Les préférences musicales révèlent-elles la personnalité?

Comment se fait-on des amis et comment fait-on connaissance? Pour explorer cette question, les psychologues Peter Rentfrow and Samuel Gosling ont pairé au hasard 60 étudiants de l'Université du Texas (paires de même sexe et de sexes opposés) et leur ont demandé de faire connaissance pendant six semaines par le biais d'un forum en ligne.

Ils ont analysé à quelle fréquence la musique et six autres sujets (livres, films, télévision, football et vêtements) étaient abordés.
Dans la première semaine, 58% ont parlé de musique comparativement à 37% pour la moyenne de l'ensemble des autres sujets. La musique était le sujet le plus populaire pendant 4 semaines sur six.

La musique est donc importante pour faire connaissance. Mais qu'est-ce qu'elle peut révéler de la personnalité d'autrui?

Dans la seconde partie de l'expérience, les chercheurs ont demandé à un groupe de 74 étudiants de remplir un test de personnalité (Le "Five Factor Personality Test) et de faire une liste de leurs 10 chansons préférées. Pour chaque participant les chercheurs ont enregistré ces chansons sur un CD.

Huit observateurs ont ensuite été recrutés pour écouter chacun des 74 CDs et essayer de prédire les traits de personnalité de la personne ayant choisi les chansons (en utilisant la même échelle de personnalité que les participants avaient remplie).

Les évaluations des observateurs étaient en corrélation positive avec les résultats au test de personnalité des participants pour 14 différents traits de personnalité.

La corrélation était la plus forte pour l'ouverture aux expériences. D'autres traits prédits dans une certaine proportion étaient l'extraversion, la conscience d'autrui (agréabilité), la stabilité émotionnelle, la tendance à pardonner, l'imagination et la tendance à avoir des affects positifs. Un trait que les préférences musicales ne permettaient pas de prédire était la méticulosité.

Les préférences musicales permettent donc, dans une certaine mesure, de se faire une idée de la personnalité d'autrui.

Cette étude est publiée dans la revue Psychological Science.

Psychomédia
Tous droits réservés