Être parent rend-il plus heureux?

Publié le

Messages récents

tout à fait d'accord avec

#3 Posté le (anonymement) En réponse à : Effets secondaires de la parentalité. (#1)
tout à fait d'accord avec vous ... et je vous conseille d'écouter la chanson de stromae " papaoutaie " .... un négre + une banque + un chauffeur + un géniteur .... et le raisonnement simpliste de leur maman , possessive et manipulatrice " je les ai porté !!! ils sont à moi !!! vas te faire foutre " ...c'est la douche froide !!! on prend conscience que finalement on s'est leurré ... trop pris par le boulot ...anesthésié par le travail de négre ..... il faut penser à soi et rattrapper le temps perdu ...et surement pas d'enfants .... ces generations sont devenues particuliérement matérialistes !!!!

Enfants ou projets?

#2 Posté le (anonymement)
Est-ce le fait d'élever des enfants qui rend heureux ou le fait de s'investir dans un projet significatif, comme, par exemple, avoir des enfants? Ça me semble tout à fait possible de vivre plus que le métro-boulot-dodo, de s'investir, sans être parent pour autant. L'important, c'est d'avoir le sentiment, à la fin de sa vie, qu'on a légué quelque chose à la société, que ce soit par la création d'une entreprise ou d'un organisme à but non lucratif, l'aide apportée à des gens plus défavorisés que soi, une production artistique importante, etc.

Effets secondaires de la parentalité.

#1 Posté le (anonymement)
Le fait d'avoir été parent de trois progénitures, fut une source de joies et bonheurs qui n'ont duré, à peu près, que 5 ans à 10 ans. À l'âge adulte, pour les trois, ce fut et c'est encore une source quotidienne de malheurs et d'une tristesse profonde. Après une séparation houleuse, leur mère n'a trouvé mieux, pour se venger des dossier noirs de sa conjugalité sulfureuse, les a détournés de leur putatif "géniteur".