Un bas niveau de fer peut contribuer au déficit d'attention et hyperactivité


Les enfants avec un diagnostic de déficit d'attention/hyperactivité (DAH) semblent présenter une déficience en fer selon les résultats d'une recherche publiée dans la revue Archives of Pediatrics and Adolescent Medicine. Une déficience en fer cause un fonctionnement anormal de la dopamine et peut contribuer à la physiopathologie du DAH selon les auteurs.
Ils ont mesuré les niveaux de fer chez 53 enfants avec le DAH et 27 enfants d'un groupe contrôle. Le niveau de sévérité des symptômes de DAH était également mesuré.

84% des enfants du groupe avec DAH avaient un niveau de fer anormalement bas comparativement à 18 % des enfants du groupe contrôle. Un niveau extrêmement bas de fer a été observé chez 32% du groupe avec DAH comparativement à un seul enfant dans le groupe contrôle.

Les résultats montrent également que plus le niveau de fer est bas, plus les symptômes de DAH sont sévères ainsi que certaines déficiences mentales spécifiques.

Les auteurs suggèrent qu'un supplément de fer pourraient améliorer l'action de la dopamine et diminuer le besoin de médication chez les enfants souffrant de DAH.