Les médicaments pour l'hyperactivité (TDAH) peuvent provoquer des hallucinations

Les hallucinations et autres symptômes psychotiques chez les enfants qui prennent des médicaments psychostimulants pour le traitement du trouble déficit de l'attention et hyperactivité (TDAH) pourraient être plus courants que ce qui était estimé, selon un rapport de la Food and DRug Administration (FDA) publié dans la revue Pediatrics.

Dans une enquête précédente, les chercheurs de la FDA ont identifié 850 cas d'hallucinations et d'autres épisodes psychotiques chez les enfants prenant des médicaments stimulants pour traiter le TDAH.
Cette enquête avait amené les autorités à exiger un avertissement d'effets secondaires psychiatriques possibles sur les étiquettes de ces médicaments (Ritalin LA (Ritaline), Concerta, Adderall XR, le Focalin, Focalin XR, Metadate CD, Daytrana, et Strattera).

Près de la moitié des cas d'hallucinations et d'autres effets secondaires psychiatriques impliquait des enfants de moins de 11 ans. Dans plus de 9 cas sur 10, les enfants n'avaient pas d'antécédents d'événements psychiatriques.

Une analyse de 49 essais cliniques a montré que pour 100 enfants prenant ces médicaments pendant un an, entre 1 et 2 vivent un événement psychotique lié au médicament.

Mais les chercheurs de la FDA estiment que cet estimé est probablement trop faible parce que dans les essais cliniques les enfants qui ont des réactions indésirables sont souvent exclus.

"Les patients et les médecins devraient être conscients de la possibilité que des symptômes qui ressemblent à la psychose ou à la manie, quand ils se produisent au cours d'un traitement par médicament du TDAH puissent être des réactions secondaires au médicament, écrivent les chercheurs.

Psychomédia avec source:
WebMD

Voyez également:

Médicaments pour le TDAH liés à des symptômes psychotiques et cardiaques
Hyperactivité (TDAH): la psychothérapie avant les médicaments, selon une étude
DOSSIER: Médicaments pour le trouble déficitaire de l'attention et hyperactivité