30% des guirlandes lumineuses de Noël exposent les consommateurs à un risque flagrant et direct d'incendie et de choc électrique, a mis en garde la Commission européenne dans un communiqué.

Un risque d'autant plus important que ces guirlandes sont souvent placées dans un sapin (bois) revêtu de neige artificielle (inflammable), remarque Que choisir.

La commissaire aux consommateurs, Meglena Kuneva, appelle les 27 pays de l'Union "à mener d'urgence" des contrôles de sécurité. "Ces produits ne servent que quelques jours et les gens cherchent les moins chers", pointe-t-elle.

La Commission a procédé à intervalles irréguliers à des essais sur 196 échantillons de cinq pays (Allemagne, Hongrie, Pays-Bas, Slovaquie et Slovénie), représentatifs de l'éventail complet des prix. Puisque 41 % des échantillons testés provenaient de Chine, il est plus que probable, fait remarquer UFC-Que Choisir, qu'ils soient commercialisés partout en Europe.

À surveiller:

- dans 25 % des cas, des fils électriques mal fixés peuvent se détacher et constituer ainsi un risque élevé de choc électrique ;

- dans 23 % des cas, le câblage était trop fin pour la puissance des courants utilisés en Europe, ce qui accroît le risque d'échauffement et d'incendie ;

- dans 28 % des cas, l'isolation et la finition de la guirlande ne protègent pas contre un risque de choc électrique.

- dans 40 % des cas, des problèmes moins graves de non-conformité ont été constatés: manquements sur le plan de l'étiquetage, des instructions fournies ou du respect de consignes administratives.

La Commission émet quelques conseils de sécurité:
    - acheter les guirlandes « chez des détaillants dignes de confiance garantissant le respect des normes de sécurité » plutôt que de profiter de soldes chez des détaillants moins fiables;

    - ne jamais les laisser allumées en son absence ou la nuit;

    - en cas de doute quelconque sur un problème électrique ou mécanique, ne plus les utiliser.

Psychomédia avec sources: quechoisir.org, L'Express
Tous droits réservés.