Fibromyalgie : le tai chi serait bénéfique

Le tai-chi soulage les symptômes de la fibromyalgie et améliore la qualité de vie, selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine.

Chenchen Wang de l'Université Tufts et ses collègues ont mené cette étude avec 66 personnes atteintes de fibromyalgie, depuis 11 ans en moyenne, dont la moitié était assignée au hasard à participer à des sessions de Tai Chi (de style Yang classique) d'une heure, 2 fois par semaine pendant 12 semaines (avec l'instruction de pratiquer au moins 20 minutes par jour à la maison) et l'autre moitié à participer à des sessions d'étirement et d'éducation sur la nutrition et le bien-être.
Comparativement aux personnes ayant participé aux séances d'éducation et d'exercices d'étirement, celles qui ont pratiqué le tai-chi ont vu leur fibromyalgie devenir beaucoup moins sévère. Elles dormaient mieux, se sentaient mieux, avaient moins de douleur, avaient plus d'énergie et une meilleure santé physique et mentale, rapportent les chercheurs.

Ces résultats étaient meilleurs que ceux rapportés dans les essais de médicaments pour le traitement de la maladie, a indiqué Wang au site WebMD. Ce n'est toutefois pas pour tout le monde, précise-t-il: 10% à 20% des participants considéraient en pas avoir été aidés. Mais 50% à 60% étaient «réellement engagés» et, après environ 8 semaines, ont commencé à se sentir mieux. L'amélioration était progressive et constante.

Le tai chi serait également bénéfique pour d'autres conditions de santé. Leigh F. Callahan de l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill et ses collègues ont mené une étude du Tai Chi avec des personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde. "Nous avons trouvé des résultats très similaires à l'étude de Wang," a rapporté Callahan à WebMD. Des améliorations ont été constatées dans la douleur, la raideur, la fatigue, le sommeil, l'auto-efficacité et l'équilibre.

Voyez également:

DOSSIER Psychomédia : Fibromyalgie

Psychomédia avec sources:
WebMD
Tous droits réservés