Médicaments moins efficaces ou toxiques lorsque pris avec certains jus de fruits

Les médicaments ne doivent pas être pris avec certains jus de fruits montre une récente recherche canadienne selon laquelle les jus de pamplemousse, d'orange et de pomme réduisent l'absorption de certains médicaments, diminuant ainsi leur efficacité.

Cette recherche s'ajoute à des études précédentes montrant que certains jus de fruits peuvent, de diverses façons, réduire ou amplifier l'action des médicaments ou les rendre potentiellement toxiques.

Le jus de pamplemousse ou le fruit lui-même étaient connus depuis plusieurs années pour augmenter l'absorption de certains médicaments, les rendant potentiellement toxiques. Dans d'autres cas, comme celui des médicaments anticholestérol, le jus de pamplemousse peut les rendre toxiques en bloquant une enzyme qui permet normalement à l'organisme de les métaboliser.
La nouvelle recherche montre que dans le cas d'autres médicaments, le jus de pamplemousse peut réduire l'absorption. Elle montre aussi que les jus d'orange et pomme peuvent également réduire l'absorption.

L'antihistaminique fexofénadine, par exemple, n'était absorbé qu'à moitié avec du jus de pamplemousse.

Les jus de fruits bloquent l'absorption des médicaments testés suivants: l'anti-cancéreux toposide, les médicaments contre l'hypertension aténolol, céliprolol et talinolol, le médicament empêchant le rejet d'organes ciclosporine et les antibiotiques ciprofloxacine, levofloxacine et itraconazole.

"Il ne s'agit que de la pointe de l'iceberg", dit Dr. David G. Bailey de l'Université Western (Ontario, Canada), principal auteur. "Je suis sûr que nous allons trouver de plus en plus de médicaments qui sont affectés de la même façon".

"Le danger est la perte d'efficacité de ces traitements pour des problèmes de santé sérieux", commente-t-il. Le meilleur conseil, dit-il, est de ne prendre les médicaments qu'avec de l'eau.

Ces travaux ont été présentés au congrès de l'American Chemical Society.

Voyez également:

DOSSIER: Santé mentale et médicaments psychotropes

PsychoMédia avec sources: New York Times, BBC