pas avoir recours à la chirurgie réparatrice.

Psychomédia avec sources:
lesamazones.fr
Romandie