Hommes âgés: la dysthymie reliée à la testostérone


Les hommes âgés souffrant de dysthymie (voir notre dossier sur la dépression) ont un plus bas niveau de testostérone que les hommes du même âge souffrant de dépression majeure ou n'ayant pas de symptômes de dépression selon un article de l'American Journal of Psychiatry. De futures recherches devraient porter sur le rôle possible d'une thérapie de remplacement de la testostérone pour le traitement de la dysthymie.

http://www.medscape.com/viewarticle/430868?srcmp=psy-040502