je ne sais plus quoi faire...

J'ai rencontré mon petit ami à 17 ans, c'était mon meilleur ami et après le bac on est sorti ensemble. A 19 ans comme il partait à 40 km pour faire ses études ,je l'ai suivi. on vit donc ensemble depuis nos 19 ans .Après quatre ans de bonheur sans dispute, avec des hauts et des bas certes,il est parti 1 mois en angleterre pour ses études. pendant cette période j'étais soulagée je me sentais bien, heureuse sans lui il ne me manquais pas et même si je m'en voulais de ça c'était comme ça! A son retour j'ai voulu rompre mais je n'ai pas eu le courage de le faire sachant le mal que cela allait lui faire à lui et à mes parents qui l'adorent. puis la "machine " est repartie et on a parlé mariage mais bien souvent j'ai repensé à ce mois de juin sans lui et je regrettais de ne pas avoir rompu.Mais d'un autre côté je ne me voyais pas lui faire de mal car c'est vraiment quelqu'un de bien:gentil,attentionné,attentif à moi, beau....
Je n'ai rien à lui reprocher aussi je ne comprends pas pourquoi je ne suis pas aussi épanouie que je le voudrais avec lui et pourquoi j'ai ces doutes quand à mon amour pour lui.Puis le mariage est arrivé avec toujours des moments de regrets et de doute et même s'il n'en parlait pas je sais aujourd'hui que ces moments là il le ressentait. Après le mariage je me disais "c'est tout tu t'es engagée, maintenant tu fais tout pour être heureuse car avec un homme comme lui tu peux l'être", en effet outre son bon caractère nous avons tous les deux une bonne situation professionnel qui nous assure un bon train de vie.. Je croyait que j'y trouverais mon compte car c'était l'assurance de ne pas vieillir seul, d'avoir un bon mari, un bon père pour des enfants éventuels , un bon train de vie,et un cocon familliale plein d'amour. en effet nos parents sont très amis depuis qu'ils se sont rencontrés il y a 5 ans et ils nous adorent comme nous les adoront. Pourtant il y a trois semaines ,j'ai craquée: j'ai tout plaqué, un soir quand je suis rentrée chez moi j'avais l'impression que si je ne le quittait pas j'allais me faire du mal à moi même. Alors je lui est dit que j'allais prendre un appartement pour faire un break. En effet , j'avais besoin de me retrouver seule avec moi même pour savoir qui je suis vraiment.En fait comme je n'ai jamais connu un moment d'indépendance de ma vie(j'ai toujours dépendu des parents jusqu'à mes 18 ans puis de lui , toutes mes décisions ont été pour les satisfaire),j'ai l'impression que si je ne connait pas un moment seule où je vivrait juste pour moi , je ne pourrais pas trouver le bonheur en couple. Depuis que je travaille j'ai pris de l'assurance et ça m'a affirmé des traits de caractères que je n'ai jamais affirmé avec mon mari. Et je me suis rendu compte que je disais oui à certaines idées qu'il avançait sans vraiment réflechir si c'était vraiment ce que moi je pensais.Quand je suis partie je savais que je lui faisait du mal, ainsi qu'à nos parents surtout qu'ils ne s'attendais pas à ça puisque tout paraissait être au mieux sauf que moi je n'allait pas!
Malgrè tout ce mal je reste hermétique à tout sentiment. En effet j'ai pour la première fois fais du mal aux autres et j'ai l'impression que cela ne m'affecte pas.Mon mari lui se culpabilise car il se reproche des choses, mon père me renie car il dit que je ne suis plus sa fille si je ne me remet pas avec mon mari, et moi je voudrais juste faire un break d'un mois sans lui pour voir...
Je ne sais pas si mon problème est un problème psychique peut-être une forme de dépression puisque je reste hermétique à leurs souffrance mais en même temps en ce moment je suis gaie et plein d'entrain avec mes amis et même quand je suis seule,aussi je ne comprend pas car je ne me reconnait pas moi qui n'ai jamais fait de mal à une mouche et qui pleure quand elle voit un chat malheureux!
Est-ce un simple problème de couple: je n'aime pas assez mon mari pour faire son bonheur et le mien et je ne veux pas me l'avouer pour ne pas faire souffrir ceux que j'aime ou pour ne pas prendre le risque de perdre la stabilité et la sécurité affective et matériel que ce mariage m'apporte? J'ai besoin de conseil...
trois semaines après ce départ, mon mari (et je le comprend) m'a posé un ultimatum: ou je reviens ou on divorce. comme je ne peux pas prendre le risque de le perdre définitivement je suis revenue à la maison même si ce n'est pas très évident. Il est (assez) content mais moi j'ai toujours autant de doute et de regrets dans ma tête et je n'arrive pas à savoir ce que je veux faire...

