Le repos mental favorise la mémorisation

Prendre une pause après un apprentissage favorise la mémorisation selon une étude publiée dans la revue Neuron.

Grâce en grande partie aux images fonctionnelles par résonance magnétique (fMRI) qui permettent de mesurer l'activité cérébrale, les chercheurs découvrent que des activités importantes du cerveau se produisent au repos.

Plusieurs études au cours de la dernière décennie ont suggéré que le sommeil est crucial pour l'apprentissage et la mémorisation. Les personnes qui font une sieste après une tâche, par exemple, se souviennent mieux des apprentissages que celles qui n'en font pas.
Une étude menée par les chercheuses en neuroscience cognitive Lila Davachi et Arielle Tambini de l'Université de New York, a permis de constater que le cerveau au repos, même lorsque la personne est éveillée, poursuit une activité efficace.

"Votre cerveau fait du travail pour vous même lorsque vous vous reposez", dit Davachi. Certains types d'activités cérébrales augmentent durant le repos et sont associés à une meilleure consolidation de la mémoire.

Cette étude a été menée avec 16 participants dont l'activité spontanée dans certaines régions du cerveau (hippocampe et certaines parties du cortex) était mesurée alors qu'ils étaient au repos avant et après une tâche visuelle. Les participants n'avaient pas la consigne de mémoriser la tâche et ne savaient pas que leur mémorisation serait mesurée. Certaines parties du cortex étaient davantage actives pendant le repos après la tâche. Plus elles étaient actives meilleure était la mémorisation.

Psychomédia avec sources: Time (CNN), Telegraph.co.uk