Lien entre support social et dépression: différent pour les hommes et les femmes


Selon une recherche parue dans l'American Journal of Psychiatry, les femmes rapportent un niveau de support social plus élevé que les hommes. Par ailleurs, chez elles, la présence ou l'absence de support, particulièrement de la part de la famille, est un bon prédicteur du risque de dépression future, alors que ce n'est pas le cas pour les hommes.
Les femmes qui considèrent qu'elles sont aimées par leur famille ou leurs amis et qui sont objectivement bien intégrées dans des groupes sociaux positifs sont bien protégées contre des épisodes futurs de dépression majeure. Chez les hommes, les résultats ne montrent pas de lien entre le niveau de support social et le risque de dépression.

Pour cette recherche, 1000 jumeaux de sexes opposés, âgés de 21 à 58 ans, ont été interrogés. L'avantage d'interroger des jumeaux était de réduire les différences entre les groupes d'hommes et de femmes.

Selon l'auteur de cette recherche, ces résultats sont consistants avec d'autres qui suggèrent, qu'en général, les relations interpersonnelles sont plus valorisées par les femmes et que celles-ci recherchent davantage de support émotionnel dans leur réseau social. Cependant croit l'auteur, bien que l'impact du manque de support social sur le risque de la dépression soit moins prononcé chez les hommes, ils peuvent être plus susceptibles de ressentir un impact au niveau de la santé.

Source:
http://www.vcu.edu/uns/Releases/
2005/feb/020105.html

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos forums Troubles de l'humeur