Psychologie des couleurs: l'effet du bleu et du rouge sur la pensée

Le rouge favorisait l'attention sur les détails alors que le bleu stimulerait la capacité de penser créativement, selon une étude publiée dans le revue Science. Cette étude peut avoir des implications pour la publicité et le design intérieur, considèrent les auteurs de l'Université de Colombie britannique (Canada).

Des études antérieures avaient montré que le bleu et le rouge étaient liés à une amélioration de la performance cognitive mais divergeaient sur la couleur qui apportait la plus grande amélioration. La présente recherche précise que cela dépend de la nature de la tâche.
Juliet Zhu et Ravi Mehta ont évalué les performances de plus de 600 participants dans 6 tâches cognitives qui requéraient soit une orientation sur les détails, soit de la créativité. La plupart des tâches étaient sur ordinateur avec des fonds d'écran rouge, bleu ou blanc.

Le rouge augmentait la performance de 31% comparativement au bleu dans les tâches orientées vers des détails telles que la mémorisation et la correction d'épreuves. Alors que le bleu amenait les participants à produire deux fois plus d'idées que le rouge dans des tâches de créativité telles que le brainstorming.

Ces variations sont causées par différentes motivations inconscientes qui sont activées par le rouge et le bleu, croit Zhu, qui considère que la cognition et le comportement sont influencés par des associations apprises.

"À cause des panneaux routiers, des véhicules d'urgence et des crayons rouges des professeurs, le rouge est associé avec le danger, les erreurs et la prudence", dit-il. "La motivation d'évitement que le rouge active rend plus vigilant et aide à accomplir des tâches dans lesquelles l'attention est requise pour fournir une réponse correcte ou erronée".

"Inversement, le bleu encourage à sortir d'une pensée encadrée et à être créatif", dit-il, notant que la plupart des participants croyaient erronément que le bleu améliorerait leur performance pour toutes les tâches cognitives.

"A travers l'association avec le ciel, l'océan et l'eau, la plupart des gens associent le bleu à l'ouverture, la paix et la tranquillité", dit Zhu. Cet indice les aide à se sentir en sécurité d'être créatif et d'explorer."

L'équipe de recherche a également mené des expériences qui montreraient que les couleurs rouge et bleu influencent différemment la réceptivité aux messages de prévention d'effets négatifs ou de promotion d'effets positifs sur les emballages de produits.

Dans le domaine de la psychologie des couleurs, une recherche publiée en octobre dernier montrait que le rouge rend les femmes plus attrayantes aux heux des hommes. À travers les cultures et les millénaires, le rouge serait associé à la passion sexuelle et à l'amour romantique (comme en témoigne son omniprésence associée à la Saint-Valentin).

Psychomédia avec source: Science Daily
Tous droits réservés.