Je ne sais plus quoi faire

Je vis avec un homme extraordinaire depuis 2 ans.
Nous avons plein de chose en commun et prenons plaisir à être ensemble.

Le problème c'est que depuis le début de notre relation il ne m'a jamais vraiment embrassé. Je veux dire embrassé comme deux personnes qui s'aiment et qui se désirent. Ah oui il me donne de petit baiser et il me serre dans ses bras, mais ça s'arrête là.

Lors de nos relations sexuelles, il reste le plus souvent passif et se soument entièrement à mes caresses. De son coté, pas de caresses, pas de baisers. Jamais il ne m'a embrassé les seins, vous pouvez imaginer le reste.

A plusieurs reprises, j'ai abordé le sujet avec lui mais jamais il ne m'a donné de réponses. Pourtant, il dit m'aimer et me trouver désirable. Je dois avouer que la grande majorité du temps c'est moi qui est l'instigatrice des relations sexuelles et je me fais dire non très souvent. Autant ou notre vie sociale est satisfaisante autant du coté sexuel c'est la frustration totale pour moi et je pense souvent à la quitter ou à le tromper pour cette raison. J'ai tant besoin d'affection, de sentir ses mains sur mon corps mais ce besoin n'a jamais été inassouvi.

Je lui ai même demandé s'il était homosexuel, mais sa réponse fut négative. Alors qu'est ce qui cloche? Je me sens si seule et toute ces choses je les ai partagé avec lui. Il sait comment je souffre de son manque de sensualité et de son indépendance. Pourtant il me dit que tout ce qu'il fait c'est autour de moi et à cause de moi qu'il le fait, je parle du matériel.

Je n'ose plus lui en parler car je suis tellement blessé après la discussion que j'en ai pour plusieurs jours à m'en remettre. Ne pas avoir de réponse c'est pire que de se faire dire tout simplement "Je t'aime, mais tu me répugnes".

Je vous dit que ma féminité et l'estime de moi en prend un grand coup.

Je ne sais vraiment plus quoi faire et pourtant, je l'aime tellement.

il faut aussi etre patiente...

c'est dur surtout quand tout se bouscule dans nos tetes mais meme si ton changement d'attitude est une tres bonne chose, prend bien le temps d'expliquer tout ca a ton homme , histoire qu'il ne se sente aps exclu de ton changement.

si ca se trouve il va preferer ce que tu devient doucement a l'autre qui etait d'accord sur tout.

bref un tel changement est a priori necessaire pour toi et meme pour vous deux donc essaye de l'incure, expliques lui et tout devrait aller meme si evidement ca risque de prendre du temps et des heurts...

courage

ça parait si simple!

Merci frenchboy, je crois que ton conseil est le plus sage et le plus facile par rapport aux regards des autres. Seulement quand pendant six ans tu t'es habituée à vivre à travers l'autre, à dire "oui" tout le temps sans vraiment savoir ce que tu voulais vraiment , à avoir ce "rôle" de fille sans caractère c'est difficile de s'affirmer car cela induit un changement de personnalité qui peut surprendre l'autre dans le bon sens comme dans le mauvais et dans ce cas le faire souffrir.Ce sont des nouvelles habitudes à prendre (genre de temps en temps faire une sortie sportive seule, avec ma soeur ou entre filles ), dire non à propos de certaines choses ... En fait, nous en avons déjà parlé avec mon mari et il est d'accord ,on va essayer mais je sais que la "mise en pratique ne va pas être facile" mais bon ça va mieux qu'il y a deux semaines et puis surtout j'essaie de moins me poser de questions et de vivre...
En tout cas peut-être y-a-t-il aussi du vrai dans le message de sweetchery peut-être y a-t-il un problème d'identité car j'ai eu une enfance assez spéciale avec un père macho et spéciale et une mère que j'ai vue soumise et malheureuse...
En fait, la dernière fois avec des amis on devait remplir un questionnaire à remplir sur le logement que l'on souhaiterait avoir (lieu,style...) et je me suis rendue compte que je ne savais même pas quoi cocher parmis les rcm.
Alors qu'avant nos problèmes nous allions faire batir une maison et je "semblais" vouloir cela(en fait on faisait ce qu'il voulait lui.). Mais même si j'ai déjà eu l'idée d'aller voir un psy ça m'est difficile d'y aller , je n'arrive pas à m'y résoudre mais bon on verra...
Enfin bref, pour l'instant j'essaie de repartir du bon pied avec mon mari.

