La DHEA, hormone de jeunesse, améliorerait l'efficacité d'un traitement de la fertilité

La DHEA, l'hormone dite de "jeunesse", pourrait améliorer la fertilité, selon une étude israélienne publiée dans le journal de l'Association israélienne de la fertilité, Ayala. Dans plusieurs pays, la DHEA est commercialisée comme complément alimentaire avec des allégations anti-âge.

Le Pr. Adrian Shulman de l'Université de Tel-Aviv et ses collègues ont mené cette étude avec environ 20 participantes dont la moitié recevait un traitement améliorant l'ovulation et l'autre recevait le même traitement auquel était ajouté 75 mg de DHEA (pour 5-Déhydroepiandrostérone) quotidiennement, 40 jours avant le traitement et durant 5 mois.
La DHEA triplait les chances de concevoir. La grossesse et l'accouchement se passaient aussi dans de meilleures conditions. Dans le groupe prenant la DHEA, 23% ont donné naissance à un enfant en santé, comparativement à 4% dans le groupe ne recevant que le traitement de fertilité.

Les mécanismes de cet effet ne sont toutefois pas connus. Des recherches additionnelles sont nécessaires pour confirmer ces résultats et pour comprendre les mécanismes. La DHEA est une hormone stéroïde présente naturellement dans le cerveau. Produite par les glandes surrénales, elle est aussi synthétisée par le cerveau.

Psychomédia avec source:
Science Daily
Tous droits réservés