Les oméga-3 pendant la grossesse améliorent le développement neurologique

La consommation d'oméga-3 dans les derniers mois de la grossesse améliore le développement sensoriel, cognitif et moteur du foetus selon une recherche de l'Université Laval publiée dans le Journal of Pediatrics.

Les chercheurs Gina Muckle et Éric Dewailly ont mesuré les niveaux de DHA (acide docosahexaénoïque) un acide gras oméga-3 impliqué dans le développement des neurones (cellules nerveuses) et de la rétine, dans le sang du cordon ombilical de 109 bébés.
Des tests chez les enfants à 6 et 11 mois ont montré que l'acuité visuelle ainsi que le développement cognitif et moteur étaient étroitement liés à la concentration de DHA à l'accouchement.

Cependant, il y avait très peu de relation entre la concentration de DHA dans le lait maternel chez les enfants allaités et le développement neurologique mesuré, ce qui montre l'importance de l'exposition prénatale aux oméga-3.

Toutes les femmes enceintes devraient être encouragées à inclure des quantités suffisantes d'oméga-3 dans leur alimentation, considèrent les chercheurs.

"Les bénéfices de manger du poisson peu contaminé et riche en oméga-3, comme la truite, le saumon et les sardines, dépassent de loin les risques potentiels durant la grossesse", concluent les chercheurs.

Une recherche antérieure notamment, avait déjà suggéré que des suppléments d'huile de poisson pendant la grossesse amélioraient la coordination visuo-motrice des enfants.

Les oméga-3 font partie des gras polyinsaturés à privilégier dans l'alimentation. Ils se retrouvent aussi dans des sources végétales, telles que les huiles de lin et de canola ainsi que les graines de lin moulues et les noix de grnobles, par exemples. Les gras saturés et les gras trans sont à éviter autant que possible.

PsychoMédia avec source:
Sciende Daily

Voyez également:

L'huile de poisson pendant la grossesse améliorerait la coordination
Oméga-3 AAL, AEP et ADH, leurs sources, l'apport recommandé