vis ta vie

a ce que j'ai compris , tout est niquel sauf ce sentiment de ne pas etre toi.
tu fais plaisirs aux autres certes masi fait toi plaisir aussi et cela est heuresement egalement possible en couple !

c'est juste a toi de t'affirmer.que tu ais subit tes parents ca me semble normal mais avec ton mari tu peux discuter, dis lui ce que tu ressent que tu as besoin d'independance a mon avis il comprendra.
et le probleme dans ce genre de cas c'est que notre frustration ou probleme nous accapare, pour au final ne plus penser qu'a ca et se voiler la face sur le reste.
a mon avis tu dois pouvoir concillier liberte et couple.
moi et ma copine on est tout les deux tres independant et pourtant a force de discuter de de se mettre d'accord on a fini par y arriver

Mon opinion

Elle n a pas besion de consulter !

Elle a juste besion de vivre autre chose
ca crit fort dans son message, dire qu elle a
toujours dependu de quelqu un, et c est vrai
elle a vecu aucune experience, avec c est parent
et apres avec son chum directe !!
Pourquoi je dis ca, parce que j e vis a peu pres
la meme chose mais differement.

tu as deux choix, soit que tu vit comme le monde
le veut a ta place ( tes parents ) ou tu ecoute
ta petite voie interieur et tu vas vivre la vie
que tu as le gout ! ( c est dure trouver quelqu un de bien ) ya des tonnes de personnes sur terre
meme a ca, si on est pas heureux on reste pas avec
quelqu un juste parce qu il est fin doux attentione, si on ne l aime pas d amour, pourquoi
rester avec, pour le confort materiel, monetaire
Attend pas d avoir des enfants, la se sera encore
plus dificile ( ma situation ) .

Bon courrage
et oublie jamais ca ! quoi que tu fasses, fait le pour toi et pas pour les autres ( surtout pas pour tes parents on est plus a l age ou les parents decidaient qui on allait marier etc... )

allo

honnêtement, ta situation ne semble pas facile. Chose certaine, il ne faut pas que tu te nie. IL faut que tu t'écoutes, car ces pensées te suivaient bien avant ton mariage et vont continuer à te suivre si tu ne les règles pas. Tu n'es pas heureuse et en plus de ça, les gens te met de la pression. Tu as vraiment besoin de consulter une psychologue. Je t'assures. Tu finiras sans doute par comprendre plus clairement se qui se passe vraiment et tu pourras à ce moment là, prendre des décisions. Actuellement tu es très confuse, ce n'est pas le moment de prendre des décisions hative. Je comprends que ton mari soit inquiet et je comprends aussi que tu as peur de lui faire du mal, mais si il est ton meilleur ami, peut-être que lui parler te soulagerait ??? Tu as marié cet homme, c'est que peut-être à quelque part de toi, tu l'aimes encore...?? Il est peut-être juste temps que tu t'écoutes sérieusement, d'être ce que tu es vraiment??? Peut-être vis-tu des problèmes par rapport à l'identité ??? Au point de t'oublier en tant que personne ? Il y a t-il quelque chose qui t'empêche d'aimer ton mari convenablement? Je te trouves personnellement assez courageuse, car c'est rare les femmes qui préfère rester seule et vivre seule. C'Est dur l'ennuie! Tu as pourtant la chance de connaitre une bonne personne. Les hommes correct sont difficile à trouver... car les gens ont tellement vécu des mauvaises expériences qu'ils ne veulent pas s'engager vraiment ou avoir des relations sérieuses.... Bref, ne vit pas dans ces doutes, consulte!
Au pire, part en voyage pour te changer les idées. Oublie la famille qui ne veulent pas respecter tes choix. Tu dois penser à toi et aussi, tenir compte de ton mari. Il mérite de savoir ce que sa bien aimé ressent et il mérite de savoir se qu'il peut faire pour refaire battre ton coeur, avant de tout laisser tomber...