Douleur chronique ou récurrente chez plus de la moitié des Américains

Selon un sondage américain, plus de la moitié des Américains souffrent de douleur chronique ou récurrente et près de la moitié (46%) ont souffert de douleur dans les deux semaines précédant le sondage.

La douleur est une maladie cachée qui n'a pas reçu assez d'attention, selon certains spécialistes. Il y a cependant une reconnaissance grandissante que la douleur interfère avec soi-même et la vie.
La douleur peut être aigue (habituellement pendant un court terme et reliée à une blessure), récurrente (elle part et revient) ou chronique (durant trois mois et plus). Après avoir entendu ces descriptions, 34% des participants au sondage disaient souffrir de douleur récurrente, 19% de douleur chronique et 44% de douleur aigue.

Où les gens ont-ils mal? Pour un quart des gens souffrant de douleur, cette dernière se situe principalement au dos. Voici les sites de douleur les plus fréquents:

Dos: 25%
Genoux: 12%
Tête/migraine: 9%
Jambes (à l'exclusion des genoux): 7%
Épaules: 7%
Pieds: 5%
Mains/doigts: 4%
Estomac/indigestion: 4%

Près de la moitié (48%) des participants rapportaient ne pas connaître la cause de leur douleur. Pour ce qui est de l'autre moitié, 25% attribuaient leur douleur à une blessure ou accident, 20% à une blessure des sport, 9% à l'arthrite, 6% à un os cassé, 5% à une vertèbre déplacée ou au nerf sciatique, 2% à l'âge avancé.

À quel point la douleur nuit-elle à l'humeur, aux activités, à la joie de vivre, aux relations, au travail et au sommeil?

Plus de la moitié (56%) des participants rapportaient que la douleur, lorsqu'elle est présente, n'interfère pas beaucoup avec ces aspects de la vie. Les autres considéraient que la douleur interfère avec la vie. Par exemple, 40% rapportaient que la douleur interfère avec leur sommeil et 43% qu'elle affecte leur humeur. Néanmoins, 91% se considèrent assez ou très satisfaits de leur vie.

Environ 2/3 des participants ont recherché une aide médicale. Parmi eux, seulement 59% ont obtenu un relativement bon soulagement. Plus de 8 personne sur 10 considèrent avoir un certain contrôle sur leur douleur alors que 11% considèrent avoir très peu ou pas de contrôle du tout.

Les méthodes utilisées pour le soulagement étaient les suivantes:

Médicaments sans prescription: 84%
Remèdes maisons: 81%
Médicaments prescrits: 60%
Repos au lit: 58%
Prière: 58%
Chiropratie: 28%
Massage: 28%
Homéopathie: 16%
Yoga: 14%
Alcool: 12%
Marijuana: 6%
Acupuncture: 5%


L'échantillonnage de 1204 adultes a été fait de façon à être représentatif de la population américaine en général avec une possibilité d'erreur de plus ou moins 3%.

Source: WebMDDaily


Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos forums Adaptation à une maladie ou des limitations