Plus de blessures à certains moments du cycle menstruel

Les femmes sont plus à risque de se blesser à des moments spécifiques de leur cycle menstruel montre une recherche de l'hôpital Portland de Londres. Dr Stephen Sandler et ses collègues ont fait une enquête auprès de 1000 ostéopathes. Ils ont également suivi 17 femmes afin d'étudier les liens entre niveaux d'hormones et caractéristiques des articulations.
La recherche suggère que le risque de blessure est lié aux fluctuations des niveaux d'hormones qui affectent les muscles et les ligaments. Ces deux tissus semblent plus vulnérables au milieu du cycle menstruel alors que l'estrogène renforçant les muscles et les ligaments baisse dramatiquement, ce qui résulte en une soudaine faiblesse.

À la fin du cycle, les niveaux d'une autre hormone, la relaxine, augmente, permettant ainsi à l'utérus de s'ouvrir pour les menstruations, mais affectant également les ligaments en général qui deviennent plus souples. La recherche montre que les foulures et autres blessures sont plus fréquentes à ces deux moments du cycle.

Selon les résultats de l'enquête auprès de 1000 ostéopathes, 21% de leurs patientes rapportent des douleurs entre les 12ième et 14ième jours de leur cycle alors que 17% rapportent des douleurs entre les 24ième et 26ième jours.

Au milieu du cycle les douleurs étaient surtout lombaires et pelviennes alors qu'à la fin du cycle, les douleurs lombaires et du cou étaient plus présentes.

Les chercheurs ont également observé un lien clair entre les niveaux d'hormones dans le sang et le relâchement des articulations des doigts. Ce relâchement augmentait tout au cours du cycle hormonal puis revenait à la normale une fois les règles commencées.

Des recherches avaient déjà montré que les athlètes féminines et les femmes faisant du sport de façon récréative sont plus sujettes aux blessures à certains moments du mois.

PsychoMédia avec source: BBC news.

Voyez également:

Dossier Cycle menstruel et états psychologiques

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Santé et bien-être et Syndrome prémenstruel