Dépression et SPM


Selon une récente recherche publiée dans la revue Psychological Medecine, 64% des femmes en dépression majeure voient leurs symptômes empirer cinq à dix jours avant les règles.
Les 433 participantes à la recherche n'étaient pas ménopausées et ne prenaient pas de contraceptifs oraux. Chez les 64% éprouvant une détérioration de leur état avant les règles, l'épisode dépressif a duré en moyenne trente mois comparativement à 13.5 mois chez celles n'observant pas de différences. Les femmes qui vivent une amplification des symptômes avant les règles sont en moyenne un peu plus âgées et ont tendance à être en moins bonne santé. Elles sont plus susceptibles de souffrir de maux de têtes, de douleurs et de problèmes gastrointestinaux, Aucune différence toutefois n'a été observée concernant les idées suicidaires, le sommeil, l'appétit ou l'intérêt sexuel.

Selon le National Institute of Mental Health (NIMH), environ 19 millions d'Américains sont en dépression annuellement soit 9.5% de la population. Il y a deux fois plus de femmes en dépression que d'hommes. Cela peut être en partie dû à des facteurs spécifiques aux femmes. Cependant les hommes admettent moins la dépression et les médecins sont moins portés à la déceler chez les hommes selon le NIMH. Une femme sur cinq vit une dépression au cours de sa vie. La période où elles élèvent leurs enfants peut être une période où elles sont particulièrement vulnérables.

Source:
http://my.webmd.com/content
/article/100/105483.htm

Pour vous exprimer sur la dépression, voyez nos forums Troubles de l'humeur