Les femmes initialement volontaires pour la double tâche


Plusieurs recherches ont déjà montré que les femmes prennent en charge une plus lourde tâche à la maison que les hommes même quand elles travaillent autant d'heures à l'extérieur, se retrouvant ainsi avec plus de stress et de conflits de rôles que leurs conjoints.

Une récente recherche s'est penchée sur la négociation des tâches dans les couples au moment où les femmes sont enceintes. Il s'avère que les femmes, dans les couples où il est prévu que les deux travaillent et que le conjoint ait un revenu plus élevé, sont volontaires pour en faire presque autant que les femmes qui ne travaillent pas à l'extérieur. Elles ne demandent pas et ne s'attendent pas à un meilleur partage.

On observe aussi des couples égalitaires, où il est prévu d'investir également dans le potentiel de chacun de gagner de l'argent et de partager également les tâches de la maison.

Les femmes, raconte l'auteure, jouent un rôle dans la définition de la trajectoire que la famille et les responsabilités de travail vont prendre. Et ce rôle est crucial au début quand les couples installent les fondations de leur futur.

La recherche distinguait quatre catégories de futures familles:

- Celles où la mère est à la maison et le père pourvoyeur
- Celles où les deux travaillent et où le père est pourvoyeur principal et la mère est parent principal et pourvoyeur secondaire
- Celles où les rôles parentaux et de pourvoyeurs sont partagés également
- Celle où la mère est principale pouvoyeur
Dans les cas où il était prévu que les deux travaillent et que l'homme soit le pourvoyeur principal, les femmes étaient d'accord pour passer 2.87 fois plus d'heures que leurs conjoints aux soins de l'enfant en plus de leur travail à l'extérieur. Les femmes à la maison prévoyaient de leur côté passer 2.98 fois plus de temps que leurs conjoints. Les femmes travaillant (à moindre revenus que leurs conjoints) envisagent donc d'en faire plus que leur conjoint dans une proportion presque égale aux femmes à la maison.

Cinquante couples ont été interviewés alors que la femme était enceinte sur leurs plans concernant le travail et les rôles familiaux après que le bébé serait là. Ils étaient observés alors qu'ils "négociaient" quel parent s'occuperait de l'enfant pour chaque heure d'un horaire 24/7 durant les années pré-scolaires et scolaires. Chaque conjoint remplissait aussi un questionnaire explorant son passé familial, la relation de couple et ses buts futurs.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les femmes ne demandent pas et ne s'attendent pas à partager les tâches de la maison, selon l'auteure de la recherche, telles que la culpabilité et le revenu plus bas.

L'auteure projette de suivre ces couples pour comparer les tâches qu'ils vont assumer à celles qu'ils ont négociées.

Source:
http://www.newswise.com/
articles/view/509752/


Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos forums Relations de couples
ou Modes de vie