Le point sur l'hypersensibilité (sensibilité chimique multiple, électro-sensibilité et fibromyalgie)

Un colloque sur l'hyper-sensibilité s'est tenu le 21 avril à Paris à l'initiative du Réseau environnement santé (RES) en collaboration avec la Mutuelle Familiale, 3 associations de malades [SOS MCS, Réseau EHS (Robin des Toits) et Fibromyalgie France] et l’association de professionnels de santé CNMSE (Coordination Nationale Médicale Santé Environnement).

L'hyper-sensibilité inclut la sensibilité chimique multiple (SCS) et l'électro-sensibilité (hypersensibilité aux ondes électromagnétiques) ainsi que, selon certains experts, la fibromyalgie.
"Ces maladies sont encore largement ignorées des professionnels de santé et des institutions. Elles sont souvent considérées comme relevant de problèmes purement psychologiques", explique André Cicolella, porte-parole du RES dont les propos sont rapportés par Le Monde. "Si les mécanismes et la caractérisation clinique ne sont pas encore complètement établis, la réalité de ces pathologies apparaît pourtant indiscutable au vu de l'avancée des connaissances scientifiques - et surtout du nombre de plus en plus grand de personnes qui en sont atteintes."

"Douleurs musculaires, fourmillements dans la colonne vertébrale, maux de tête, insomnie, acouphènes, troubles gastriques, respiratoires, confusion mentale, problème de mémorisation, d’élocution, perte de la mobilité des bras et des jambes d’un côté, problèmes de peau, etc. Ce sont les symptômes quotidiens des personnes atteintes du syndrome d’hypersensiblité chimique multiple (MCS) causé par une intolérance aux produits chimiques en tous genres : cosmétiques, parfums, produits d’entretien, lessives, huiles essentielles, encens, matériaux de construction, peintures, insecticides, solvants...", rapporte Viva Presse.

On estime que cette maladie touche de façon sévère 3,7 % de la population en Europe, soit 14 millions de personnes qui pour se protéger sont obligés de vivre de façon isolée pour ne plus être en contact avec les produits nocifs.

"Nous avons créé l’association en 2003 pour rompre notre isolement, raconte Marion Tayol et Catherine Lemasson, fondatrices de SOS-MCS. Le MCS a été reconnu en 2000 par l’Organisation mondiale de la santé et en 2008 par le Parlement européen mais en France, rien.

Selon Claire Robert, présidente de l’association Fibromyalgie France, la fibromyalgie pourrait aussi avoir une cause environnementale". "La moitié des malades souffrant de fibromyalgie (1,6 million de personnes en France) sont par ailleurs atteints du syndrome de sensibilité chimique multiple, MCS", indique-t-elle.

Quant à l’électrosensiblité, elle "se déclenche souvent à l’approche d’un réseau de téléphonie sans fil, Wifi, Wimax... Très souvent, les personnes sont électrosensibles et chimicosensibles à la fois", constate André Bonnin, animateur du réseau des électrohypersensibles, affiliés à l’association Robin des toits.

L’électrosensibilité se manifeste par des maux de tête extrêmes, une sensation de brûlure, de fortes douleurs dans l’organisme, des problèmes oculaires, une raideur de la nuque, des troubles du sommeil et du comportement, des difficultés de concentration, etc.

300 000 personnes électrosensibles ont été recensées en Suède, l'un des rares pays d'Europe mobilisés sur cette question. "Des enfants commencent à être touchés en France", souligne André Bonnin.

Selon Martin Pall de l'Université d'État de Washington, ces trois maladies auraient un mécanisme biologique commun: "un cercle biochimique, le cycle NO/OMOO connu pour augmenter la production d’oxyde nitrique et de peroxynitrite, un agent oxydant très puissant. Cela a été prouvé sur les modèles animaux". Sept agents chimiques ont été identifiés comme déclencheurs de ce stress oxydatif particulièrement toxique chez certains personnes, parmi lesquels les pesticides, les solvants organiques, le monoxyde de carbone, le mercure, etc.

Des recherches doivent encore être menées, mais d’ores et déjà, pour Martin Pall, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques et la sclérose latérale amyotrophique pourraient avoir un lien avec les maladies de l’hypersensibilité et notamment les MCS.

Voyez également:

DOSSIER Psychomédia: Fibromyalgie
Quelles plantes éliminent le plus efficacement la pollution intérieure?
Santé et produits de nettoyage: Le petit guide vert du bio-ménage

Psychomédia avec sources:
Le Monde, Viva Presse