Risque cardiaque de l'antidépresseur citalopram (Celexa, Seropram) à dose élevée

Selon la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité du médicament américaine, l'antidépresseur Celexa (Citalopram, Seropram) ne devrait plus être utilisé à des doses supérieures à 40 mg par jour en raison d'un risque de changements anormaux dans l'activité électrique du cœur pouvant conduire à de possibles dommages au cœur.

Des études précédentes ont par ailleurs montré que des doses plus élevées que 40 mg n'apportaient pas de bénéfices supplémentaires dans le traitement de la dépression.

Des chercheurs de la FDA ont analysé les recherches antérieures et constaté une corrélation directe entre l'augmentation de la dose de Celexa et le risque pour le cœur.

Les changements dans l'activité électrique du cœur (allongement de l'intervalle QT sur l'électrocardiogramme) peuvent conduire à une anomalie du rythme cardiaque qui peut être fatale.

Les personnes qui sont plus à risque de développer un allongement de l'intervalle QT incluent celles qui sont atteintes de maladies cardiaques et celles qui sont prédisposées à de faibles niveaux sanguins de potassium et de magnésium.

La FDA recommande aux personnes qui prennent le citalopram de ne pas l'arrêter ou changer la dose sans consulter leur médecin. Arrêter soudainement le médicament peut causer des effets secondaires indésirables. L'agence recommande aussi aux personnes qui prennent le médicament de consulter immédiatement en cas de rythme cardiaque irrégulier, d'essoufflement, d'étourdissements ou d'évanouissements.

FDA
Tous droits réservés