Augmentation des cas de diabète 1 (maladie auto-immune) chez les jeunes enfants

Le nombre de cas de diabète de type 1 (aussi appelé diabète insulino-dépendant ou juvénile) chez les moins que 5 ans devrait doubler entre 2005 et 2020 si la tendance actuelle se maintient, selon une étude publiée dans la revue médicale The Lancet.

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire détruit les cellules du pancréas qui fabriquent l'insuline. Le diabète de type 2, qui concerne 90% des diabétiques adultes, est favorisé par une alimentation déséquilibrée, le surpoids et la sédentarité. Chez les enfants et les adolecents, le diabète de type 1 est le plus fréquent.
Chris Patterson (Queen's University, Royaume-Uni) et Gyula Soltesz (Université de Pécs, Hongrie) ont analysé l'évolution de l'incidence du diabète de type 1 chez les enfants et les adolescents de moins de 15 ans, dans 17 pays d'Europe, sur la période 1989-2003. Les données étudiées concernaient 29.000 enfants ayant le diabète.

L'augmentation de l'incidence (nouveaux cas) était de 3,9% par an. Elle était la plus importante chez les moins de 5 ans, soit 5,4%. Elle était de 4,3% pour les 5-9 ans et de 2,9% chez les 10-14 ans. La maladie se développerait de plus en plus précocement.

Si la tendance se maintient, les nouveaux cas passeront de 15.000 à 24.000 de 2005 à 2020 en Europe. Le nombre total de cas chez les moins de 15 ans passera ainsi de 94.000 en 2005 à 160.000 en 2020.

Puisque l'augmentation est si rapide, elle n'est pas attribuable à des facteurs génétiques mais à l'exposition à certains facteurs. Parmi les déclencheurs possibles mentionnés par les chercheurs: l'alimentation précoce, une réduction des infections précoces et même les césariennes. Donner naissance à un âge plus avancé et par césarienne augmente légèrement le risque de diabète de type 1 mais ce facteur ne peut expliquer toute l'augmentation du nombre de cas.

Psychomédia avec source:
WebMD