Les compressions d'effectifs entraînent des problèmes de santé (Canada)


"La stratégie des compressions d'effectifs appliquées dans les années 1990 par les gouvernements et les entreprises a alourdi le fardeau supporté par le système de santé Canadien, engendrant des coûts additionnels allant jusqu'à 14 milliards $ par an, conclut une étude fédérale.

Selon l'Agence de santé publique du Canada, l'accroissement de la charge de travail qui a résulté des compressions est le principal responsable de la hausse des coûts de la santé. Les consultations médicales pourraient être réduites de 25 pour cent et les séjours à l'hôpital de 17 pour cent si on s'attaquait à ce problème, soutient l'agence.
(...) Les chercheurs ont constaté qu'un employé sur quatre passe maintenant 50 heures ou plus par semaine au travail, contre un sur cinq en 1991, et ils pointent du doigt les réductions d'effectifs qui ont laissé entreprises et gouvernements avec un nombre insuffisant d'employés pour faire le travail. A long terme, une telle surcharge de travail n'est pas viable, disent-ils.

(...) Ces données tendent à indiquer que la société Canadienne y gagnerait - mais peut-être pas les employeurs - si plus de Canadiens accordaient une plus grande priorité à la famille plutôt qu'à leur travail, conclut l'étude."

Extraits de: