Afssaps met en garde contre les médicaments achetés en ligne

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), l'ex-agence du médicament, tire la sonnette d'alarme concernant la prolifération de sites illicites de vente de médicaments sur internet. "Les acheteurs courent un risque non seulement pénal, mais aussi sanitaire.
(...) Ces sites opèrent la plupart du temps depuis l'étranger, passant au travers du filet de la sécurité sanitaire nationale. Parmi les médicaments les plus exposés sur le Web, on retrouve bien sûr les tranquillisants, les stéroïdes ou les stimulants sexuels. En France, la vente en ligne n'est pas autorisée pour les produits nécessitant une ordonnance.

Dans une mise en garde qu'elle vient de publier, l'Afssaps énumère les risques encourus par les acheteurs, à commencer par celui de l'automédication. Toute prise de médicament sans avis médical peut en effet s'avérer dangereuse et d'autant plus lorsque les contre-indications ne sont pas jointes au produit, comme c'est souvent le cas sur Internet.

La contrefaçon fait également légion chez ces revendeurs. Au pire, ces faux médicaments peuvent contenir des substances dangereuses pour la santé. Au mieux, ce sont en fait des placebos sans principe actif.« Du faux Tamiflu a par exemple été vendu sur Internet, alors qu'il ne contenait pas de principe actif », illustre Stéphane Lange, en charge du dossier à l'Afssaps. Rappelons aussi que les acheteurs de ces faux médicaments tombent, de fait, sous le coup de la loi contre la contrefaçon.

Reste les médicaments officiels commercialisés légalement à l'étranger, mais non autorisés en France, comme la mélatonine.« Dans ce cas, le risque est tout aussi important : si nous ne les avons pas autorisés, c'est qu'il y avait de bonnes raisons ». (...)"

Source: www.lexpress.fr

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Actualités