L'asthme causé par une seule utilisation par semaine de produits nettoyants

Utiliser un produit de nettoyage en vaporisateur ou un rafraîchisseur d'air aussi peu qu'une seule fois par semaine augmente le risque d'asthme, selon une récente recherche espagnole publiée dans l'American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine.

Une utilisation intensive a déjà été liée à l'asthme professionnel mais la récente recherche suggère qu'une utilisation occasionnelle à la maison représente aussi une menace.
Le risque de développer l'asthme augmente avec la fréquence d'utilisation et le nombre de vaporisateurs différents utilisés.

Les rafraîchisseurs d'air, les nettoyants pour meubles et pour vitres présentent les plus grands risques.

En moyenne, le risque était de 30% à 50% plus élevé chez les gens qui utilisent régulièrement les vaporisateurs que chez les autres.

Selon Dr Jan-Paul Zock et ses collègues qui ont réalisé cette étude auprès de 3.500 personnes dans 10 pays d'Europe, l'exposition aux produits nettoyants pourrait expliquer jusqu'à 15% des cas d'asthme chez les adultes (1 personne sur 7).

Psychomédia Tous droits réservés