Danse et sport: les mécanismes cérébraux de l'observation étudiés


Lorsque nous observons des mouvements de danse ou de sport, notre cerveau réagit différemment selon que nous sommes capables ou non de reproduire les mouvements que nous observons. C'est ce que démontre une recherche étudiant le cerveau en activité de danseurs professionnels et de profanes observant des mouvements de danse.

Selon les chercheurs, l'observation implique un mécanisme de simulation interne qui reproduit les instructions commandant les mouvements au corps.
La recherche comparait également l'activité cérébrale de danseurs professionnels et d'experts en arts martiaux lors de l'observation de danse et d'arts martiaux. Cette comparaison démontrait que la réaction du cerveau est reliée aux habiletés de chacun.

Ces recherches suggèrent qu'une fois que le cerveau a appris une habileté, il peut la reproduire à travers la simple observation sans qu'il soit nécessaire de bouger. Ainsi un danseur blessé pourrait maintenir ses capacités en observant les autres danser. Ce concept peut aussi aider pour la réhabilitation de gens dont les habiletés motrices ont été endommagées par un accident cérébral par exemple.

www.sciencedaily.com

Pour vous exprimer sur les processus d'apprentissage de la danse ou encore sur l'apport de cette activité au développement personnel et à la qualité de vie, visitez notre forum Danse