Le stress post-traumatique et les maladies

Le stress post-traumatique augmente les risques de maladies Posté le Samedi 6 Octobre 2001 par Gestion

Les vétérans présentant un état de stress post-traumatique (SPT) ont plus de problèmes médicaux qui les amènent à consulter que les vétérans sans SPT selon une recherche publiée dans le numéro de septembre de Psychosomatic Medicine.

Les chercheurs ont recruté 102 vétérans étant de grands utilisateurs des services médicaux (28 à 104 visites en 18 mois) et 54 étant des petits utilisateurs (1 à 4 visites). Les grands utilisateurs étaient deux fois plus susceptibles de souffrir de SPT. Les patients souffrant de SPT ont fait 30% plus de visites médicales que ceux n'en souffrant pas et ils présentaient, selon l'évaluation, deux fois plus de problèmes physiques. Ils ont également observé que le nombre de problèmes médicaux augmente avec la sévérité du SPT. Les patients sans SPT avaient une moyenne de 4 problèmes, ceux avec un SPT partiel, une moyenne de 6 et ceux présentant le tableau complet de SPT, une moyenne de 8.

Selon Eva Y. Deykin, l'une des auteurs, à la lumière de recherches précédentes, l'explication la plus probable pour ces résultats est que le SPT est un facteur de risque pour des problèmes physiques. Elle encourage à reconsidérer les raisons d'utilisation des services médicaux par les gens en détresse émotionnelle. Comme démontré dans la présente recherche, l'utilisation plus élevée n'est pas inappropriée comme il est parfois assumé.

http://www.eurekalert.org/pub_releases/2001-09/cfta-psr092101.php