Nouveau guide de l'OMS sur les troubles mentaux et neurologiques (diagnostic et traitement)

À l'occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, qui se tient le 10 octobre, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) annonce la publication d'un guide d'intervention en santé mentale. Elle émet de nouvelles recommandations pour le diagnostic et le traitement des troubles mentaux (tels que la dépression) et neurologiques (tels que l'épilepsie) ainsi que des troubles dus à la consommation d’alcool dans le cadre des soins de santé primaires.

Le guide (mhGAP Intervention Guide, disponible en anglais) vise à donner au personnel médical non spécialisé dans les maladies mentales (médecins, personnels infirmiers et autres agents de santé), "les compétences nécessaires pour poser un diagnostic et prendre les patients en charge".
Le guide présente des protocoles de décision clinique pour des maladies prioritaires: la dépression, la psychose, les troubles bipolaires, l'épilepsie, des troubles du développement et de comportement chez les enfants et les adolescents, la démence, les troubles de la consommation d'alcool, les troubles de l'usage de drogues, automutilation et le suicide et d'autres plaintes émotionnelles ou inexpliquées médicalement.

«Le tour de force du Guide d’intervention est d'avoir transformé une manne de compétences et d’expériences cliniques acquises auprès de centaines d’experts en un document d'à peine cent pages riche d'une sagesse clinique et de conseils pratiques succincts», dit Dr Margaret Chan, directeur général de l’organisation.

L’OMS estime que plus de 75% des personnes atteintes de troubles mentaux, neurologiques et liés à l'utilisation de substances psychoactives – dont environ 95 millions souffrent de dépression et plus de 25 millions sont épileptiques – vivant dans les pays en développement ne bénéficient d’aucun traitement ni soin. Dans la plupart des pays, moins de 2% des dépenses de santé sont consacrées à la santé mentale.

Le guide peut être téléchargé, en anglais, sur le site de l'OMS.

Psychomédia avec source:
OMS
Tous droits réservés