Acomplia, Champix et Intrinsa soumis aux nouveaux plans de surveillance

Acomplia, Champix et Intrinsa qui feront leur apparition dans les pharmacies début 2007 feront l'objet de «mesures de surveillance renforcée», a annoncé vendredi le 19 janvier l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).

La mise en marché de nouveaux médicaments est désormais accompagnée de plans de gestion de risques selon une réglementation européenne introduite il y a environ un an. L'Agence a présenté les plans qu'elle a mis en place pour ces 3 nouveaux médicaments ainsi que pour le nouveau vaccin préventif contre certains cancers du col de l'utérus (Gardasil). Ils ont pour objectif de surveiller la conformité des usages et les éventuels effets secondaires indésirables.
Ces mesures surviennent après que quelques médicaments (ex. l'anti-inflammatoire Vioxx, l'anti-cholestérol cérivastatine) aient été retirés du marché après avoir été largement prescrits en raison d'effets secondaires importants

Acomplia (rimonabant), qui devrait être commercialisé en mars 2007, est un médicament anti-obésité. Il réduit l'action du système répondant aux cannabinoïdes du cerveau (système qui contribue à la sensation de plaisir) qui joue un rôle important dans la régulation de l'appétit, des dépenses énergétiques et du métabolisme des gras. Ce médicament peut augmenter le risque de troubles de l'humeur et d'anxiété ainsi qu'amener de la somnolence et des nausées.

Intrinsa est un patch de testostérone pour stimuler la libido chez les femmes ayant subi une ablation des ovaires et de l'utérus (ménopause chirurgicale précoce). Les effets secondaires peuvent être une prise de poids et des effets androgéniques (voix grave, poils) "dont certains pourraient être irréversibles", indique l'Afssaps.

Champix (varenicline), qui sera disponible en février 2007, est un médicament pour l'aide au sevrage tabagique. Ce médicament aide à soulager les symptômes de manque (en agissant partiellement comme le tabac) tout en réduisant les effets de plaisir (en réduisant l'impact sur la dopamine). Les effets secondaires rapportés sont les nausées, les maux de tête et l'insomnie.

Sources:
Le Figaro, 20 janvier 2007
Le Monde, 23 janvier 2007

Voyez également:

Médicaments anti-obésité : efficacité modeste, effets à long terme inconnus
Intrinsa, un patch pour améliorer la libido après une ménopause chirurgicale