Des psychopathes responsables des crises financières?

Des psychopathes à la tête des institutions financières sont à blâmer pour la crise financière, estime un chercheur britannique dans un numéro récent du Journal of Business Ethics, rapporte le journaliste financier William D Cohan dans Bloomberg. Ce que, note ce dernier, plusieurs suspectent depuis longtemps.

Les psychopathes constituent le 1% "des personnes qui, peut-être en raison de facteurs physiologiques liés à une connectivité et une chimie cérébrales anormales", manquent de "conscience, ont peu d'émotions et manifestent une incapacité de quelque sentiment, sympathie ou empathie pour les autres", indique Clive R. Boddy de l'Université Nottingham Trent.

"Ces personnes, dit-il, sont "extraordinairement froides, beaucoup plus calculatrices et impitoyables envers les autres que la plupart des gens et donc, une menace pour les entreprises pour lesquelles elles travaillent et pour la société".

Selon sa théorie ("Corporate Psychopaths Theory of the Global Financial Crisis"), ces hommes ont largement causé la crise parce que la poursuite de leurs enrichissement et glorification personnels, à l'exclusion de toutes autres considérations, a conduit à un abandon de toute notion de responsabilité sociale des entreprises.

"Ils semblent ne pas être affectés par l'effondrement des entreprises qu'ils ont causé. Ces psychopathes "se présentent avec désinvolture comme non dérangés par le chaos autour d'eux, sans se soucier de ceux qui ont perdu leurs emplois, épargnes et investissements, et comme n'ayant aucuns regrets."

Le chercheur reconnaît que sa théorie est relativement non testée et bénéficierait de la poursuite de recherche sur les personnalités et les aptitudes de raisonnement moral des leaders des compagnies qui ont eu des ennuis graves lors de la crise financière.

"Quiconque prend des décisions qui affectent un grand nombre de personnes concernant des questions de responsabilité sociale des entreprises ou de déchets toxiques, par exemples, ou concernant des marchés financiers de masse ou des emplois de masse, devrait être examiné pour s'assurer qu'il n'est, à tout le moins, pas psychopathe et au mieux une personne qui se soucie des autres", suggère le chercheur.

Voyez également:

Psychomédia avec sources: RTBF.be, Bloomberg Tous droits réservés.

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

ouvrez les portes de la déréglementation financière

et vous libererez les plus dangereux psychopathes endormis.

psychopates et crise financière?

Devrons-nous conclure que la plus part des chefs d'entreprises multinationnationales,nombreux chefs de gouvernement y compris les chefs des banques mondiales sont tous ou presque des psychopates?
Est ce que le goût du pouvoir et l'appât du gagne sont reliés à une simple disfonction cérébrale? Irresponsabilité, égale à disfonction?
J'ai quelques difficulté avec cela.

peut être est-ce la

peut être est-ce la problématique narcissique qui étaye cette idée, des recherches ont clairement démontrées que la question du déterminisme environnemental influençait les états mentaux...dès lors il est de bon ton de s'interroger sur les relations étroites qu'entretiennent les capacités telles que le leadership et le narcissisme...

Reponse.

L'article oublie de mentionner d'ou viens le lien. La facon dont le systeme fonctionne en ce moment semble encourager ce type de comportements, et ceux qui y reussisent le mieux dans un tel systeme sont donc ceux qui ont ce type de pathologie, donc au bout, il y a beaucoup plus de chance que ceux au sommet soient des psychopathes et des sociopathes. Leur reussite, leur enrichissement depends souvent de ce manque de consideration.