L'acupuncture est-elle efficace contre la douleur?

Une étude danoise, publiée dans le British Medical Journal, a analysé les recherches comparant l'efficacité de l'acupuncture à l'acupuncture simulée (placebo) et à une absence de traitement. Selon cette analyse, les effets de l'acupuncture sur la douleur sont nuls comparativement à l'acupuncture simulée mais légèrement supérieurs à l'absence de traitement. L'interprétation de ces résultats fait l'objet d'une controverse.

Alors que dans l'acupuncture, les aiguilles sont insérées à des points appelés méridiens, dans l'acupuncture simulée les aiguilles sont insérées à distance de ces points.
Les chercheurs du Nordic Cochrane Centre à Copenhague ont analysé les données de 13 essais cliniques impliquant 3000 participants qui portaient sur l'efficacité de l'acupuncture pour une variété d'affections telles que l'ostéoarthrite du genoux, la migraine, la douleur du bas du dos et la douleur post-opératoire.

Ils n'ont constaté aucun effet analgésique de l'acupuncture comparativement à l'acupuncture simulée: une différence de 4 mm sur une échelle de douleur de 100 mm, une réduction de 10 mm étant considérée comme "minime". Ils ont toutefois constaté une légère différence entre les groupes d'acupuncture réelle et simulée et le groupe qui ne recevait aucun traitement (10 mm sur 100 mm). L'effet de l'acupuncture simulé variait considérablement d'une recherche à l'autre (de 5 mm à 24 mm).

Ces résultats concordent avec plusieurs autres études du centre Cochrane pour différents types de douleur qui concluent qu'il n'y a pas de démonstration claire d'un effet analgésique de l'accupunture. Les chercheurs considèrent que ces résultats remettent en question l'acupuncture traditionnelle.

Une controverse concerne le statut de l'acupuncture simulée. Alors que les praticiens traditionnels insèrent les aiguilles aux points d'acupuncture, des praticiens qui défendent une acupuncture non traditionnelle suggèrent que les aiguilles insérées à distance des méridiens peuvent aussi avoir un effet physiologique.

Des recherches futures devraient essayer d'établir quelles proportions de l'effet sont dues à l'impact psychologique du rituel de traitement et à l'action physiologique des aiguilles.

Une recherche rendue publique la semaine dernière montrait une plus grande efficacité de l'acupuncture et de l'acupuncture simulée comparativement à des médicaments antidouleurs pour le traitement de maux de tête.

Psychomédia avec sources:
Science Daily
BBC


Voyez également:

L'acupuncture chinoise affecterait la régulation cérébrale de la douleur
Une carence en vitamine D amplifie la douleur chronique
Dossier: Douleur chronique